YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




La Mouche
Le Premier EP disponible !
Mai 2014

Rejoignez l’essaim, LA MOUCHE vous livre leur premier EP.



LA MOUCHE déploie ses ailes dans le microcosme musical depuis un peu plus de deux ans. Après s’être déposée dans des salles parisiennes et londoniennes, c’est au Bus Palladium que LA MOUCHE a présenté son EP.

LA MOUCHE est composée de musiciens surdoués, boostés par une chanteuse dynamique et charismatique. Ils vous transportent dans leur univers musicale déjanté et burlesque dès les premières notes.

Rebecca Baby, entourée de Maxime Rezài à la basse et aux chants, Alexis Lebon à la guitare et au clavier, Elias Greck, au clavier et à la guitare et François Couac à la batterie, livre des prestations scéniques énergiques.
La voix n’est pas juste un vecteur de parole, elle devient un instrument qui se lie aux rythmes appuyés de la basse et de la batterie, enrobée par les riffs de guitare et la mélodie du clavier. En live, le public est de suite transporté dans un rêve où les imageries se mixent, se mêlent pour nous livrer le monde de LA MOUCHE. Ce dernier nous transporte des grands espaces US au Paris du XIXème Siècle où Méliès et Burton sont les héros.

LA MOUCHE explore les confins de la musique, pas de limites, pas de consensus, une vraie énergie.
Le groupe a participé à SATOURNE en 2013, cette caravane itinérante qui a planté ses amplis dans le sud ouest de la France pour terminer dans la région parisienne leur a permis de découvrir de nouveaux horizons. Fort de cette expérience humaine, LA MOUCHE rentre en studio et joue en première partie de F.F.F. à la Cigale et au Bataclan.

L’EP en écoute sur deezer comporte quatre morceaux : « Bouncing Bal », « Eleven Toes »,« Serial Family Rhapsody », « Les Scouts ». Fermez les yeux et rentrez dans le monde de LA MOUCHE où l’univers festif est un mélange des influences qui les a nourrit de Danny Elfman à Django Reinhardt.

Un petit faible pour la chanson « Serial Family Rhapsody » qui déménage aussi bien à l’écoute qu’en live.
Notons qu’il n’est pas évident de retranscrire l’énergie scénique dans des productions studio, LA MOUCHE a réussi à se sortir de cet écueil.

En attendant le clip que l’on imagine baignant dans un univers burtonien coloré, bonne écoute !

INTERNET

Deezer : http://www.deezer.com/album/7766002
Facebook : www.facebook.com/lamouchemusic


Ingrid Etienne
7 mai 2014






JPEG - 12.7 ko



JPEG - 5.8 ko



WebAnalytics