YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Btooom ! (T12)
Junya Inoue
Glénat Manga

Le plan de Ryota ne se déroule pas comme prévu. Date les a de nouveau trahi et Shiki git dans l’eau, criblée de balles. Finalement, l’hélicoptère et ses militaires auront rempli leur mission : récupérer le vainqueur du jeu. Mais ils n’iront pas loin, la queue de l’appareil ayant été accrochée à des rochers par Shiki. Même morte, elle n’en finit pas de pourrir la vie de Date. Il lui faut pourtant de l’argent, lui qui s’est habitué au luxe qu’apporte le gros lot du gagnant de Btooom : 400 millions de yens. Il est temps pour Nobutaka d’entrée en scène. Finalement, ce plan n’était pas aussi stupide qu’il y paraissait. Une petite bim contenant un gaz incendiaire et la partie peut recommencer. Mais pour Date, le jeu s’arrêtera là.



A l’intérieur de l’hélicoptère, c’est le chaos. Pourvu de seulement deux masques à gaz dont le premier réservé au pilote, tout est bon pour récupérer le masque restant. Mais tirer une balle dans la tête du porteur est des plus stupides, la balle détruisant la glace du masque. Le pilote se retrouve obligé de se poser à nouveau, mettant l’appareil à la merci des rebelles. C’est le moment pour les survivants d’appliquer réellement le plan. Ryota et Hidemi sont les premiers sur place, afin de tenir en joue le pilote. Nobutaka a pris le temps de récupérer Himiko, blessée au bras. Les voici enfin dans le fameux hélicoptère, pour le plus grand désespoir des dirigeants de Tyrannos Japon. Pour eux, c’est l’annonce d’un vrai fiasco, devant un parterre de clients potentiels. Pourtant, un homme prend un véritable plaisir à regarder la tragédie se déroulant sur l’écran. Il se nomme Longer Schwartz et ce projet est le sien...

JPEG - 65.7 ko

Ah, sacré Junya Inoue. Il s’est bien joué de nous avec ce tome 12. L’évasion de ses héros va tourner au jeu de massacre généralisé. Chaque camp prend l’avantage chacun son tour, produisant son lot de morts à chaque rotation. Le tome 11 nous laissait sur le retour de Date comme grand vainqueur du jeu, une nouvelle fois. Mais le mangaka ne pouvait nous laisser sur un final aussi trivial, il fallait mettre en valeur ses quatre jeunes protégés. Il était donc temps que son beau ténébreux s’occupe de rééquilibrer les forces. Et Nobutaka va parfaitement jouer son rôle et laisser croire que la fuite peut réussir.

Seulement, cela ne va pas se passer comme prévu et un nouveau retournement de situation commencera avec l’intervention du pilote. N’oublions pas qu’il est un ancien militaire comme le reste de l’équipe de sauvetage et par conséquent, tuer ne lui fait pas peur. Et des jeunes filles comme Hidemi ne font pas le poids contre lui. Le cauchemar recommence pour nos héros et ils devront payer le prix fort pour avoir défié plus fort qu’eux.

Plus fort dans bien des domaines dont celui du pouvoir. Junya Inoue va incarner l’hydre terrible du pouvoir de l’argent en Schwartz. Il fallait au lecteur un méchant à haïr : Schwartz est parfait dans ce rôle, surtout qu’il parait intouchable, loin du jeu, simple spectateur mais aussi maître des marionnettes, tirant les ficelles comme bon lui semble et jouant sur la réalité pour faire gober au grand public ce qu’il souhaite les voir gober. Nous sommes vraiment dans l’illustration de la naïveté du grand public qui perd tout sens critique, avalant bêtement les informations qu’on lui donne sans les analyser.

Le final de ce tome est terrible. Terrible pour le lecteur qui a l’impression de faire un véritable reset pour revenir au premier tome. Terrible pour Ryota qui ressent exactement le même sentiment que le lecteur, mais le vivant réellement. Les méchants paraissent avoir réussi leur coup, même si l’introduction d’un journaliste, un peu caricatural, souhaitant donner un bon coup de pied dans la fourmilière, peut relancer l’aventure à l’extérieur de l’île.

Le tome 13 nous dira si Junya Inoue va réellement pouvoir relancer l’histoire sans donner l’impression de tourner en rond.


Btooom ! (T12)
- Auteur : Junya Inoue
- Traducteur : Djamel Rabahi
- Éditeur français : Glénat Manga
- Format : 130 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination : 194 pages
- Date de parution : 16 avril 2014
- Numéro ISBN : 9782344001110
- Prix : 7,60 €


A voir sur la Yozone :
Btooom ! (la bande annonce)
Btooom ! (T1)
Btooom ! (T2)
Btooom ! (T3)
Btooom ! (T4)
Btooom ! (T5 et 6)
Btooom ! (T7)
Btooom ! (T8)
Btooom ! (T9)
Btooom ! (T10)
Btooom ! (T11)


© Edition Glénat - Tous droits réservés


Frédéric Leray
1er mai 2014






JPEG - 26.1 ko



JPEG - 27.2 ko



JPEG - 28.8 ko



JPEG - 26.8 ko



WebAnalytics