YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Soldat Chamane (Le), Intégrale 3
Robin Hobb
J’ai Lu, traduit de l’anglais (États-Unis), fantasy, 861 pages, août 2014, 14,90€

Renié, bafoué, relégué au rang de gardien de cimetière, Jamère, malgré son obésité, a réussi à s’enrôler dans l’un des régiments de Guétis, ville avancée à l’orée de la forêt des Ocellions. Accusé à tort du meurtre et du viol de la femme du capitaine du régiment, victime de la magie, Jamère – Fils de Soldat trouve finalement refuge auprès des Ocellions. Il devra faire corps avec lui-même et la magie afin, peut-être, de retrouver son identité.



Ce troisième, et dernier, volet de l’intégrale du « Soldat Chamane » comprend les volumes « Le Renégat », « Danse de Terreur » et « Racines ». Le lecteur retrouve Jamère après qu’il ait été battu à mort par ses compagnons d’arme. En tout cas c’est là ce que pensent les compagnons d’armes en question mais ces souvenirs, façonnés par la magie, permettent au jeune homme de s’enfuir. En empruntant la Route du Roi, Jamère est bien conscient qu’il n’a d’autre choix pour survivre que de rejoindre les Ocellions et de tenter de faire ce que la magie lui demande. L’Opulent tente de mettre à mal les Gerniens et surtout la Route mais ne s’y prend peut-être pas si bien que cela. Il attire cependant l’attention de Jodoli et d’Olikea et réintègre ainsi le monde des Ocellions. De découverte en découverte, Jamère et Fils de Soldat ne cessent cependant pas de se combattre et la magie du Chamane tourne rapidement court à cause de cette scission entre les deux êtres.

Le lecteur attendra très longtemps le déclic et la résolution, d’une part, du dilemme entre Jamère et Fils de Soldat mais aussi, d’autre part, du conflit entre Gerniens et Ocellions. Les deux résolutions arriveront de façon concomitante, assez étonnantes et originales, mais surtout trop rapides au vu du temps passé à l’attendre. Le tout ressemblant tout de même fort à un coup de baguette magique ; quant à l’intervention du dieu de l’équilibre, elle permet de finir le récit sur un happy end relativement mièvre.

Pour ce qui est de la forme, l’écriture de Robin Hobb est toujours aussi fluide et son style est inimitable mais le rythme de la saga est bien plus léger que la majorité des cycles précédents. Les rappels sur les tomes 1 et 2 sont nombreux, ce qui est bien pratique si on a la mémoire défaillante (ou un peu pénible quand on lit tout le cycle d’une traite), et permettent de suivre sans encombre le déroulement de l’histoire. Une histoire qui demeure cependant décevante, avec des personnages plus légers que l’on si attend dans les premiers volumes. Les caractères évoluent finalement peu et restent simples, ce qui amène à un finale sans grande surprise. Le héros ne s’en sort pas seul et c’est presque malgré lui que les choses s’arrangent.

La série reste divertissante, mais n’est pas vraiment à la hauteur de ce qu’a pu faire Robin Hobb.


Titre : L’intégrale 3 (Renegade’s Magic, 2008)
Série : Le Soldat Chamane (The Soldier Son Trilogy), tome 3
Auteur : Robin Hobb
Traduction de l’anglais (États-Unis) : Arnaud Mousnier-Lompré
Couverture : Marc Simonetti
Éditeur : J’ai Lu
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 861
Format (en cm) : 12,7 x 19 x 4
Dépôt légal : août 2014
ISBN : 9782290085967
Prix : 14,90 €


Le Soldat Chamane sur la Yozone :
- L’intégrale 1
- la chronique des tomes 5, « Le Choix du Soldat », 7, « Danse de Terreur » et 8, « Racines » par François Schnebelen
- un petit mouvement d’humeur, lors de la parution du tome 8, contre le découpage français du cycle (corrigé par cette parution en 3 intégrales)


Emmanuelle Mounier
15 janvier 2015






JPEG - 24 ko



WebAnalytics