YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

26 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Comic-books

Outcast (T1) Possession
Robert Kirkman, Paul Azaceta
Delcourt

Kyle Barnes vit seul, dans cette maison qui fut le lieu de tous ses cauchemars. Kyle fut maltraité par sa mère et il finit par se retourner contre cette dernière. C’est dans sa famille d’accueil qu’il devint le nouveau frère de Megan, la seule qui continue à s’occuper de lui, tentant désespérément de le sortir de son isolement. Ce qui n’est pas pour plaire à son mari, membre de la police locale, et qui ne voit en lui qu’un homme violent qui a osé porter la main sur sa propre petite fille. Mais Kyle ne peut leur raconter ce qu’il s’est réellement passé car son ex-femme comme sa mère n’était plus elle-même, les deux femmes étaient possédées par une force extérieure qui les rendait mauvaises et Kyle a dû se défendre, quitte à devoir assumer ce qu’a subi sa fille. Mais une autre personne sait que Kyle n’est pas comme les autres et compte bien faire appel à ses capacités hors normes. Car le révérend Anderson vient d’échouer face à un nouveau cas de possession...


Le révérend Anderson n’est pas parvenu à exorciser le fils d’une de ses fidèles, qui semble avoir perdu la raison. Pour l’homme de Dieu, Kyle est le seul à posséder le pouvoir pour le seconder dans son exorcisme. Même le jeune homme ne sait trop comme fonctionne ce pouvoir, mais il est parvenu à sortir d’une emprise démoniaque sa mère et son ex-femme alors pourquoi pas cet enfant ? Non sans peine, le révérend est parvenu à le convaincre de l’assister, mais la séance s’avère des plus difficiles, la possession du garçon étant très puissante au point que Kyle en vient aux mains pour contenir la violence du garçon. L’exorcisme était sur le point de mal tourner quand en mordant Kyle à la main, le garçon réagit étrangement au contact du sang de l’homme, expulsant un mystérieux nuage de fumée. Comprenant ce qui est en train de se passer, Kyle oblige l’enfant à ingurgiter son sang pour extraire le démon en lui. Heureusement, la mère ne voit dans Kyle que l’homme qui a sauvé son fils et non un fou qui s’est acharné sur un enfant et pour la première fois, Kyle prend conscience que cette malédiction qui lui avait pourri l’existence pourrait finalement s’avérer utile pour combattre... Mais quoi exactement ?

JPEG - 30.2 ko

“Outcast” est la nouvelle série du prolifique scénariste de la série devenue culte, Walking Dead : Robert Kirkman. Délaissant quelques instants ses chers zombies ou encore ses super-héros comme Haunt, Kirkman s’attaque ici aux démons pas seulement intérieurs qui hantent les être humains. L’histoire de Kyle est une forme de mélange entre “L’Exorciste” et Constantine. Kyle est en effet un homme qui semble pourvu d’une terrible malédiction : Kyle apparaît attirer les démons. Et les conséquences sur sa vie seront catastrophiques car sa mère et sa femme tomberont sous la possession d’un de ces démons, poursuivant celui qu’ils nomment le Banni. Kyle est un homme brisé qui va soudain trouver une forme de rédemption en parvenant à sauver d’autres personnes possédée. Mais les méthodes qu’il utilise pour vaincre les démons, ou ce qui semble y ressembler, sont loin d’être uniquement le crucifix et la bible : Kyle utilise plutôt ses poings et son sang. Robert Kirkman parvient à créer un personnage réellement original et attachant car Kyle a tout du loser qui se trouve une nouvelle raison de vivre, mais surtout le scénariste parvient à dépoussiérer le classique exorcisme pour l’amener vers une nouvelle approche, avec un héros sans pouvoir surhumain, uniquement sa bonne volonté.

Ce premier tome parvient à maintenir un très bon suspense et nous garde en réserve nombre d’éléments importants aussi bien sur le passé de Kyle que sur la raison d’être de ces « bannis ». Ce volume introduit également le « méchant » de l’histoire, à l’apparence anodine mais dont les intentions ne laissent aucun doute. La mise en images est confiée à Paul Azaceta, dessinateur qui fit quelques temps ses classes chez Marvel avant de prendre la direction de productions plus indépendantes. Le dessinateur se focalise sur les personnages, qu’il rend très expressifs et à qui il donne une véritable gueule, les embarquant dans un univers noir, où l’horreur prend bien des formes. Le dessinateur ne se laisse pas prendre au piège des incarnations trop évidentes de la possession. Il préfère laisser le doute sur la réalité de ces possessions. S’il n’y avait ce mystérieux nuage de fumée pour représenter ces « démons », on pourrait vite penser que Kyle est simplement un homme violent, perdant facilement son calme et qui utilise les exorcismes comme moyen pour extérioriser sa propre violence. Mais au fil des pages, non seulement Kirkman donne des éléments pour justifier les actes de son héros, mais les « méchants » de Paul Azaceta prennent des traits de plus en plus inquiétants.

Bien des questions restent sans réponse à la fin de ce premier tome plein de promesses pour la suite que l’on attend avec impatience.


(T1) Possession
- Série : Outcast
- Scénario  : Robert Kirkman
- Dessin : Paul Azaceta
- Couleurs : Elizabeth >Breitweiser
- Traduction : Hélène Remaud
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Contrebande
- Dépôt légal : 1er avril 2015
- Format : 173x264 mm
- Pagination : 160 pages couleurs
- Numéro ISBN : 978-2-7560-6975-3
- Prix public : 16,95 €


© Editions Delcourt - Tous droits réservés




Frédéric Leray
19 avril 2015







JPEG - 28.2 ko



JPEG - 29.5 ko



JPEG - 24.6 ko



JPEG - 36 ko