YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Malédiction de la Pierre de Lune (La), tome 3 : Naples
Catherine Cuenca
Gulf Stream, roman (France), fantastique historique, 247 pages, mai 2015, 14,50€

Recueillie par Donato Rossini, un riche mécène napolitain, Carla panse ses blessures et tente d’oublier ce qu’elle a subi à Rome. Pouvoir exercer librement son art l’y aide grandement. La proximité de Vincenzo Pazzi, qui se fait passer pour son frère, y est aussi pour beaucoup.
Mais la malédiction de sa mère plane encore. Seul un amour véritable et partagé avec un noble pourra la briser. Aussi Carla est-elle bouleversée lorsqu’un capitaine castillan commence à lui faire une cour assidue, qu’Enzo semble s’éloigner d’elle et sur reparaît une Claudia dévastée et repentante.
Pendant ce temps, Rossini et ses associés entreprennent des fouilles « archéologiques » pour retrouver un trésor, dont une part ira à l’effort de guerre contre les Médicis. Mais une sombre magie plane sur le chantier, au grand dam de Carla, engagée pour peindre les ruines en question.



Pour ce troisième et dernier volume, la vie de Carla ne sera pas de tout repos. Beaucoup de choses s’entremêlent durant cette période troublée, et malgré l’accueil et la protection de Rossini, elle ne demeure pas coupée du monde. Si elle espère secrètement la fin de la guerre pour qu’Enzo recouvre ses droits, elle ne peut s’empêcher de douter de lui lorsqu’il parle d’en faire son peintre officiel. Une situation inédite, qui la propulserait dans les hautes sphères de l’art. Mais cela ne suffirait pas à briser la malédiction. Et plus le temps passe, plus Carla doute qu’Enzo osera braver les traditions et se marier avec une roturière. Dans ce contexte, la cour du capitaine Yniguez et le retour de Claudia sont comme deux coins dans la faille qui semble ne cesser de grandir entre eux. L’attitude d’Enzo, souvent équivoque, ne tranquillise pas la jeune fille.

Professionnellement, c’est la consécration pour Carla. Remarquée par l’épouse d’un ami de leur mécène, cette dernière lui avance une forte somme pour un grand tableau. L’occasion pour la jeune peintre de prouver son art, et pour l’auteur de nous présenter brièvement quelques techniques. Les plus curieux pourront lire ensuite « Bleu Passion » de Victoria Strauss, une autre histoire de jeune fille, en Italie, qui souhaiterait peindre en dépit des conventions et des projets de ses tuteurs.

Encore traumatisée par les événements de « Rome », Carla est terriblement sensible au moindre relent de magie. Lorsqu’elle trouve un parchemin couvert d’inscriptions sur le chantier, elle presse sa suivante Azra, versée dans la divination, d’en découvrir plus. Il semble très vite que Rossini et ses associés emploient des forces surnaturelles, divines ou noires, pour localiser le fameux trésor qui semble leur échapper. La nouvelle ébranle Carla, qui craint la venue de l’Inquisition et la fin de son anonymat, voire son retour en prison. Une épée de Damoclès de plus sur sa tranquillité d’esprit.

Les événements lui donneront raison, tous ses ennemis, réels ou supposés, se ligueront contre elle. On appréciera néanmoins que sur le fil, la jeune fille soit sauvée et, l’Histoire suivant son cours, les choses finissent plutôt bien, avant un épilogue à la fois réaliste et d’une grande cruauté, une malédiction chassant l’autre. De quoi remettre en question la « magie » dont Carla est à la fois cible et témoin dans « La Malédiction de la Pierre de Lune » : culpabilité, auto-suggestion, hallucination ? La frontière est mince, et c’est ce qui fait le charme du fantastique, parfaitement intégré dans cette historie au contexte historique propre à exacerber les passions.

Une excellente trilogie, lisible dès 10-12 ans, avec ce qu’il faut d’Histoire et d’érudition, des aventures tambour battant, une tension permanente qui pèse sur personnages forts en caractère.


Titre : Naples
Série : La Malédiction de la Pierre de Lune, tome 3/3
Auteur : Catherine Cuenca
Couverture : Raphaël Beuchot
Éditeur : Gulf Stream
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 247
Format (en cm) : 18 x 14 x 2
Dépôt légal : mai 2015
ISBN : 9782354882587
Prix : 14,50 €


- (Relire la chronique du tome 1 : « Florence », du tome 2 : « Rome », du tome 3 : « Naples »)


Nicolas Soffray
18 juillet 2015






JPEG - 91.4 ko



WebAnalytics