YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Adieu au Rock N’ Roll Animal.
RIP Loo Reed
27 octobre 2013

On aimerait tellement être adossé à un bar en train de siroter une sangria et en se disant que c’est un jour parfait, mais non.
Même si nous marchons du côté sauvage avec la douce Jane, si vicieuse, avec 26 dollars dans la main, nous pourrons l’attendre autant de temps que l’on veut mais Lou ne viendra plus.



Le dimanche 27 octobre 2013 sera toujours marqué par sa disparition.
La planète rock est endeuillée. Elle perd une de ses légendes. Terme consacrée mais Lou Reed était plus que ça.

Image iconique du New-York des années 70. On ne peut différencier Lou de cette ville. Même son travail photographique est emprunt de la grosse pomme. Leader du groupe mythique The Velvet Underground, c’est avec sa carrière solo et ses albums concepts que Lou Reed concrétise son aura de légende.

Dès le début des années 70, trois albums solo vont asseoir à jamais cet auteur, compositeur, guitariste, harmoniciste, chanteur dans l’imaginaire collectif. « Lou Reed » et « Transformer » parus en 1972 et « Berlin » en 1973.

Plusieurs collaboration émanent sa longue carrière, de David Bowie à Metallica, Lou Reed a traversé les décennies avec des textes noires et mélancoliques.



Continuons d’écouter ses tubes en regardant ses travaux photographiques et ses lives, c’est ainsi que l’on lui rendra le meilleur des hommages.


INTERNET

www.loureed.com


Ingrid Etienne
28 octobre 2013






JPEG - 6.8 ko



WebAnalytics