YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

39 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Cagaster (T3)
Kachou Hashimoto
Glénat

Kidow a finalement exécuté son père adoptif, son messie, son dieu : Lazarus. Seulement, instinctivement, le jeune homme n’a pas attendu que la transformation ait atteint l’apparition des ailes comme l’impose la loi écrite par l’armée. Chez les exterminateurs, il est devenu l’assassin de leur meneur, mais il pourrait aussi leur être utile, le temps de mener les troupes de mercenaires contre les militaires. De l’autre côté, Petrov souhaiterait bien utiliser le jeune homme à son bénéfice, ce serait une recrue inestimable connaissant les exterminateurs et qui pourrait offrir une victoire précieuse à l’armée. Seulement, Kidow ne compte pas devenir le pion d’un des deux camps. C’est ainsi qu’il s’enfuit de la cité d’extrême-orient pour arriver dans la cité E05... En tuant de nouveau un ami, Kidow s’est replié sur lui-même et il n’accepte plus de s’attacher à quelqu’un et risquer de le faire souffrir, alors il doit dissuader Ilie de l’aimer... Mais en est-il vraiment capable.


La cité E05 subit un changement radical. Des officiers venus de la cité E01 ont remplacé leurs homologues, prenant le pouvoir dans la ville. Ces renvois sans autres formes de procès ne sont pas faits pour rassurer les marchands et les exterminateurs. Et quand Kidow apprend que les nouveaux gradés sont arrivés avec un dossier complet sur les humains effectés du secteur A, il comprend qu’ils sont venus pour Ilie. Trop de coïncidences signifient que ce n’en sont justement pas. Mais que s’est-il réellement passé dans la cité A47 ? Pourquoi Ilie et son père se sont-ils enfuis ? Sans parler de cet homme qui s’est transformé en insecte mais n’a agressé personne. Il y a bien trop de phénomènes irrationnels autour de la jeune fille et Kidow doit comprendre pourquoi. Mais surtout, ils doivent fuir avant que l’armée ne les attrapent. Tel est son destin de mercenaire errant, sans toit. Kidow sait qu’il peut compter sur les gamins des rues, menés par Lygi. Mais il risque aussi de les mettre en danger. Surtout que l’armée est accompagnée du tueur d’exterminateurs.

JPEG - 50.3 ko

Nous voici déjà à mi-parcours de la série “Cagaster” et cette fois, Kachou Hashimoto passe aux aveux ou plutôt, il nous dévoile le secret se cachant derrière Acht, le mutant, mais aussi Ilie. Le mangaka nous avait laissé sur un terrible cliffhanger : Kidow devant tuer son père adoptif contaminé par un insecte. Le récit de l’enfance de Kidow était réellement un élément très fort de la série, empli d’émotions et de sincérité. Le mangaka avait donné vie à des personnages très forts, qui marquent un lecteur. Et il nous montrait la fin de l’innocence de Kidow. Certes, le gamin n’était pas à sa première extermination, mais c’était son premier ami et pire que tout, celui qu’il vénérait comme un dieu qu’il se retrouve à devoir tuer. Et alors que Lazarus avait perdu une partie de sa foi avec l’arrivée des cagasters, Kidow devient au contraire croyant, avec comme nouveau dieu Lazarus. L’évolution psychologique et philosophique du garçon est particulièrement intéressante et surtout sortant de l’ordinaire. Le mangaka va revenir sur le temps présent avec une scène extrêmement violente et surprenante entre Kidow et Ilié, mais le mangaka a sa logique et il a besoin de nous rappeler le traumatisme qu’a subi son héros et qu’il est encore incapable d’aimer à nouveau quelqu’un.

Mais Kachou Hashimoto n’en avait pas fini avec notre empathie et les chocs émotionnels allaient continuer en découvrant les origines de Ilie. Le mangaka nous montre à travers ce tome un talent de conteur phénoménale, une capacité de faire vibrer la corde sensible de son lecteur, en donnant vie à des personnages charismatiques et surtout un scénario prenant, addictif et toujours fort en émotion. A aucun moment, il ne tombe dans la mièvrerie car ses personnages ne sont ni bons ni méchants mais très humains. Toutefois, la théorie de Franz Chilio va nous rappeler de bien tristes moments de notre histoire. Mais pouvait-il en être autrement quand des scientifiques commencent à expérimenter sur l’être humain un moyen de détruire une autre race, ici les insectes. Ce qui devait être de la recherche scientifique tourne vite à la création de monstres de Frankenstein, soit disant pour vaincre l’ennemi cagaster, ou plutôt chercher à le contrôler, en créant une arme. Mais la conclusion de ce tome est encore plus terrifiante car amenant Chilio à nous justifier une épuration ethnique... Oui, Kachou Hashimoto, en déclinant un immense classique du film d’horreur et de science-fiction, nous rappelle quelles peuvent être les terribles dérives d’expérimentation incontrôlées, menées par des chercheurs loin d’être aussi équilibrés psychologiquement que l’on pourrait l’espérer.

“Cagaster” s’avère comme une des meilleures série de science-fiction du moment, espérons que les trois derniers tomes seront à la hauteur des trois premiers.


Cagaster (T3)
- Auteur : Kachou Hashimoto
- Traduction : Anne-Sophie Thévenon
- Editeur : Glénat
- Format : 130 x 180 mm
- Pagination : 224 pages noir et blanc
- ISBN : 9782344001806
- Parution : 5 novembre 2014
- Prix : 6,90 €


A lire sur la Yozone :
Cagaster (T1)
Cagaster (T2)


© Edition Glénat - Tous droits réservés



Frédéric Leray
12 avril 2015







JPEG - 24.3 ko



JPEG - 31.6 ko



JPEG - 29 ko



JPEG - 30 ko