YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

54 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

The Testament of Sister New Devil (T1)
Tetsuto Uesu, Miyakokasiwa, Nekosuke Okuma (Nitroplus)
Delcourt

C’est avec un peu d’étonnement que Basara apprit le souhait de remariage de son père. Il faut dire que le jeune homme n’a jamais rencontré l’heureuse élue, ni aucune de ses deux filles. Alors quand il apprend que son père a aussi l’intention de déménager dans une maison pouvant accueillir sa nouvelle famille, Basara estime qu’il est grand temps que les présentations soient faites. Malheureusement, le jour du rendez-vous, le premier contact avec l’aînée, Mio, ne se réalise pas dans les meilleures circonstances vu qu’il entre par mégarde dans les toilettes alors que la jeune fille y est encore. Au moins, les choses s’accélèrent un peu. La cadette, Maria, est plus délurée que sa grande sœur. D’ailleurs, le premier jour de leur vie commune, elle cache dans son lit des jeux tendancieux sur les sœurs, que découvre évidemment Mio. Basara doit absolument redorer son image de grand frère et sauver Mio d’une bande de petites frappes sera l’occasion idéale. Finalement, avoir une vraie famille n’est pas si mal... sauf que ce n’est qu’une illusion...


Alors que son père vient de partir pour un voyage d’affaires, Basara se retrouve avec une Mio et une Maria totalement transformées qui lui ordonnent de quitter leur maison. Maria lui révèle que cette histoire de mariage et de famille n’est qu’une illusion, de faux souvenirs qu’elle a implanté dans le cerveau du père de Basara. Car Maria n’est pas une humaine mais une succube et son rôle est de protéger la nouvelle reine des démons : Mio. Basara n’en croit pas ses oreilles. Comment a-t-il pu se laisser avoir aussi facilement ? Seulement quand Maria tente de lui effacer la mémoire et l’obliger à quitter les lieux, ses pouvoirs n’ont aucun effet sur Basara. Si les démons existent, alors leurs ennemis naturels, les anges et les héros, existent également, et le hasard n’était pas avec Maria quand elle a choisi le père de Basara comme cible, car les deux hommes sont des héros, ayant certes choisi de ne plus se mêler des affaires surnaturelles, mais Basara a gardé tous ses pouvoirs et ce sont finalement les deux jeunes filles qui se retrouvent à la rue, à la merci de leurs véritables ennemis, aux ordres du nouveau roi des démons ayant tué le père de Mio pour prendre sa place.

JPEG - 44.3 ko

“The Testament of Sister New Devil” est la deuxième série de Tetsuto Uesu. Les mondes de ce mangaka tournent autour du fantastique, de la magie, avec une forte pointe sexy. “The Testament of Sister New Devil” est dans la continuité de “Hagure Yuusha no Kichiku Bigaku”. Toutefois, Tetsuto Uesu n’introduit pas immédiatement le fantastique malgré une première page couleur annonçant un peu ce que sera la suite de l’aventure. Au contraire, il noie le poisson en nous présentant tranquillement l’histoire d’une famille recomposée, où notre jeune héros Basara doit apprendre à vivre avec ses deux nouvelles sœurs par alliance, dont la très belle et fortement fournie au niveau de la poitrine, Mio. Le côté bon-enfant tournera court au bout d’une quarantaine de pages, quand les deux jeunes femmes montreront leur vrai visage.

Nous voici alors transporté dans ce monde fantastique, où anges, démons et héros s’affrontent. Et l’enjeu qui servira de fil rouge est en fait la succession du roi des démons. Le dernier était parvenu à mettre fin à la guerre avec les héros mais avec son assassinat, la paix est menacée car elle ne tient qu’en Mio, fille et héritière des pouvoirs du roi des démons. Basara va alors devoir redevenir le héros dont les propres pouvoirs l’effraient et qui cache évidemment un passé douloureux et une faute qu’il doit expier. Nous en saurons un peu plus avec l’arrivée en scène de son amie d’enfance, également héros. La lutte entre le bien est le mal ne sera pas aussi manichéen qu’il n’y parait car les héros seront partagés entre protéger la princesse comme le fait Basara ou l’éliminer pour protéger les humains des conséquences de la lutte intestine entre démons. Bien sûr, protéger Mio reviendra à protéger l’humanité, mais comme toujours, le héros devra convaincre les siens de la juste cause pour laquelle il se bat.

Mais “The Testament of Sister New Devil” n’est pas qu’un shonen de baston, c’est aussi un manga très sexy. Tetsuto Uesu va user et abuser de jeux pervers entre Basara et Mio, jeux souvent inventés par la succube Maria. Mais cette dernière n’est pas très efficace comme quand elle tente de faire de Basara l’esclave de Mio et que son sort s’inverse, faisant de Mio la chose de Basara. Mio est alors prise de pulsions sexuelles quand elle désobéit au jeune homme et ce dernier doit assouvir ces pulsions pour la soulager. De quoi faire osciller le manga à la limite du shonen vu certaines scènes très tendancieuses, voire plus comme le pelotage en règle de l’énorme poitrine de Mio. Euh, tiens, aucune indication pour public averti sur la couverture. Décidément, il faut vraiment une scène de sexe pour voir la petite indication apparaître... En tout cas, Miyakokasiwa se lâche dans les saynètes où Mio se retrouve plus ou moins nue, et dans des positions plus que subjectives à hurler des « non, grand frère »... Vraiment, vous êtes sûr Monsieur Delcourt ? Sur la mention pour public averti ? Je suis peut-être un rien vieux jeu, mais tout de même !

Bon allez, “The Testament of Sister New Devil” a un vrai potentiel, mais sera-t-il vraiment exploité ? En tout cas, cette série titillera évidemment la testostérone de nos ados et pré-ados.


The Testament of Sister New Devil (T1)
- Scénario : Tetsuto Uesu
- Dessin : Miyakokasiwa
- Character Design : Nekosuke Okuma (Nitroplus)
- Traduction : Julie Gerriet
- Éditeur : Delcourt
- Format : 112x176 mm
- Pagination : 192 pages
- Dépôt légal : 1er juillet 2015
- Numéro ISBN : 978-2-7560-6788-9
- Prix public : 7,99 €


SHINMAI MAOU NO TESTAMENT © 2012 Tetsuto Uesu, Nitroplus © 2013 Miyakokasiwa / KADOKAWA CORPORATION
© Editions Delcourt - Tous droits réservés



Frédéric Leray
5 juillet 2015







JPEG - 30.4 ko



JPEG - 29.7 ko



JPEG - 26.1 ko



JPEG - 27.3 ko



JPEG - 23.4 ko