YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

24 visiteurs en ce moment


YozoneLittérature Critiques Jeunesse

Geek Girl, tome 1
Holly Smale
Nathan, traduit de l’anglais (Grande-Bretagne), roman humoristique initiatique, 405 pages, novembre 2013, 16,90€

Rien que son prénom, Harriet, est tout un programme. Et le mot qui, bien malgré elle, s’étale en rouge sur son sac en est une parfaite illustration. Mais la vie de la petite geek impopulaire risque bien d’être changée du tout au tout à la suite d’un malheureux (heureux ?) accident.


Harriet est une geek. Au début, elle a très mal vécu l’apparition impromptue, au marqueur rouge, de ce mot sur son sac. Mais après avoir vérifié la définition dans le dictionnaire qui trône sur sa table de nuit, elle est bien obligée de l’admettre, elle est une geek. Et elle le vit bien. Malheureusement sa « Pire Pote », Nat, n’a pas du tout les mêmes centres d’intérêt, ce qui se concrétise par une jeune fille, en tenue de sport, lâchée dans une « Fringues Expo » et qui finit par causer la destruction d’une demi-douzaine de stands encombrés d’accessoires hors de prix.
Ce que notre petite rousse (pardon, blond vénitien) n’avait pas prévu c’est qu’elle se ferait ainsi remarquer par une agence de mannequinat (le rêve de sa Pire Pote) et finalement embauchée comme égérie de l’une des plus grandes stylistes du moment. Seulement voilà, quand une jeune fille connaît sur le bout des doigts la fréquence cardiaque du hérisson, du colibri ou de la souris ainsi que la vitesse de la toux humaine, elle est rarement équipée pour marcher en talons aiguilles ou défiler sur un podium. Pas grave quand on a un ange gardien…ou deux… ou trois. Mais les geeks ne croient pas en la chance, ils ne croient qu’en la science. Harriet devra bien finir par accepter qu’elle peut être geek, amoureuse et mannequin.

Holly Smale a été mannequin aussi. C’est d’ailleurs ce qui l’a inspiré pour le livre. Quant à savoir si elle est geek, la jeune femme, née en Angleterre, a beaucoup voyagé et est désormais diplômée de littérature anglaise. Après avoir enseigné l’anglais, elle se mettra donc à l’écriture avec ce qui, à l’origine, devait être une trilogie : « Geek Girl ». Le premier tome de la série recevra deux prix et de nombreuses nominations.La série va finalement comprendre six livres en tout.

Et toutes ses récompenses sont loin d’être imméritées. Peu friande de littérature jeunesse dite « girly », qu’elles soient ou non humoristiques, « Geek Girl » présentait, au premier abord, peu d’attrait. Mais la personnalité pétillante et délicieuse d’Harriet, sa famille complètement déjantée, ses amis, aux antipodes l’un de l’autre, mais dévoués auront vite fait de mettre à bas mes résistances. La qualité du récit d’Holly Smale aussi est importante. Fluide et parfaitement maîtrisée, l’écriture de la jeune femme crée un grand moment d’intimité avec les personnages. Le tout est criant de vérité et surtout de sincérité qui amène une acceptation complète de l’histoire mais aussi une identification particulièrement facile, même pour un adulte.

Cette hexalogie est une découverte magnifique, un réel moment de rire et de tendresse qu’il serait dommage de ne réserver qu’aux adolescents, ou même aux jeunes adultes.


Titre : Geek Girl (2013)
Série : Geek Girl, tome 1/6
Auteur : Holly Smale
Traduction de l’anglais (Grande-Bretagne) : Valérie Le Plouhinec
Couverture :
Éditeur : Nathan
Collection : Grand Format
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 405
Format (en cm) : 15,4 x 22,5 x 2,5
Dépôt légal : novembre 2013
ISBN : 9782092548721
Prix : 16,90 €




Emmanuelle Mounier
22 avril 2015







JPEG - 31.4 ko