YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Btooom ! (T13)
Junya Inoue
Glénat Manga

La tentative d’évasion a échoué. Le plan de Ryota pour s’emparer de l’hélicoptère des organisateurs n’a pas tourné comme il le souhaitait. Le jeune homme se retrouve seul, rejeté par les flots sur une plage, toujours blessé au pied et désarmé, ayant perdu sa sacoche de bims. Le moral est réellement au plus bas pour notre jeune héros et quand une ombre féminine s’approche de lui, il est convaincu que Himiko l’a retrouvé. Mais il s’agit en fait d’une inconnue qui ne semble avoir aucune animosité à son égard, bien au contraire. La jeune fille l’emmène dans un étrange lieu, un lotissement qu’il ne connaissait pas, entouré d’un fossé et d’un grillage protégeant les résidents des attaques de varans, mais aussi des assauts des autres joueurs. Seulement, son arrivée n’est pas pour enchanter les six autres habitants de ce « sanctuaire » et le meneur se montre extrêmement hostile en le voyant avec Kaguya, mais la tension baisse aussitôt quand la jeune fille explique à Amakusa que c’est elle qui a choisi Ryota.



L’arrivée de Ryota dans cet étrange groupe ne fait que semer le trouble car ils sont dorénavant huit donc potentiellement, l’un d’eux pourrait récolter les huit pierres nécessaires pour gagner le jeu. Et alors que la tension semblait tomber grâce à l’intervention de Amakusa, ce cadre de la secte Lumière Lunaire, la vieille femme, Ono, est retrouvée morte, étranglée. Et le radar de Amakusa ne repère aucun autre joueur dans le secteur. C’est donc un des sept survivants qui a commis ce meurtre. Toutefois, les dissensions entre membre du groupe s’atténuent rapidement car ils ont un bouc-émissaire idéal : Ryota. Surtout que le jeune homme ayant compris qu’il se retrouvait en bien mauvaise posture tente de s’enfuir. Mais sa blessure au pied ne lui permet pas d’aller bien loin et il est vite rattrapé et emprisonné. Menotté, Ryota est dans une position extrêmement précaire, qui ne serait pas pour déplaire aux pontes de Tyrannos Japan qui cherchent de leur côté à comprendre comment le fiasco de l’hélicoptère a bien pu arriver.

JPEG - 61.8 ko

Le tome 12 de “Btooom !” nous avait laissé sur une impression très mitigée : pourquoi Juniya Inoue n’avait pas commencé la conclusion de sa série qui n’avait plus rien à nous démontrer ? Le mangaka nous avait prouvé qu’il avait déroulé les meilleurs scénarios possibles en partant de son concept de base, de ce jeu vidéo hyper-violent devenu un grandeur nature pour le plaisir de spectateurs en ayant les moyens. Mais Junya Inoue ne le voyait pas ainsi et nous a fait un semblant de « reset », ramenant son héros, Ryota, à son point de départ, n’ayant plus d’armes, ni d’alliés. Et alors que nous pensions connaitre les derniers survivants de ce jeu de massacre, sept nouveaux participants font leur apparition. Le mangaka va nous trouver une explication, qui certes tient assez bien la route, même si le lecteur a un peu de mal à croire que leur fameux sanctuaire ait peu resté inviolé depuis tout ce temps. Mais soit, acceptons cette hypothèse de base et découvrons ces nouveaux protagonistes.

En fait, le mangaka nous prépare un beau jeu mortel comme il en a l’habitude, où trahison et jeu psychologique seront autant au rendez-vous que l’action pure et dure. En réalité, c’est plus une enquête policière qui sert de toile de fond pour ce treizième tome : qui a tué la vieille Ono ? Tous les suspects sont présents, il ne reste plus qu’à cumuler les indices permettant de découvrir le nom de l’assassin. Je ne développerai pas trop car ce dernier sera révélé par la dernière planche de ce tome. Toutefois, le mangaka introduit un zest de fantastique avec la jeune Kaguya. Cette dernière aurait la faculté de voir les fantômes. Et les preuves qu’elle donne à Ryota sont assez troublantes et laissent croire qu’elle posséderait réellement un pouvoir de divination. Mais si la jeune gourou de la secte Lumière Lunaire voit des gens morts, elle semble également muette, ne parlant que par l’intermédiaire de sa tablette. Elle va devenir la nouvelle alliée de Ryota pour se sortir du massacre organisé à l’intérieur de l’enceinte du sanctuaire.

Comment notre jeune héros va donc pouvoir se sortir de ce nouveau piège sans la moindre arme à sa disposition ? La réponse le 1er juillet.


Btooom ! (T13)
- Auteur : Junya Inoue
- Traducteur : Djamel Rabahi
- Éditeur français : Glénat Manga
- Format : 130 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 194 pages
- Date de parution : 4 mars 2015
- Numéro ISBN : 9782344006559
- Prix : 7,60 €


A voir sur la Yozone :
Btooom ! (la bande annonce)
Btooom ! (T1)
Btooom ! (T2)
Btooom ! (T3)
Btooom ! (T4)
Btooom ! (T5 et 6)
Btooom ! (T7)
Btooom ! (T8)
Btooom ! (T9)
Btooom ! (T10)
Btooom ! (T11)
Btooom ! (T12)


© Edition Glénat - Tous droits réservés


Frédéric Leray
3 mai 2015






JPEG - 24.5 ko



JPEG - 29.6 ko



JPEG - 29.3 ko



JPEG - 28 ko



WebAnalytics