Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Le guide du 3 ème F.F.A.S.T
Aux cinémas Arlequin et Reflets Médicis (Paris)
Du 3 au 10 février 2015

Loin des préjugés et des stéréotypes, le FFAST est une alternative au cinéma codifié de Bollywood, l’occasion de découvrir de nouveaux cinéastes, des œuvres mainstream, du cinéma indépendant qui fait écho à la vie contemporaine de ces pays. Les films sont présentés pour leur très grande majorité en exclusivité en France, permettant également au public de rencontrer la génération montante de réalisateurs et comédiens asiatiques. Les œuvres dites transgressives projetées, le sont tant par leurs thèmes que par leur esthétique..



LE JURY

Le jury n’a pas une tâche aisée dans ce festival il doit départager six films issu d’une sélection très riches et représentatives de la multiculturalité de l’Asie du Sud.
Les films de la compétition semblent tous pousser un cri de révolte. Du Tamoul à l’Odia, la jeunesse du Sud Asiatique utilise le média cinématographique pour partager ses réflexions et ses revendications mais aussi ses inquiétudes.
La marraine Mélita Toscan du Plantier.est entourée d’un jury hétéroclite, constitué d’Amandine d’Azevedo, Docteur en études cinématographiques et audiovisuelles, de Laurence Briot, programmatrice au Forum des Images, de Pauline Lefèvre, comédienne, de Gérard Delorme, journaliste spécialisé dans le cinéma, et Pascal-Alex Vincent, réalisateur.

GIF - 16.6 ko

LA SELECTION

Le film qui ouvre le Festival du Film d’Aise du Sud Transgressif est un film indien.
« That Girl in Yellow Boots » de Anurag Kashyap est projeté le 3 février à 20h30.

JPEG - 50 ko

La compétition débute le 4 février à 20h30.
Chaque film de la compétition sera diffusé le lendemain de sa projection à 17h30.

Voici les six films de la compétition  :

« Zinda Bhaag » de Meenu Gaur, Farjad Nabi (Pakistan)

Khaldi, Taambi et Chitta, trois jeunes hommes, essaient d’échapper à leur quotidien qui semble condamner tout espoir de réussite.

« Capital I » de Amartya Bhattacharyya (Inde).

Un artiste à la mystérieuse aura, Capital I, disparaît dans des circonstances étranges. La presse en parle. Intrigués, Piyali et le professeur Misra se lancent sur ses traces, oscillant entre le réel et l’imaginaire.

« Goli Soda » de Vijay Milton (Inde).

Quatre orphelins grandissent ensemble dans un immense marché de fruit et légume. Ce lieux forge leur identité autant qu’ils forgent la sienne. Tenu sévèrement par Naidu, le marché a cependant aussi ses règles strictes. Quand les garçons s’en éloignent, la situation tourne mal.

« Lucia  » de Pawan Kumar (Inde).

Victime de ses insomnies, Nikki prend une drogue nommée Lucia, qui lui permet d’assouvir en rêve ses désirs. Mais il se retrouve vite prisonnier de ce rêve, qui l’empêche de distinguer la frontière entre réel et irréel.

« Teenkahon » de Bauddhayan Mukherji (Inde).

Triptyque de l’obsession amoureuse, Teenkahon nous plonge au cœur de trois histoires. Celle d’un homme qui se souvient de son premier amour, d’un autre sui rencontre le mari de sa maitresse, et d’un dernier qui essaie de conquérir l’amour de sa vie.

« Titli » de Kanu Belh (Inde).

Alors qu’il tentait d’échapper à sa famille, Titli est marié de force. Avec l’aide inattendue de Neelu, son épouse, il espère trouver enfin la liberté dans la fuite.

JPEG - 130.6 ko

Le FFAST n’est pas qu’une compétition. En journée des films labellisés Curious Prayoga sont projetés. Avec son concept de cinéma Prayoga, Amrit Gangar, historien du cinéma, offre une sélection inédite en France d’un cinéma qui bouscule les codes narratifs, pour offrir une méditation poétique sur le monde.

Une journée le 4 février est dédié au Pakistan avec un focus : deux films et une table ronde.
Pour les insomniaques et téméraires, la Nuit Du Frisson du F.F.A.S.T. se tient vendredi 6 février avec à 23h la projection de Red Swastik de puis Sins à 1h12 ensuite Akeli à 3h30 pour terminer sur un petit déjeuner amplement mérité à 6h15. Pour les autres, qui ne conçoivent la nuit que dans leurs lits aucun désespoir, session de rattrapages de ces trois films du 8 au 10 février.

Pour les informations pratiques, rendez-vous sur le site du festival.

INTERNET

Le site du Festival : http://www.http://ffast.fr
Facebook : facebook.com/festivaldufilmasiedusud
Twitter :@festivalFFAST
Pinterest : www.pinterest.com/ffast


Source : Communiqué de presse


Ingrid Etienne
3 février 2015



JPEG - 54.2 ko



JPEG - 16.2 ko



JPEG - 9.5 ko



JPEG - 12.4 ko



JPEG - 15.4 ko



JPEG - 16.5 ko



JPEG - 10.9 ko



Chargement...
WebAnalytics