YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

35 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Bloody Brat (T1 et 2)
Yuki Kodama et Kanata Yoshino
Kurokawa

Le monde des démons. Connaissez-vous vraiment son quotidien ? Quel meilleur guide pourrait-on avoir que ce cher Staz, notre lord vampire accompagné de sa fantôme Fuyumi. Saviez-vous que le plat préféré de Staz est le serpent Tsuchinoko, surtout celui cuisiné au Third Eye. Seulement, Saty déteste qu’on la regarde préparer ce succulent animal. Pourquoi ? Vous ne pensiez pas que j’allais tout vous révéler, tout de même ! Mais côté nourriture, s’il y en a une qui devrait faire plus attention à ce qu’elle mange, c’est bien Bell. Car très vite, elle a tendance à passer de la sculpturale blonde chasseuse de trésor, à l’obèse fainéante abusant des portails dimensionnels pour se déplacer. Heureusement, il existe un ermite ayant inventé une pilule permettant de perdre instantanément du poids. Mais encore faut-il atteindre sa demeure. Vous voulez savoir qui a les plus belles lunettes entre Blaz et Goyle ? Où se cache le plus gros serpent Tsuchinoko ? Alors vous êtes au bon endroit ! Ou presque...


“Bloody Brat” est une sorte de spin off de la série de Yuki Kodama, “Blood Lad”. Je dis « une sorte » car en fait, ce manga se compose de saynètes et de mini histoires se déroulant dans le monde des démons et mettant en scènes nos héros. Le concept de base est donc très simple : quitte à utiliser une série et des personnages délirants, autant les rendre encore un petit peu plus fous tout en supprimant toute forme de sérieux.

Les deux mangas sont composés de deux éléments. Tout d’abord des mini-histoires de quelques planches nous faisant découvrir une spécialité concernant nos chers héros ou un trait de leur caractère. Le tome 1 sera sous le signe du serpent, ou plus exactement le Tsuchinoko, une bestiole à la chair délicieuse... pour des démons. C’est en particulier le plat préféré de Staz. Ces histoires sont réellement anecdotiques et ne vont pas vraiment nous faire comprendre de nouveaux éléments chez nos héros. Nous retrouverons dans les deux tomes de petites saynètes mettant en scène Bell et sa famille. Elles peuvent paraître plus intéressantes car c’est un côté que la série aborde moins, mais nous avions déjà suffisamment d’éléments sur les rapports entre les quatre protagonistes (Bell, son frère, son père et sa mère) pour ne pas être surpris.

JPEG - 61.8 ko

L’autre élément est composé de strips de quatre cases qui nous ramènent pour certains à divers épisodes de la série, pour ajouter une scène humoristique à l’histoire que le lecteur connait déjà. J’avoue être totalement hermétique à ces saynètes car réussir à faire passer une bonne dose d’humour en quatre cases est déjà très difficile mais en faire plus de la moitié d’un tome (en particulier pour le tome 2), cela revient à relever un défi irréalisable. Si certains strips réussissent à arracher un léger sourire, cela n’ira guère plus loin. Ce format marche très difficilement avec le passage au français car des finesses de langage passent totalement à la trappe avec les traductions. Toutefois ici, c’est aussi la blague qui passe difficilement. On peut s’interroger sur l’intérêt de certains strips qui sont peut-être un bon délire pour l’auteur ou pour le public nippon, mais qui nous laisse par contre de marbre.

“Bloody Brat” est un spin off qui amusera certainement certains fans mais qui ne s’avère pas du tout indispensable pour mieux comprendre la série. A réserver aux inconditionnels.


Bloody Brat (T1 et 2)
- Auteur : Kanata Yoshino
- D’après l’œuvre de : Yuki Kodama
- Traducteur  : Kayo Chassaigne-Nishino
- Éditeur français : Kurokawa
- Format : 128 x 182, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 176(T1) et 144(T2) pages
- Date de parution : 12 juin 2014 et 9 avril 2015
- Numéro IBSN : 9782-351-42910-9 ; 9782-368-52162-3
- Prix : 7,65 €


A lire sur la Yozone :
Blood Lad (T1)
Blood Lad (T2)
Blood Lad (T3)
Blood Lad (T4 et 5)
Blood Lad (T6 et 7)
Blood Lad (T8 et 9)


© Edition Kurokawa - Tous droits réservés



Frédéric Leray
17 mai 2015







JPEG - 32 ko



JPEG - 31.5 ko



JPEG - 24 ko



JPEG - 30.5 ko