YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

44 visiteurs en ce moment


YozoneBandes Dessinées Mangas

Pure Blood Boyfriend - He’s my only vampire (T4)
Aya Shouoto
Kurokawa

Le président et le vice-président du Conseil des étudiants sont en réalité des Anges. Ils voient Aki comme l’incarnation du Mal et s’opposent fermement au jeu des sept Stigmas. Aki combat alors le président Bernstein tandis que Jin s’attaque au vice-président. Mais Aki est diminué de part son précédent combat et l’acquisition d’un nouveau Stigma. Kana s’interpose alors entre le président et Aki pour protéger ce dernier. Le président tente de la pourfendre mais étrangement, son épée sacrée se brise en mille morceaux. Comment cela est-il possible ?


Un nouveau serial killer apparait en ville. Il semblerait que ce soit un vampire car les victimes ont été vidées de leur sang. Kana craint que ce ne soit Aki dont le comportement est très étrange dernièrement. Toutefois, elle n’a pas beaucoup de temps pour y réfléchir car le club de théâtre a besoin du club de l’insolite pour l’aider à réussir leur pièce. Kana se retrouve donc à jouer le Prince tandis qu’Aki jouera... la femme fatale !

JPEG - 100 ko

Plusieurs aspects du Bien et du Mal sont abordés dans ce volume. Tout d’abord, le combat du Bien contre le Mal, le Bien étant représenté par les Anges et le Mal par Aki. Mais ce combat est de très courte durée et c’est tant mieux car cela aurait rendu la série ennuyeuse. Ensuite, la recherche des Stigmas, représentant les 7 péchés capitaux. On voit les changements de comportement d’Aki suite à l’obtention du nouveau Stigma et on comprend mieux dans ce tome pourquoi les Stigmas apparaissent chez certaines personnes. Enfin, il y a cette approche qui présente Aki comme quelqu’un de mauvais de part sa nature mais qui est en réalité quelqu’un de bien. La notion de désir (notamment le désir charnel) est très forte dans ce tome qui sera davantage destiné à un public un peu plus adulte, même si aucune scène obscène n’est dévoilée.

JPEG - 42.7 ko

Graphiquement, cette série est toujours un régal pour les yeux. Aki et Shiranui posent pour la couverture de manière assez sexy. On voit bien les Stigmas d’Aki. En revanche, il est étrange que ce soit Shiranui qui porte la croix d’Aki. En plus de la page en couleur habituelle, le lecteur a droit à un lexique et une petite anecdote en fin de volume. Les personnages sont toujours aussi expressifs et le lecteur s’attache de plus en plus à Aki.

JPEG - 42.5 ko

Finalement, le passage un peu cliché avec les Anges est très court et l’histoire reprend de plus belle. On se doute que le Président Bernstein servira plus tard à Aki dans sa recherche des Stigmas.

A suivre !


PureBlood Boyfriend (T4) He’s my only vampire
- Auteur  : Aya Shouoto
- Traducteur  : Fabien Nabhan
- Éditeur français : Kurokawa
- Format  : 128 x 182, noir et blanc + 1 page en couleur - sens de lecture original
- Pagination  : 150 pages
- Date de parution : 12 juin 2014
- Numéro ISBN : 9782351429808
- Prix  : 7,65 €


A lire sur la Yozone :
Pure Blood Boyfriend - He’s my only vampire (T1)
PureBlood Boyfriend - He’s my only vampire (T2)
Pure Blood Boyfriend - He’s my only vampire (T3)


© Kurokawa - Tous droits réservés



Florence B.
25 avril 2015







JPEG - 85 ko



JPEG - 47.1 ko



JPEG - 48.2 ko



JPEG - 44.9 ko