YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

62 visiteurs en ce moment


YozoneDVD / BLU-RAY Cinéma

Innkeepers (The)
Edition Blu-Ray - TF1 Vidéo
28 août 2013

Les maisons hantées sont une mine d’or pour les scénaristes de film d’horreur. Les hôtels, moins prolifiques, n’en demeurent pas moins une source intéressante qui trouva une de ses références avec le cultissime « Shining ». « The Innkeepers » s’attaque à son tour au sujet, mais plutôt que de partir s’isoler au milieu de nulle part pour être agressé par des esprits, c’est en centre ville que nos deux héros vont tenter de prouver l’existence d’esprits frappeurs dans un vieil hôtel dont les heures sont comptées. Mais n’est-ce pas plutôt qu’un canular ?


L’HISTOIRE

Depuis cent ans, l’hôtel The Yankee Pedlar siégeait au cœur de la Nouvelle Angleterre. Mais l’établissement vit ses derniers jours, destiné à être détruit. Claire et Luke sont les derniers employés de l’immeuble. Toutefois, s’occuper des ultimes clients n’est pas leur seul objectif : les deux complices veulent prouver que l’hôtel est hanté par Madeline O’Malley, qui se serait pendue dans une des chambres. Si Luke semble se moquer un peu de leur mission, Claire parait très influencée par cette histoire, au point d’entendre d’étranges bruits. Et pour finir le tableau, leurs derniers clients sont tout aussi bizarres : entre l’actrice sur le retour devenue médium et le vieil homme venu se recueillir dans la chambre de sa lune de miel, l’atmosphère devient propice aux apparitions...

JPEG - 10.6 ko

CE QUE L’ON EN A PENSE

« The Innkeepers » est un film réalisé par Ti West, qui s’est fait connaitre avec des films loin d’être des réussites comme « Cabin Fever 2 » et « The House of the Devil ». Le jeune réalisateur semble un peu se focaliser sur les histoires de maisons hantées ou habitées par des personnes peu fréquentables. Avec « The Innkeepers », il reste sur son thème préféré mais il va voir plus grand : un hôtel.

Le film commence en fait sous un faux rythme, présentant les protagonistes mais surtout découpant l’histoire en chapitres. Cette présentation est assez déroutante pour le spectateur qui s’attend soudain à une réalisation façon « Paranormal Activity ». Certes, la saga qui a redoré l’image de la vidéosurveillance est tentante comme modèle mais est loin d’être exceptionnelle - pour rester poli. Toutefois, alors que l’histoire se déroule, une autre influence apparaît comme évidente : « Shining » de Stanley Kubrick. Très vite une question vient à l’esprit du spectateur : Claire est-elle en train de devenir folle ou subit-elle réellement les mauvais tours du fantôme de Madeline O’Malley ? C’est, en fait, uniquement sur cette ambiguïté que va jouer Ti West jusqu’à la dernière minute du film. Mais il va aussi prendre son temps (trop ?) pour harceler la pauvre Claire, donnant ce faux rythme au film.

Côté acteur, Sara Paxton, qui a donc survécu à « Shark 3D », s’en sort plutôt bien, incarnant d’une belle manière la pauvre Claire et parvenant à susciter la perplexité du spectateur sur sa santé mentale. Le grand plaisir est bien sûr de revoir Kelly McGillis. Certes, l’actrice de « Top Gun » et « Witness » a bien vieilli mais ne cherche pas comme, certaines actrices, à cacher son age par la chirurgie. Et même si son rôle n’est pas très présent, il n’en reste pas moins important dans le scénario. Pat Healy, jouant Luke, est une découverte pour moi, mais aussi une bonne surprise, jouant un personnage quelque peu désabusé et qui est loin d’être un héros.

Même si Ti West joue beaucoup sur le « bouh, je suis derrière toi », il parvient à nous surprendre sur certains points, sans par contre vraiment nous faire peur.

BONUS

Avec une version Blu-Ray, on s’attend toujours à une tonne de bonus, mais nous n’aurons droit qu’à un classique « making of ». Un peu léger pour ce format.

CONCLUSION

Sans transcender le genre, « The Innkeepers » est une sympathique déclinaison de l’hôtel hanté, loin d’atteindre le niveau d’un « Shining », mais qui reste un film à voir.


THE INNKEEPERS
EDITION BLU-RAY

The Innkeepers
Film américain de Ti West (2011)
Avec Sara Paxton, Pat Healy, Alison Bartlett, Jake Ryan, Kelly McGillis, Lena Dunham, George Riddle, Brenda Cooney,...

Réalisation : Ti West
Scénario : Ti West
Producteur : Derek Curl, Larry Fessenden, Peter Phok, Ti West
Producteur exécutif : Jacob Jaffke
Producteur délégué : Badie Ali, Hamza Ali, Malik B. Ali, Greg Newman
Compositeur : Jeff Grace
Directeur de la photographie : Eliot Rockett
Chef décorateur : Jade Healy, Chris Trujillo
Chef monteur : Ti West
Directeur artistique : Scott Kuzio
Costumière : Liz Vastola

Audio : Anglais Dolby Digital 5.1, Français Dolby Digital 5.1
Vidéo : Format 16/9 compatible 4/3, Format cinéma respecté 2.35, Format BD-50, Film en Couleurs
Sous-titre : Français
Région : Région 2
Éditeur : TF1 Vidéo
Date de Sortie : 28 août 2013
Durée : 1h37
Prix conseillé : 24,99 €

Bonus :
- Making Of


© TF1 Vidéo - Tous droits réservés



Frédéric Leray
27 août 2013







JPEG - 44.3 ko



JPEG - 28.2 ko



JPEG - 22.8 ko



JPEG - 7.7 ko



JPEG - 20.2 ko



JPEG - 6.1 ko



JPEG - 37.7 ko



JPEG - 18.6 ko



JPEG - 16.8 ko



JPEG - 6.9 ko