YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




A la poursuite de demain
FIlm américain de Brad Bird (2015)
Le 20 mai 2015

****



Genre : SF
Durée : 2h10

Avec George Clooney (Frank Walker), Hugh Laurie (David Nix), Britt Robertson (Casey Newton), Raffey Cassidy (Athena), Tim McGraw (Ed Newton), Kathryn Hahn (Ursula), Keegan-Michael Key (Hugo), Thomas Robinson (Frank enfant)….

L’histoire

Unis malgré eux par le destin, Frank Walker, un inventeur désabusé, et Casey Newton, une adolescente passionnée par les sciences au caractère bien trempé, s’embarquent pour une quête périlleuse qui va les conduire dans un mystérieux univers parallèle où rien n’est impossible. Ce qu’ils vont y découvrir changera le monde – et eux-mêmes – à jamais.

JPEG - 30.5 ko

Le film débute sur un compte à rebours, ce qui ne présage jamais rien de bon. Est-ce pour signaler le temps qui reste jusqu’à l’explosion d’une bombe ? Est-ce le décompte avant la fin du monde ?
La réponse viendra après les explications de Franck et Casey. Pour cela de subtils flashbacks permettent de nous plonger dans le cœur de l’intrigue. George Clooney interprète Franck Walker, homme aigri, qui cache l’enfant joyeux et inventif à l’intelligence vive, qui en 1964 se rendit à l’exposition Universelle de New York, pour présenter une machine à voler. Casey sous les traits de l’excellente Britt Robertson, est son opposé. Positive, enthousiaste, une vraie battante, qui n’hésite pas pour ses idéaux à jouer avec la frontière de la loi.

JPEG - 31.9 ko

A la poursuite de demain est une déclaration d’amour de Disney à la S.F., à la science, à l’innovation à l’ingéniosité, au futur et à l’Homme. Une vraie joie de découvrir les différentes inventions qui sont installées dans la demeure de Franck ainsi que dans l’autre monde. Concevoir le futur, imaginer le demain, une question qui anime l’humanité depuis des décennies. Le film tire également le signal d’alarme sur le climat tout en offrant une réponse à la sauvegarde de notre planète.
À l’origine, Tomorrowland (le titre original) est une section du parc Disneyland, le premier parc créé par Walt Disney en 1955. À cette époque, les Américains se faisaient une idée très optimiste du futur. Mais au fil du temps, cette vision s’est peu à peu assombrie. Brad Bird, le réalisateur du film, commente : « Il existe deux manières de se représenter un territoire vierge : soit comme un espace vide, soit comme une porte ouverte sur le champ des possibles. Et c’est cette deuxième option qui correspond le mieux à ma conception du futur : j’aime y voir des possibilités infinies. Malheureusement, cette façon de voir les choses n’a plus la cote aujourd’hui. »

Deux heures de pur bonheur ! Avec une scène monumentale à Paris, qui rend hommage à Jules Verne et au courant Steampunk, un moment magique qui vous scotchera sur vos sièges.

JPEG - 27.2 ko

Un voyage dans les univers parallèles, un vrai questionnement sur notre impact sur la Terre, tout ça servi avec de l’humour et un casting impeccable. George Clooney et Hugh Laurie se font voler la vedette par les deux premiers rôles féminins Britt Robertson, vu récemment dans Under the Dome et Raffey Cassidy, vu notamment dans Dark Shadows de Tim Burton. Époustouflantes, elles illuminent l’écran et explosent à chacune de leurs apparitions.
A La poursuite de demain rend également hommage à la vision d’un homme, Walt Disney.
« Walt Disney était un vrai futuriste au sens moderniste où on l’entendait au milieu du XXe siècle. Très optimiste, il était persuadé que la technologie était la clé d’un monde meilleur. Il pensait aussi que c’était un formidable moyen de créer d’incroyables divertissements. » explique Damon Lindelof qui a pour le film réalisé beaucoup de recherches dans les archives de Walt Disney et son implication dans l’exposition Universelle et sa vision du futur. N’oublions pas que pendant longtemps, nous avons pensé que Walt Disney avait été cryogénisé pour être réveillé dans le Futur.
Brad Bird livre un film de S.F. grand public, intelligent et brillamment mis en scène, qui aurait sûrement plu au papa de Mickey.
Petit clin d’œil avec le logo revisité du château de la Belle au bois dormant futuriste, welcome to the future !

JPEG - 46.8 ko

FICHE TECHNIQUE

Réalisateur : Brad Bird
Scénario : Damon Lindelof, Brad Bird
Sur une histoire de Damon Lindelof, Brad Bird & Jeff Jensen
Image : Claudio Miranda
Décors : Scott Chambliss
Montage  : Walter Murch & Craig Wood, A.C.E.
Costumes  : Jeffrey Kurland
Musique : Michael Giacchino
Producteur  : Brad Bird, Damon Lindelof & Jeffrey Chernov

LIEN(S) YOZONE

=>Bande-Annonce


Images © The Walt Disney Compagny



Ingrid Etienne
25 mai 2015






JPEG - 14.4 ko



JPEG - 25.5 ko



JPEG - 17.2 ko



JPEG - 15 ko



JPEG - 15.5 ko



WebAnalytics