YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Millénaire (T6) L’orpheline de Catane
Richard D. Nolane et Roberto Viacava
Les Humanoïdes Associés

Après une interruption de quelques années, Nolane a délaissé momentanément ses chers « Wunderwaffen » pour entreprendre, comme disent les accros de nos étranges lucarnes, la seconde saison de la geste qui met en scène un monde parallèle au notre, à l’aube de l’an mil : Millénaire.



Mon cher Richard, il était temps de t’y remettre, notre patience était à bout ! Comment peut-on priver le lecteur de la suite d’une telle épopée ? Car c’est bien de cela dont il s’agit. L’évocation de ce que l’on appelle aujourd’hui une uchronie – dans le bon vieux temps on parlait d’univers parallèle – par le couple Nolane – Viacava est vraiment saisissante. On y est, on la vit, on partage l’angoisse que ressentent ses habitants à l’approche du chiffre fatal. Si l’on superpose à cette atmosphère le mystère des Sylphes qui semblent manipuler l’humanité dans un but que l’on devine peu amical, l’existence de créatures toutes droit issues des enfers (sirènes aux dents de sabre, goules…) l’étrangeté de l’évocation est surprenante. L’art en fantastique consistant à rendre vraisemblable des situations invraisemblables ; on peut ici mesurer toute l’étendue du talent de nos auteurs.

Dans le premier épisode de cette seconde saison – où l’on devine que tout tournera autour de l’antéchrist -, nous retrouvons nos héros, Raedwald dit le Saxon, trafiquant de reliques et son compagnon Arnulf, géant et débonnaire, virtuose de la hache. Sur ce monde, les reliques possèdent de véritables pouvoirs et sont sensibles à la façon dont on les traite. Nos héros débarquent en Sicile pour faire traduire par un lettré Normand un manuscrit arabe un peu explosif, qui contiendrait des révélations sur les Sylphes. Evidemment ceux-ci, alertés par leurs espions sur Terre, n’entendent pas favoriser la diffusion d’informations les concernant, susceptibles de mettre en difficulté ou d’entraver leurs desseins. Chaque épisode est une plongée au cœur d’univers médiévaux (on a ainsi tour à tour une vision des royaumes d’Angleterre et de France, de la papauté, des vikings…) et cet album ne déroge pas à la règle puisqu’il s’intéresse au royaume Normand établi en Sicile après que les Sarrazins en eussent été chassés. Ainsi, notre histoire et celle de ce monde crépusculaire se recoupent parfois, l’une s’appuyant sur l’autre. Je m’en voudrais de défleurir le sujet en racontant par le menu cet épisode, sorte de mise en bouche avant de traiter le cœur de la série à venir et l’apparition de l’antéchrist, annonciateur de la fin du monde pour les humains.

JPEG - 32.5 ko

Grand changement avec ce nouvel album : François Miville-Deschênes a cédé sa place au crayon à Roberto Viacava, le dessinateur d’“Absolution”. Quoique les styles soient différents (je pense en particulier à l’expression des visages), la continuité entre la première série et cette livraison me semble assurée. L’ambiance de fin du monde est restituée avec beaucoup de conviction et l’on peut donc être tout à fait confiant quant à la poursuite de cette œuvre sur le plan graphique.

En conclusion, “Millénaire” est à mon sens un des sommets de la BD de science-fiction d’expression française. Mariage réussi de l’Histoire et du fantastique, convaincant, ce nouvel album se doit de figurer dans vos bibliothèques.


(T6) L’orpheline de Catane
- Série : Millénaire
- Scénario : Richard D. Nolane
- Dessins : Roberto Viacava
- Couleurs : Silvia Fabris
- Éditeur : Les Humanoïdes Associés
- Format : 24x32 cm
- Pagination : 60 pages couleurs
- Numéro ISBN : 9782731659306
- Dépôt légal : 3 juin 2015
- Prix public : 14,20 €


© Editions Les Humanoïdes Associés - Tous droits réservés



Didier Reboussin
13 juillet 2015






JPEG - 17.7 ko



JPEG - 29 ko



JPEG - 29.5 ko



JPEG - 32.5 ko



WebAnalytics