YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Black belt (Kuro-obi)
Film japonais de Shunichi Nagasaki (2007)
19 août 2009 (DVD)

***,5



Genre  : Arts Martiaux , Action , Drame
Durée  : 1h35

Avec Akihito Yagi, Tatsuya Naka, Yûji Suzuki, ....

Mandchourie, 1932, l’armée japonaise essaie de prendre possession de tous les dojos de la région pour s’en servir de camps d’entrainement.
Alors que le sensei d’un de ces dojos souhaite transmettre sa ceinture à son successeur parmi ses 3 élèves. Mais il meurt avant d’avoir pu choisir.
Les chemins des 3 étudiants va alors les séparer avant des retrouvailles difficiles.

La première chose qui m’a frappée lors du film est l’aspect « réaliste » du film dans ses combats.
Ici par de double salto, pas de super enchaînements ultra rapide et jolis. ni même en fait quoique ce soit de spectaculaire.
Non vraiment pas.
Le réalisateur a décidé de nous parler de karaté dans sa version la plus pure. Un coup, un K.O, en somme. Et ça, j’ai vraiment beaucoup apprécié. Alors du coup, certes, ce n’est pas spectaculaire et si on y rajoute le sens aigu de la mise en scène méditative proprement japonais, on peut s’ennuyer, voire s’endormir tranquillement.
Mais ce serait passer à côté du message du film. Un message que tout pratiquant d’arts martiaux connaît puisqu’il s’agit en toute simplicité du but des arts martiaux. Convenu, prévisible et donc, au final, pas du tout original, il n’en reste pas moins véridique et plein de bon sens.

JPEG - 30.8 ko

Personnellement, je le classe dans les rares films qui traitent réellement des arts martiaux, et pas uniquement sur le plan visuel, c’est à dire des combats. Il est un des rares qui se penche sur la question de la définition et du but des arts martiaux. Après chacun se fera son avis mais il a le mérite d’être clair à défaut d’être original.
Au passage, je précise pour ceux (et celles) qui s’intéressent aux films de ce genre que les acteurs n’en sont pas, pas d’un point pro en tout cas. Non ce sont des pratiquants d’arts martiaux avant tout, un peu comme pour le film « Taichi ». Chacun des 3 étudiants sont dans la réalité des gradés (5 ou 6eme dan) dans leur style de karaté et ça se sent vraiment vachement beaucoup, comme disent Les Inconnus.
Je conseille donc ce film à toutes personnes qui s’intéressent aux arts martiaux au sens philosophico-spirituel du terme.

FICHE TECHNIQUE

Réalisation  : Shunichi Nagasaki
Scénario : Jôji Iida
Producteur  : Katsuhiro Ogawa
Musique originale : Naoki Satô
Images  : Masato Kaneko
Montage : Hirohide Abe
Casting Yumiko Kûkan
Création des décors  : Tatsuo Ozeki
Son  : Yutaka Tsurumaki
Chorégraphie des combats : Fuyuhiko Nishi
Cascades  : Akihiro Noguchi
Production  : Bandai Visual Company, Cafe Groove, Cross Media, Harajuku Sun-Ad, Hexagon Pictures, Kiccorit, Kuro-Obi Partners, Distributors


Images © WE Productions



OSJ \(^__^)/
5 octobre 2015






JPEG - 24.3 ko



JPEG - 17.1 ko



JPEG - 7.8 ko



JPEG - 9.9 ko



WebAnalytics