YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Comix Remix (T1) Feu Mister Mercure
Hervé Bourhis et Albertine Ralenti
Dupuis (coll. Double Expresso)

Des super-héros partout, une Corporation qui big-brothere tout... avec Comix remix, Hervé Bourhis entre en rébellion contre la société de consommation.



Le résumé :
La Corporation des super-héros veille sur vous
Towerville est en deuil. Mister Mercure, le plus célèbre et le plus populaire des super-héros qui régentent la cité, est mort mystérieusement carbonisé. Sa veuve reste seule avec le petit John-John, leur fils, qui ne semble pas avoir hérité des mêmes dons que son père. Cependant, la toute puissante Corporation des super-héros l’envoie dans une institution spécialisée dans l’éducation des futurs grands de ce monde. John-John ferait n’importe quoi pour échapper à ces pensionnats lugubres dans lesquels on lui fait cruellement sentir son absence de pouvoirs. Pendant ce temps, dans l’ombre, une faction dissidente de super-héros, les Clandestins, prend contact avec la mère de John-John : Mister Mercure aurait été leur chef...

Towerville frise la surpopulation en terme de super-héros. C’est qu’on y pratique l’hyper-médiatisation pour mieux vendre pizzas et autres barils de poudre à lessive pour la ménagère qui vient lâcher sa thune dans les hypers de la cité !!! Ils sont donc triés sur le volet à force critères esthétiques afin de répondre aux imparables règles de l’audimat. Ceux qui ne se reconnaissent pas dans cette société uniquement basée sur les lois de la consommation (quelle idée !!!) ou sont rejetés par la sévère sélection entrent en clandestinité pour lutter contre le système. Si la famille de Mister Mercure n’a pas conscience de tous ces enjeux, elle va pourtant se trouver au cœur de la mêlée, la mort de Mister Mercure les propulsant sous le feu des projecteurs. Le fils, John-John, chez qui aucun pouvoir n’est apparu, va ainsi se retrouver malgré tout dans une académie formant les super-héros idéaux.
Que cache la mort affreuse du héros adûlé ? Qui l’a commanditée ? Quels liens entretenait Mister Mercure avec la dissidence ? Pourquoi la Corporation tient-elle à John-John au point d’accabler sa mère d’une pression insoutenable ? Les questions se multiplient, tout s’accélère et la comédie prend son envol pour un moment de pur délire... super-héroïque.

Les situations prêtent à sourire dans un récit fleurant bon le manichéisme des plus outrageux. Ceci dit, la figure du leader des clandestins ainsi que celle de Mister Spice laissent entrevoir des situations plus qu’intéressantes pour la suite de la série. Hervé Bourhis multiplie les personnages loufoques et l’axe comédie-parodie fonctionne plutôt bien, et même plutôt mieux que certaines péripéties du scénario. Avec ce ton sérieux qui entre en dissonnance avec la simplicité de l’intrigue ou le graphisme très caricatural, cet étonnant mariage entre le récitatif et le dessin nous livre beaucoup de cases vraiment réussies et de moments qui font bien sourire. On en souhaite même que l’auteur aille encore plus loin dans ce sens, notamment au niveau du ton général, que la grisaille de la couleur renforce d’ailleurs.

Fiche Technique :
- Série : Comix Remix
- Titre : Feu Mister Mercure (T1)
- Scénario : Hervé Bourhis
- Dessin : Hervé Bourhis
- Couleurs : Albertine Ralenti
- Editeur : Dupuis
- Collection : Double Expresso
- Dépôt légal : Mai 2005
- Album : broché avec couverture à rabats, couleurs
- Pagination : 78
- ISBN : 2-800-13721-5
- Prix public : 15 €

Site Internet d’Achat proposé : Amazon - « Comix Remix (T1) : Feu Mister Mercure », cf. lien col. de gauche.


Fabrice Leduc
Kevin Alessio
3 novembre 2005






JPEG - 20.5 ko
Comix Remix (T1) : Feu Mister Mercure



WebAnalytics