YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Présences d’Esprits n°82
Le zine des mondes de l’imaginaire
Fanzine, n°82, articles - critiques - entretiens - nouvelle, hiver 2015, 54 pages, 5€

Le premier dossier de ce numéro est consacré au novum. Hein, vous avez dit le novum ? Si c’est un mot que les amateurs de SF ont déjà rencontré, en expliquer la signification s’avère déjà plus compliqué. Le titre complet est plus évocateur : “Le novum et les mots-fictions”.
Le novum est tout ce qui, dans un texte de SF, introduit la science-fiction. Il y a différentes façons de procéder et l’article de 12 pages de Christophe Thiennot fait la part belle aux exemples tirés d’ouvrages et éclairant souvent bien mieux que de longues explications.
Ce travail de compilation est vraiment impressionnant et, ce qui ne gâche rien, il est très bien illustré. Idée d’article originale et dont le résultat est très attractif.



Autre focus sur Jasper Fforde, un auteur qui fourmille d’idées et parvient à concilier imagination loufoque et fertile avec cohérence de l’histoire. Après une présentation de l’écrivain, son œuvre est décryptée à travers ses différents cycles. On notera que Jasper Fforde a essuyé une multitude de refus, avant qu’un agent case « L’affaire Jane Eyre » qui a rencontré un succès immédiat. Ses romans s’avèrent inclassables, comme il est bien précisé dans l’article, et il n’est donc pas étonnant que le Fleuve Noir n’ait pas tranché sur leur appartenance à telle ou telle catégorie, préférant les publier en littérature générale et ainsi bénéficier d’un plus large public.
Difficile après cet autre dosier de ne pas éprouver l’envie de découvrir plus avant Jasper Fforde.

La nouvelle “Nono” de Renaud Balleyguier couvre deux pages bien utilisées. L’illustration lève tout de suite une partie du mystère. Nono est un robot laissé à la maison pour la surveiller. Ses maîtres ont fui une catastrophe, lui promettant de vite revenir.
On sent rapidement que l’imminence de leur retour n’est plus d’actualité, mais le robot y croit dur comme fer et exécute sa mission au pied de la lettre. L’auteur parvient très bien à montrer le passage du temps et ses effets pervers. D’ailleurs le monologue du robot est interrompu de dysfonctionnements. Dommage que l’avant-dernière phrase n’ait pas connu le même traitement pour conserver un certain doute, mais “Nono” nous propose un très agréable divertissement.

« Présences d’Esprits » nous propose quatre entretiens sur quatre centres d’intérêts très différents. Jugez-en plutôt : le premier avec l’illustrateur de la couverture, le second avec l’auteur Jacques Fuentealba, le troisième avec les créateurs de la web-série « Purgatoire » et le dernier avec deux organisateurs du festival « Geekopolis ».
Trois choix bien vus et prouvant une fois de plus l’éclectisme de ce fanzine.

Signalons aussi la poursuite de la série sur les revues anciennes avec, cette fois-ci, « Le petit Silence Illustré » de Jacques Sternberg. « La seule revue qui n’ait strictement rien à dire », comme le souligne ce dernier. Un slogan accrocheur en diable !
Dans la rubrique “Critiques”, « La fille automate » de Paolo Bacigalupi a droit à deux avis divergents.
Bien sûr, ce numéro 82 de « Présences d’Esprits » ne se limite pas à ces quelques points forts évoqués et sa lecture s’avère toujours aussi enrichissante.
Maintenant, ne plus savoir ce qu’est le novum est impardonnable !


Titre : Présences d’Esprits
Numéro : 82
Rédacteur en chef : Christian Hochet
Couverture : Thibault Colon de Franciosi
Type : fanzine
Genres : SF, articles, critiques, entretiens, etc.
Site Internet : le club Présences d’Esprits
Période : hiver 2015
Périodicité : trimestrielle
ISSN : 1291-2689
Dimensions (en cm) : 29,7 x 21
Pages : 54
Prix : 5€



Pour écrire à l’auteur de cet article :
[email protected]


François Schnebelen
2 mai 2015






JPEG - 35.9 ko



WebAnalytics