YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Yakuza Love Theory (T1)
Keiya Mizuno
Soleil Manga

Kanji Yarahata est tranquillement en train de rêver de jeunes filles à forte poitrine qui se ruent sur lui en petites tenues quand soudain, il se réveille en découvrant qu’un homme sort de son pénis. Il s’agit d’un fantôme aux allures de yakuza envoyé par son défunt grand-père. Sa mission ? Aider Kanji à trouver l’amour et assurer la lignée des Yarahata ! Le fantôme n’est en effet pas n’importe qui : il s’appelle Aiya et se prétend être « prof d’EPS de l’amour ». Grâce à sa Love Theory, il est certain de pouvoir réussir sa mission. Mais Kanji sera-t-il un bon élève ?



Kanji Yarahata a 20 ans et n’a toujours pas de petite amie. Il est bien trop gêné lorsqu’il doit parler à une fille qui lui plaît. La descendance des Yarahata semble compromise. C’est pourquoi il reçoit la visite d’Aiya, le prof d’EPS de l’amour, alors qu’il est en train de faire un rêve érotique. Le prof est un fantôme qui disparait aussi rapidement qu’il n’est apparu. Kanji essaie de se persuader qu’il s’agissait d’une illusion mais, alors qu’il débute son petit boulot à la supérette, il découvre que Saki, la fille du patron, était présente dans son rêve. Serait-ce un rêve prémonitoire ? C’est ce qu’il espère mais il ne parvient pas à lui parler. Heureusement, il peut compter sur Aiya et sur sa Love Theory !

JPEG - 87.4 ko

Ce premier volume est une pure merveille. Pour le résumer, on peut dire que c’est un concentré d’humour et de jolies filles. En effet, comme dans de nombreux shônen et seinen, on verra beaucoup de petites culottes dans ce tome. Mais ce qui fait la vraie valeur de ce manga, c’est bien entendu Aiya, le yakuza fantôme. Chacune de ses apparitions fait éclater de rire le lecteur. Et il se pourrait bien que les lecteurs masculins appliquent à la lettre sa love theory !

JPEG - 66 ko

Bien que ce livre soit un seinen, je pense qu’il est accessible au moins de 14 ans. Du moins, pour l’instant, car si le sexe est omniprésent, il n’y a pas de scènes trop choquantes dans ce premier volume. Il faudra suivre la série pour vérifier que le manga ne dérape pas trop.
Graphiquement, les dessins sont de très belle qualité et les personnages sont très expressifs, en particulier Kanji. Sur la page de couverture, on retrouve Aiya en mode cupidon. La jeune fille qui est en gros plan ressemble à Saki mais en blonde et avec des cheveux beaucoup plus longs. Peut-être incarne-t-elle Aphrodite, la déesse de l’amour ? En bonus, le lecteur a droit à quatre pages en couleur qui illustrent le rêve érotique de Kanji.

JPEG - 53.6 ko

En somme, ce manga est un must have et on espère vraiment que le deuxième volume sera à la hauteur du premier. L’intrigue est lancée, l’humour a déjà séduit le lecteur et les dessins l’ont subjugué.

A suivre !


Yakuza Love Theory (T1)
- Auteur  : Keiya Mizuno
- Traducteur : Patrick Alfonsi
- Editeur français : Soleil Manga
- Format : 128 x 182 mm, noir et blanc + 4 pages couleur - sens de lecture original
- Pagination : 192 pages
- Date de parution : 17 septembre 2014
- Numéro ISBN : 9782302042599
- Prix : 7,99 €


© Soleil manga - Tous droits réservés


Florence B.
11 juin 2015






JPEG - 86.1 ko



JPEG - 45 ko



JPEG - 56.9 ko



JPEG - 43.3 ko



WebAnalytics