YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

66 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Dossiers

Kentaro Sato, la nouvelle perle du survival horror
Akata publie les deux séries phare du jeune mangaka
Akata

D’étranges poupées, grandeur nature, aux allures quelques peu effrayantes, c’est avec ces répliques des Magical Girl of the End que vous accueillait le stand des éditions Akata lors de la Japan Expo 2014. La maison d’édition lançait ainsi en France un jeune mangaka qui démembrait avec un plaisir jouissif et communicatif les mythiques Magical Girls. Oubliez Sailor Moon, trop tendre, oubliez les Puella Magi, de petites joueuses. Non, le temps du massacre est arrivé. Mais qui est donc ce Kentaro Sato ?


JPEG - 54.2 ko

Armé de la biographie officielle, voila qui est réellement ce mangaka. Né à Osaka, Kentaro Sato commence sa carrière de mangaka en 2008 avec une histoire courte intitulée “Kui King Omega”, prépubliée dans le Akamaru Jump (Shueisha). Il poursuit avec des histoires courtes dans le Weekly Champion, mais ce n’est qu’en 2012 qu’il va réellement pouvoir exploser professionnellement parlant en publiant “Magical Girl of the End” dans le Monthly Champion. Le succès de la série est immédiat au point qu’un an plus tard, il lance un spin-off de sa série : “Magical Girl Site”. En 2014, il débarque donc en France grâce aux éditions Akata, qui lancent alors une nouvelle collection : WTF (What the Fuck !).

JPEG - 67.2 ko

Kentaro Sato est le genre de mangaka moderne, qui ne se prend pas la tête et est très actif sur les réseaux sociaux pour rester en contact avec son public de lecteurs. Il n’hésite pas à mettre en ligne des esquisses et des croquis de ses planches, discuter avec ses fans et participe au Comicket, la plus grande convention de manga et d’animé au monde, où il vend directement ses productions originales sous forme de fanzines.

Impossible pour la Yozone que passer à côté de ce phénomène et avec ce petit dossier est mis en ligne notre critique des deux premiers tomes de “Magical Girl of the End”.

Elles vont vous exploser !


© 2013 by Kentaro Sato (AKITASHOTEN, Japan)
© Editions Akata - Tous droits réservés



Frédéric Leray
28 juin 2015







JPEG - 19.3 ko



JPEG - 33.6 ko



JPEG - 39.7 ko