YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

57 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Vinland Saga (T14)
Makoto Yukimura
Kurokawa

La bataille fut un vrai massacre. Plus d’une centaine de villageois succombèrent alors que l’armée du roi ne compte que 8 morts. Knut regarde ces corps et ne peut qu’éprouver des regrets. Mais le fantôme de son père continue de vouloir le hanter, lui rappelant, telle sa mauvaise conscience, ce que signifie être un roi viking. Pourquoi devrait-il pleurer des morts qui ne font qu’asseoir son pouvoir ? Qu’a-t-il donc à regretter ? Car finalement n’est-ce pas son destin de roi que de tracer son chemin sur une allée de cadavres, morts pour sa gloire ? Dans la ferme de Ketil, Ormar regarde horrifié les corps estropiés, les hommes hurlant de douleurs comprenant que leurs derniers moments sont arrivés. Pour lui, il n’y a plus aucune hésitation à avoir, alors quand l’ancien lui demande quelle est sa position en tant que nouveau maître de la ferme, il répond simplement qu’il leur faut se rendre. Et peu importe si son frère et sa mère le traitent de lâche, il ne voit aucune autre solution pour sauver la ferme du désastre : il ira se livrer au roi et acceptera l’exil. Et contre tout attente, il reçoit le soutien de Serpent et de Patel qui décident de l’accompagner.


Alors qu’ils s’apprêtent à prendre la route vers Vinland et la liberté, Thorfinn a soudain des remords de partir en laissant derrière lui le vieux maître sans avoir fait quoique ce soit pour les aider. Et le silence après la bataille ne laisse rien présager de bon. Toutefois, Thorfinn pense pouvoir convaincre Knut de stopper cette guerre, mais par quel moyen ? Einar craint que son ami ne se mette dans de très sérieux ennuis et l’accueil que leur offrent les guerriers vikings ne fait que confirmer ses peurs. Surtout que Thorfinn se présente comme l’ancien garde du corps du roi. Qui peut croire qu’un homme si petit et gringalet puisse avoir été si proche du roi ? Et une bonne rouste ne peut que lui remettre les idées en place, surtout que les guerriers commencent à prendre les paris sur le nombre de coups ce petit morveux pourra supporter avant de tourner de l’œil ou succomber. Mais pour Thorfinn, c’est l’occasion rêvée de leur forcer la main. S’il parvient à tenir 100 coups, ils devront le laisser voir le roi...

JPEG - 74.7 ko

Après le massacre des villageois lors du tome 13 de “Vinland Saga”, la destinée de Ketil et des siens était bien sombre. Makoto Yukimura va donner un bon coup de pied aux fesses du fils de Ketil, Ormar. Finalement, la raison l’emportera sur l’esprit « va-t-en guerre » de son frère. Pour une fois, les porteurs de paix prennent l’ascendant sur les guerriers dont l’orgueil ne provoque que des morts. Tout semble alors devoir s’achever par l’exil de la famille de Ketil et la victoire de Knut. Il est vrai que peu de choix s’offraient à eux et vouloir de nouveau combattre le roi n’était que folie, surtout que l’effet de surprise qu’avait utiliser Thorgeir ne pouvait fonctionner deux fois de suite. Mais c’était sans compter sur ce bon vieux Thorfinn. Toutefois, le jeune homme est devenu un adepte de la non violence et l’acte qu’il va réaliser est digne d’un Mahatma Gandhi. En le voyant partir défier Knut, nombreux sont ceux qui ont dû penser que le jeune guerrier referait surface et reprendrait les arme, quitte à livrer son dernier combat. Et bien, ils se seront alors très fortement trompés.

Le défi que va lancer Thorfinn aux gardes est certes à la hauteur de sa réputation mais surtout symbolique du nouvel homme qu’il est devenu. Oui, il est adepte de la non violence, mais dans le plus profond sens du terme, c’est-à-dire qu’il va jusqu’à accepter de se prendre 100 coups pour pouvoir voir le roi. Même en utilisant une technique pour esquiver au mieux les frappes, recevoir cent coups de poings a de quoi transformer votre visage en steak haché. Mais cela en valait le coup. Et nous allons alors avoir une grande discussion philosophique sur le rôle des rois et surtout sur la vision d’une vraie paix. Chacun va défendre son idée et son opinion, mais la théorie dont s’est fait sienne Thorfinn est tellement surprenante que même Knut a du mal à y croire. Cependant, si elle a le mérite de montrer que notre jeune héros souhaite garder la même ligne de conduite quelque soit la situation, cette théorie a de quoi inquiéter le lecteur qui se pose alors une terrible question : et maintenant, que va-t-il se passer ? Car si Makoto Yukimura avait choisi d’en finir avec ce tome 14, cela n’aurait étonné personne car cette fin se tenait et avait une vraie logique. Alors pourquoi poursuivre ? Surtout que tout semble vouloir éloigner Thorfinn de la guerre. Nous avons même droit à un bref résumé du futur de Knut.

Est-il possible de poursuivre longtemps cette série sans la dénaturer ? La question se pose et espérons que Makoto Yukimura saura nous rassurer dans le prochain volume.


Vinland Saga (T14)
- Auteur : Makoto Yukimura
- Traducteur  : Xavière Daumarie
- Éditeur français : Kurokawa
- Format : 128 x 182, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 208 pages
- Date de parution : 12 mars 2015
- Numéro ISBN : 2-368-52080-5
- Prix : 7,65 €


A lire sur la Yozone :
Vinland Saga (T1)
Vinland Saga (T2)
Vinland Saga (T3)
Vinland Saga (T4)
Vinland Saga (T5)
Vinland Saga (T6)
Vinland Saga (T7)
Vinland Saga (T8)
Vinland Saga (T9)
Vinland Saga (T10)
Vinland Saga (T11)
Vinland Saga (T12)
Vinland Saga (T13)


© Edition Kurokawa - Tous droits réservés



Frédéric Leray
20 avril 2015







JPEG - 27.8 ko



JPEG - 30.4 ko



JPEG - 32.6 ko



JPEG - 28.1 ko