YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

26 visiteurs en ce moment


YozoneLittérature Critiques Jeunesse

Ultramonde (L’), tome 1 : Les Trois Pierres du Fâark
Stéphane Tamaillon
Seuil Jeunesse, roman (France), transmonde, mai 2015, 189 pages, 12,90€

Les jumeaux Mathilde et Louis Monet vivent à Paris en 1863. Mathilde, du haut de ses 13 ans, adore la science et se passionne pour les romans de Jules Verne. L’événement parisien du moment est le départ du Géant, une montgolfière fabriquée par le photographe Nadar, qui prévoit de construire ensuite une machine volante plus lourde que l’air.
Mais Nadar, Tournachon de son vrai nom, n’est pas exactement celui qu’on croit. Membre des Archivistes, un groupe de défenseurs de la Terre, il cherche à dévoiler un Dérailleur, une créature monstrueuse qui s’est infiltré dans notre monde.
Lorsque les deux ados lui rendent visite un soir, la bête attaque. Tous trois doivent fuir à bord de l’Albatros, l’aéromotrice de Nadar, direction l’Ultramonde, un lieu hors du Temps et de l’Espace, où passé, présent et futur cohabitent. Là où les Archivistes ont enfermés les Dérailleurs pour les empêcher de détruire la Terre.


Stéphane Tamaillon est professeur d’histoire-géographie, et on le devine sans mal. dès les premières pages son roman nous plonge en pleine Belle Époque. Les sciences rayonnent, qu’il s’agisse de conquérir les cieux ou de déterrer les secrets de la préhistoire. En cela, Mathilde est une enfant de son temps, dévorant les romans de Jules Verne et les publications de vulgarisation scientifique comme d’autres enfants, quelques décennies plus tard, se jetteront sur les comics.
Mais aussi vite que les nombreuses références historiques plantent le décor, les choses déraillent, avec un Nadar suspicieux, à l’affût d’une menace étrangère. Qu’il va bientôt nous expliquer : les Dérailleurs se nourrissent des mondes, des couleurs, de la vie. Ils dévorent les univers parallèles à la Terre avec gloutonnerie. Un petit groupe, les Archivistes, dont Nadar fait partie, les a emprisonner sur l’Ultramonde, un espace hors de tout, non soumis aux lois du temps et de l’espace, où prolifèrent encore les dinosaures mais où la technologie des XXe et XXIe siècle existe déjà. Sacré mélange.

Les pérégrinations de Mathilde et Louis, séparés de Nadar après le crash de l’Albatros, enchanteront les plus jeunes lecteurs, dès 9-10 ans, ceux un peu plus âgés repenseront à des classiques comme « Le Monde Perdu » d’Arthur Conan Doyle et autres histoires de voyages temporels lorsque les jumeaux croiseront Alexandre le Grand et Napoléon !

Nos jeunes héros seront confrontés à de nombreux dangers, y compris un autre Dérailleur, qui leur volera la pierre de Fâark, un des trois cristaux nécessaires pour aller et venir de l’Ultramonde à la Terre. Voilà qui n’augure rien de bon pour les tomes à venir, qu’on espère lire bientôt, car si « Les trois pierres du Fâark » déborde de péripéties, il est bien mince et vite lu !

On appréciera que le personnage principal soit Mathilde, l’aînée de quelques secondes. Louis reste un petit garçon, bien moins mature. On imputera cela à la disparition mystérieuse de leur père (tellement mystérieuse qu’on ne s’étonnera sans doute pas de le voir réapparaître en Archiviste... mais je peux me tromper) et au renoncement de leur mère qui ont poussé Mathilde à prendre les rênes de la famille. Elle reste néanmoins une pré-ado de 13 ans, avec ses limites et ses faiblesses, tout comme Louis est capable d’exploits lorsqu’il est piqué au vif dans son honneur de garçon. L’auteur fait montre d’une bonne connaissance de la psychologie des enfants, et cela n’en rend son récit fantastique que plus crédible de ce point de vue. Si le lien spécial qui unit les jumeaux est peu exploité, on s’intéressera par contre beaucoup à la rupture qui s’amorce entre eux, Louis réalisant qu’il oublie vite ses souvenirs de la Terre, au contraire de sa sœur.

Affaire à suivre, donc, avec « Les Dérailleurs ».


Titre : Les trois pierres du Fâark
Série : L’Ultramonde, tome 1-2
Auteur : Stéphane Tamaillon
Couverture : Raphael Gauthey
Éditeur : Seuil Jeunesse
Site Internet : fiche du roman
Pages : 189
Format (en cm) : 20,5 x 14 x 1,8
Dépôt légal : mai 2015
ISBN : 9791023504842
Prix : 12,90 €


Tome 1 : Les trois pierres du Fâark
Tome 2 : Les Dérailleurs



Nicolas Soffray
14 juin 2015







JPEG - 31.4 ko