YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

46 visiteurs en ce moment


YozoneLittérature Critiques Jeunesse

Ascenseur pour le futur
Nadia Coste
Syros, Soon, Mini Syros +, roman (France), voyage dans le temps, 138 pages, aout 2014, 5€

1991. Brett, 11 ans, se fait régulièrement racketté par une bande de 3e. Un jour, caché dans une usine désaffectée pour échapper à ses bourreaux, un ascenseur s’ouvre et un ado taciturne, Lucas, lui vient en aide.
Brett comprend, en regardant la cabine, qu’il est dans une machine à voyager dans le temps ! Lucas est venu du futur pour le sauver. Sur l’insistance de Brett, il accepte de lui montrer 2015, son époque.
Brett, gamin fragile, brutalisé et asthmatique, se découvre un avenir plus beau qu’il n’en a jamais rêvé ! Sûr de lui, il est devenu créateur de jeux vidéo, il a fondé une famille, et Lucas est son fils !
Malheureusement, au retour en 1991, la machine ne fonctionne plus : Lucas se retrouve coincé dans le passé.


Article publié Hacked by Programiix
Nadia Coste

Difficile de parler d’un petit roman comme « Ascenseur pour le futur » sans trop en révéler sur l’histoire. Je vous en ai déjà raconté la moitié.
Mais sauf si vous êtes âgé de 10-11 ans, comme le héros de cette histoire et le public cible de la collection “Mini Syros +”, vous aurez déjà deviné de quoi nous allons parler : paradoxe temporel. Lucas est venu sauver son père d’un passage à tabac, en espérant qu’il aurait davantage confiance en lui. Mais ce moment est un « acte fondateur », un tournant de sa vie, d’où découle de nombreuses conséquences. En le faisant « disparaître », beaucoup de choses ont changé. Notamment la nécessité de construire une machine temporelle une fois adulte.

Contrairement à de nombreux auteurs (et c’est presque malheureux de le dire, pour eux), Nadia Coste gère parfaitement le concept, ses causes et ses conséquences, rendant tout le processus parfaitement clair pour le jeune lecteur, sans omettre de grandes évidences. La solution trouvée est fort logique : pour sauvegarder un futur, il faut faire croire qu’on n’a pas changé le passé. Y compris à soi-même.

Mais ce qui fait l’intérêt de ce petit bouquin, c’est le choix de l’auteur de placer son héros/narrateur dans notre passé, en 1991. Et l’autre en 2015. Le lecteur d’aujourd’hui se retrouvera donc dans la situation de Lucas, habitué (trop ?) à la 3D, l’électronique. On aura tous reconnu sa mèche à la Justin Bieber. 2015 a des couleurs qui sidèrent Brett, qui trouve 1991 trop gris. Le choc est donc d’autant plus brutal pour l’ado lorsqu’il se retrouve coincé au temps de son père. Mais au-delà des germes de son avenir, Nadia Coste esquisse une universalité de la pré-adolescence, aux jeux intemporels, ainsi que la force de la filiation.

Mais l’auteure ne juge pas les époques, n’en déclare pas l’une meilleure à l’autre. Au contraire, leur mise en parallèle montre les évolutions et régressions, positives ou négatives, de notre société. Ses héros s’étonnent des changements, dans un sens ou dans l’autre, et nous invitent, quel que soit notre âge, à y réfléchir.

Au-delà d’une histoire de paradoxe temporel, « Ascenseur pour le futur » est une histoire de famille, avec un regard sur 3 générations qui auront vu le monde radicalement changé. Il est d’autant plus émouvant que nous le voyons à travers les yeux d’enfants, comme la scène où Lucas rencontre sa grand-mère, plus jeune de 24 ans et pas encore rongée par le cancer.
Je ne voulais en en dire trop... Mais c’est qu’il y a beaucoup de très bonnes choses dans ce petit livre. Surtout beaucoup d’espoir.


Titre : Ascenseur pour le futur
Auteur : Nadia Coste
Couverture : Stéphanie Hans
Éditeur  : Syros
Collection : Soon / Mini Syros +
Site Internet : page roman (site éditeur)
Pages : 138
Format (en cm) : 16,5 x 11 x 1
Dépôt légal : août 2014
ISBN : 9782748515022
Prix : 5 €




Nicolas Soffray
8 novembre 2014







JPEG - 27.4 ko