YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

57 visiteurs en ce moment



YozoneImagin'Arts =>Livres

Making Of Star Wars (Le)
J. W. Rinzler, préface de Peter Jackson
Éditions Akiléos, octobre 2014, 364 pages, 55 €

****

Après le somptueux “Making Of de L’Empire contre-attaque” publié en octobre 2013, les éditions Akiléos continuent de nous proposer les coulisses de la saga mythique de George Lucas avec ce “Making Of Star Wars” sorti en octobre 2014.


Un livre en Cinémascope...



On prend les mêmes et on recommence. J. W. Rinzler continue d’extraire les petits et grands trésors des Archives de Lucasfilm, s’appuyant sur les célèbres entretiens perdus, somme phénoménale de souvenirs restés étonnamment enfouis trente ans dans ce Temple empli de toute l’histoire de Star Wars.

C’est Peter Jakcson qui se livre cette fois au jeu de la préface, situant avec beaucoup d’enthousiasme l’énorme impact de ce film mythique sur le cinéma.
“En définitive, je suis simplement émerveillé par la manière dont George Lucas a utilisé Star Wars pour révolutionner la façon dont on fait des films.”
La façon de rendre crédible le jeu des acteurs, l’attention portée aux costumes, la notion de motion control... oui, l’importance des effets spéciaux et de toute la technologie qui en a découlé... On sent le formidable impact qu’a eu ce film sur le jeune homme de seize ans, déjà fou de cinéma.

JPEG - 77.9 ko

Les débuts d’un réalisateur nommé George Lucas

Mais avant que Star Wars ne révolutionne le cinéma, bien avant que Luke ne puisse piloter un X-Wing vers l’Étoile Noire, il y a les années de vaches maigres que George Lucas partageaient avec Francis Ford Coppola. Oui, tout commence là, en 1968, lors du tournage de « Les Gens de la pluie » dont il est assistant de production. Levé à l’aube, Lucas écrivait le scénario de son premier film : THX 1138, mais déjà il parle d’hologrammes, de vaisseaux spatiaux et de futurisme... La vision d’un film de science-fiction est là. Passionné par Flash Gordon, il rêve d’aventures dans l’espace... ce sera THX 1138, première production d’American Zoetrope, la compagnie de films indépendante fondée en 1969 avec Coppola. Un flop qui fera de Lucas un chômeur ruiné, mais qui conduit indéniablement à Star Wars.

JPEG - 83.8 ko

C’est même The Star Wars dans l’esprit de Lucas, quelque chose d’encore informel alors qu’il prépare “American Graffiti”, qu’il rame à l’écriture du scénario et que le duo Coppola/Lucas pense que ses perspectives d’avenir sont bien peu reluisantes. Mais le succès gigantesque du film “Le Parrain” fait de 1972 l’année où rien ne peut résister à Coppola. En l’associant comme producteur sur “American Graffiti”, Lucas réussit à faire signer Universal. En fait, il a obtenu un accord pour trois films. Il travaille depuis quatre ans sur “Apocalypse Now”, que tous refuseront car la guerre du Vietnam est un sujet par trop controversé... Bourré de dettes, Lucas doit effacer cette déception et se replonge à fond dans son projet de guerre des étoiles, gorgée de références mythologiques, historiques, cinématographiques (Akira Kurosawa)...

JPEG - 98.8 ko

D’un rêve d’enfance à Star Wars

Tout est là, des multiples versions du scénario aux évolutions des personnages, de sa rencontre avec Ralph MacQuarrie - qui va permettre à Lucas de visualiser ces personnages et scènes qu’il a en tête par les croquis et peintures de l’artiste - aux multiples batailles budgétaires qui faillirent avoir la peau du projet.

JPEG - 71.5 ko

Et puis, la naissance d’Industrial Light & Magic - la société d’effets spéciaux qui devait révolutionner le cinéma hollywoodien - un casting épique dont Mark Hamill ne sort pas favori pour jouer Luke Starkiller (et oui ! avant de devenir Skywalker), le tournage compliqué en Tunisie... une tonne d’anecdotes racontées par George Lucas, Mark Hamill, Harrison Ford, Carrie Fisher, Sir Alec Guinness, Anthony Daniels, le compositeur John Williams, les spécialistes des effets spéciaux Dennis Muren, Richard Edlund, John Dykstra, Phil Tippett, le fameux directeur artistique John Barry et de nombreux autres membres de l’équipe de production.
Photos, dessins, notes, courriers, peintures illustrent l’incroyable énergie et l’inventivité développées par une équipe derrière la vision d’un réalisateur qui sut aller au bout de son rêve d’enfance un peu fou.

JPEG - 125.7 ko

Le 25 mai 1977, Star Wars débarquait dans trente-deux salles de cinéma américain et partait à la conquête du monde...

J. W. Rinzler raconte avec passion “Le Making Of Star Wars” et révèle comme jamais tous les secrets et souvenirs de production de ce film culte dans ce magnifique ouvrage. Car ce livre est beau, très dense, dans son très grand format à l’italienne (ou plutôt en Cinémascope !) recouvert d’une photo de jaquette qui réunit Lucas/Luke à jamais dans l’esprit des si nombreux fans de cette saga phénomène !


Le Making Of Star Wars
- J. W. Rinzler, préface de Peter Jackson
- Éditions Akiléos
- Dépôt légal : octobre 2014
- Format : 29 x 26, cm, reliure cartonnée et jaquette
- Pagination : 372 pages couleur
- ISBN : 978-2-35574-172-2
- Prix : 55€


A lire sur la Yozone :
- “Le Making Of de L’Empire contre-attaque”
- Star Wars I - La Menace Fantôme
- Star Wars I - La Menace Fantôme 3D
- Star Wars II - L’attaque des Clones
- Star Wars III - La Revanche des Sith
- Star Wars Episode IV - Un Nouvel Espoir
- Star Wars Episode V - L’Empire contre-attaque
- Star Wars VI - Le Retour du Jedi


Illustrations et photos © Lucasfilm Ltd et Éditions Akiléos (2014)



Fabrice Leduc
7 novembre 2015







JPEG - 38.5 ko



JPEG - 45.6 ko



JPEG - 32.4 ko



JPEG - 39.7 ko



JPEG - 33.1 ko



JPEG - 35.4 ko



JPEG - 32.3 ko



JPEG - 38.5 ko



JPEG - 44.6 ko



JPEG - 39.7 ko



JPEG - 38.8 ko



JPEG - 44.8 ko



JPEG - 42 ko



JPEG - 44.1 ko



JPEG - 31.3 ko



JPEG - 38.5 ko



JPEG - 51.6 ko