YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Metallica Through The Never
Film américain de Nimrod Antal (2013)
Le 9 octobre 2013

****



Genre  : Film musical fantastique
Durée  : 1h32

Avec James Hetfield (lui-même), Lars Ulrich (lui-même), Kirk Hammet (lui-même), Robert Trujillo (lui-même) et Dane Dehann (Trip).

Alors que le groupe joue plusieurs de ses tubes devant des milliers de fans, Trip est envoyé récupérer un objet mystérieux qu’il doit absolument rapporter pour le spectacle. La tâche apparemment simple prend la tournure d’une aventure surréaliste quand sa camionnette est violemment heurtée par une voiture.
Trip, sonné, s’extrait du van pour se retrouver au milieu d’un imminent affrontement entre casseurs en colère et escouades de police anti-émeute. Dans ce chaos, un chevalier masqué doté des pires intentions pose son regard meurtrier sur Trip. Seul et désarmé dans un paysage urbain post-apocalyptique, Trip ne peut compter que sur lui-même pour combattre le chevalier et protéger le précieux sac de cuir qu’il doit remettre au groupe.

UN BON MOMENT MUSICAL...

Les premières minutes sont primordiales pour la compréhension du film, même si il n’y a réellement rien à comprendre. L’important est de se laisser bercer par les guitares de Kirk Hammet, la voix de James Hetfield, la basse de Robert Trujillo et la batterie de Lars Ulrich.
Leur présentation est assez monstrueuse et l’excitation se fait immédiatement croissante avec la salle qui se remplie, attend et bruisse d’impatience.
Et c’est parti. Une envie irrésistible de slamer (sauter dans le public) et de pogoter (sauter les uns contre les autres) vous envahit. Il est d’ailleurs difficile de se retenir de ne pas bouger, sautiller, chanter durant l’heure et demi à suivre.
Un ovni musical qui met en parallèle un concert unique de METALLICA et les pérégrinations hallucinatoire de Trip, un roadie (régisseur) fan du groupe.
Les séquences s’entrechoquent par moment et se juxtaposent. Des événements sur scène ponctuent le concert. Le spectateur est plongé dans un univers où les stéréotypes et le graphisme du Hard Rock et du Métal s’expriment et exultent.
Des visions d’horreurs se suivent pour se terminer sur une vision onirique et lyrique de l’au-delà. Un moment de calme dans cette mission.
Des frissons lorsque les premières notes de NOTHING REALLY MATTERS retentissent.

La 3D, via la profondeur de champs, amplifie l’aspect immersif de ce clip-film pour les érudits du groupe et de cette expérience musicale inédite pour les béotiens.

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Nimród Antal
Scénario  : Nimród Antal, James Hetfield, Lars Ulrich, Kirk Hammet, Robert Trujillo
Producteur  : Charlotte Huggins
Coproducteur  : Adam Ellison
Producteurs exécutifs : Doug Merrifield, Cliff Burnstein, Peter Mensch, Tony Dicioccio, Marc Reiter
Musique  : Metallica
Montage  : Joe Hutshing
Directeur de production : Helen Jarvis
Image  : Gyula Pados
Producteur du concert : Dan Braun
Directeur artistique concert : Mark Fisher
Lumières concert  : John Broderick
Producteur musical  : Greg Fidelman
Production : Blackened

LIEN(S) YOZONE

=> La bande annonce
=> L’édition Prestige double DVD
=> Rencontre FNAC Metallica Through the Never

INTERNET

Site officiel : http://www.metallica-lefilm.fr


© Images : Chrysalis Films / Seven 7



Ingrid Etienne
9 octobre 2013






JPEG - 15.2 ko



JPEG - 6.9 ko



JPEG - 8.2 ko



JPEG - 6.9 ko



JPEG - 8.9 ko



JPEG - 6.6 ko



JPEG - 8.9 ko



WebAnalytics