YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Mimic Royal Princess (T2)
Yukihiro Utako, Musashino Zenko
Doki-Doki

Il y a deux ans qu’Albert a pris sur lui de prendre la place de sa sœur jumelle Alexia, qui venait d’être assassinée sous ses yeux. Mais être un garçon dans une monarchie matriarcale qui a asservi les hommes a de quoi poser de sérieux problèmes. Surtout qu’en se faisant passer pour la princesse du royaume de Morrian, il doit subir les assauts des différents prétendants. En fait, le devoir d’une princesse est de donner naissance à une fille, qui pourra lui succéder sur le trône. Une mission parfaitement impossible pour Albert. Pourtant, son assistant personnel, Guy, persiste à le traiter comme s’il était réellement la princesse Alexia. De quoi exaspérer le jeune homme qui ne voit pas comment se sortir de ce traquenard, à moins de trouver un gentil prétendant qui pourrait garder son secret, comme le roi Melchor, qui n’a d’yeux que pour son castra Olivier, étrange personnage qui donne au roi le courage nécessaire pour parler à la princesse.



Cela fait plusieurs années que Théodore n’était pas revenu dans la capitale de Morrian. Le jeune garçon est maintenant un pirate, un flibustier. Et s’il est revenu, ce n’est que pour une chose, ou plutôt une seule personne : Albert. Il sait qu’il a abandonné son meilleur ami à un destin qu’il n’avait pas désiré. Alors quand il repartira sur les mers, ce ne sera pas seul. Et l’atmosphère dans la ville s’est bien détérioré. Les hommes sont encore plus mal traités qu’avant, mais la colère monte, des groupes de révolutionnaires se forment, soutenus malheureusement par des personnes ne cherchant nullement le bonheur du peuple de Morrian, mais qui souhaitent purement et simplement renverser la reine et prendre le pouvoir. Et des hommes désespérés sont bien facilement manipulables. Alors tendre un piège à la petite princesse pour la discréditer est un jeu d’enfant. Et rien ne vaut l’esprit de vengeance pour tenir le poignard qui va renverser la monarchie. Surtout que la reine est en bien mauvaise santé mais qu’elle continue à prendre les décisions à la place de sa fille, comme de rejeter le roi Melchor et son pays de mercenaires...

JPEG - 43.8 ko

Ce deuxième tome de “Mimic Royal Princess” va dans un premier temps passer un long moment sur... l’impossibilité d’Albert à avoir des enfants. Bon, certes, c’est le problème central de ce tome puisque le pauvre garçon subit les assauts des prétendants, loin d’être tous très discrets ou même très galants. Mais passer des planches et des planches à nous offrir les passionnantes discussions de Guy et Albert sur le choix d’un fiancé pour avoir de beaux enfants est aussi bien de la persécution pour Albert que pour le lecteur. Oui, cela permet d’introduire le personnage ambigu d’Olivier qui révélera sa vraie nature en fin de tome, mais cela ne sera pas une grande surprise pour le lecteur attentif qui aura vite compris les allusions par flash-back de Yukihiro Utako. Le jeu de séduction et les problèmes métaphysiques d’Albert sont loin de faire la force de la première partie et on attend plutôt avec impatience le retour de Théodore.

Car avec ce personnage, nous entrons dans l’analyse de la révolution des hommes de Morrian. Car c’est bien là tout l’intérêt de ce manga, l’analyse de cette royauté matriarcale qui n’a malheureusement pas vu venir la rébellion qui se fomentait. Le lecteur français sentira comme une atmosphère de Révolution Française, avec l’influence des états frontaliers cherchant également à profiter de cette révolte pour prendre le pouvoir branlant d’une reine à bout de force. La mise en place du piège pour éliminer Alexia est bien calculé et surtout, l’identité des assassins de la véritable princesse nous est révélée. Certains pourraient regretter que Yukihiro Utako n’ait pas fait durer le suspense, mais les masques tombant avec la révolte des hommes, autant faire la lumière sur un élément qui n’est pas crucial de préserver plus longtemps. Par contre, tous les personnages ayant pris leur place pour la seconde partie de la série, le lecteur n’a pas vraiment d’élément pour anticiper ce que Yukihiro Utako va bien pouvoir inventer car finalement, Albert souhaite-il vraiment monter sur le trône et devoir se faire passer pour une femme alors que le peuple masculin s’est rebellé ? Ce mystère sur le prochain tome montre encore une fois un vrai talent de conteur de Yukihiro Utako.

Passé une première partie un peu ennuyeuse, ce tome 2 de “Mimic Royal Princess” s’avère tout aussi intéressant que le premier tome et surtout laisse le lecteur sur un bon cliffhanger, donnant envie d’en savoir plus sur l’avenir d’Albert/Alexia.


Mimic Royal Princess (T2)
- Auteur : Yukihiro Utako
- D’après l’idée originale de : Musashino Zenko
- Traducteur  : Olivier Huet
- Éditeur français : Doki-Doki
- Format : 127 x 180 mm, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 192 pages
- Date de parution : 11 mars 2015
- Numéro ISBN : 978-2-81893-115-8
- Prix : 7,50 €


A lire sur la Yozone :
Mimic Royal Princess (T1)


© UTAKO YUKIHIRO/ZENKO MUSASHINO - KADOKAWA CORPORATION ASCII MEDIA WORKS
© Edition Doki-Doki - Tous droits réservés


Frédéric Leray
28 juillet 2015






JPEG - 58.6 ko



JPEG - 28.9 ko



JPEG - 27.5 ko



JPEG - 32.3 ko



WebAnalytics