YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Ippo (saison 3, T12 et 13)
Georges Morikawa
Kurokawa

Le prochain combat de Takamura approche. Son adversaire, le tenant du titre de champion poids moyen WBC, David Eagle, a accepté de l’affronter en terre nippone. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’un vrai champion, ouvert au public, professionnel, donnant une parfaite image de la boxe, contrairement à Takamura. Mais avant de s’affronter, trois combats vont chauffer leur public... Quoique les deux premiers sont plutôt ridicules. Heureusement, c’est au tour de Miyata de monter sur le ring pour défendre son titre. Toutefois, son adversaire ne semble pas vouloir attaquer et se transforme rapidement en punching-ball pour le champion. La présence de Sakaguchi dans le coin adversaire n’annonce rien de bon. Ce dernier compte bien trouver un moyen de rendre la ceinture à un de ses poulains...



Miyata a fait son travail, maintenant au tour du championnat du monde d’avoir lieu. Et les deux adversaires savent mettre l’ambiance, chacun dans son style : pour Takamura, la provoque, pour Eagle, le sérieux et le charisme pur. Et quand le gong retentit pour le premier round, deux spectateurs retiennent leur souffle. Pour Ippo et Miyata, ce round doit leur apporter la réponse à une terrible question : Takamura leur a-t-il menti sur la santé de son œil droit ? La violence et la rapidité des assauts vont plutôt dans le sens du boxeur. Les deux adversaires s’échangent les coups sans toutefois pouvoir se toucher. La technique d’Eagle contre la sauvagerie de Takamura. Et le premier round s’achève alors que les deux boxeurs n’ont pu se départager. Le deuxième round s’annonce palpitant, car les deux adversaires sont prêts pour monter le niveau du combat.

JPEG - 77.9 ko

Ces deux tomes d’« Ippo » seront donc principalement consacrés aux matchs à l’affiche du combat pour le titre de Takamura. Et le tome 12 commence sur deux shows totalement ridicules : les combats de Aoki et Kimura. On se trouve alors plus dans une parodie de boxe que dans ces duels haletants des héros de la série. Cela fait penser aux spectacles de clowns, venus détendre l’atmosphère avant de faire entrer les fauves. Heureusement, ils laisseront rapidement la place à un duel plus intéressant, même s’il sert plus comme introduction pour un match qui devrait avoir lieu dans les tomes suivants. Ce combat n’est en fait qu’une forme de simulation, l’adversaire de Miyata étant plus proche du crash-test dummy. Le lecteur est placé comme témoin du complot organisé par Sakaguchi, devenu un méchant récurrent mais non pas pour notre cher héros, Ippo, mais contre Miyata, certainement le numéro deux dans le cœur des lecteurs nippons. Il retrouve une présence prédominante dans la série, générant des histoires connexes qui finiront par rattraper celle d’Ippo.

Mais le « main event » de la soirée est évidemment le duel entre Eagle et Takamura. Et cette fois, Morikawa change de stratégie. Alors qu’il avait pris l’habitude de rendre, d’une façon ou d’une autre, les adversaires antipathiques ou tout du moins sans le soutien du lecteur, le mangaka va tout faire pour rendre Eagle sympathique. Il va nous dresser le portrait du champion parfait, avec toutefois un côté justement trop parfait. Son portement est réglé comme du papier à musique, présent pour ses fans, sans une parole déplacée et avec une technique parfaite, un vrai cas d’école. Il est alors vrai que Takamura fait pale figure, en provocateur exaspérant et surtout confondant boxe et bagarre de rue. Il est aussi temps pour Takamura d’être réellement mis en danger par un adversaire. Et quand Morikawa s’attaque à ses héros, il ne fait pas dans la demi-mesure : Takamura va tout simplement être surclassé par Eagle. Au point de faire douter le lecteur sur ses chances de gagner cette seconde ceinture. Et si George Morikawa avait choisi de stopper net l’ascension trop fulgurante de son personnage ? Et si le tome 14 devait sonner le glas de l’avenir de Takamura ?

Cela faisait bien longtemps que George Morikawa ne nous avait laissé sur un tel suspense : qui va donc remporter la ceinture ? La réponse en juillet.


Ippo, La défense suprême (saison 3, T12 et 13)
- Auteur et dessinateur : Jyoji « Georges » Morikawa
- Traduction : Atomic Panda
- Éditeur : Kurokawa
- Date de parution : 7 mai et 13 juin 2013
- Nombre de pages : 192 pages
- ISBN : 2-351-42767-X ; 2-351-42768-8
- Prix : 6,30 €


A lire sur la Yozone :
dossier Ippo, la rage de vaincre (1/2)
dossier Ippo, la rage de vaincre (2/2)
Ippo : La rage de vaincre (T15)
Ippo : La rage de vaincre (T16)
Ippo : La rage de vaincre (T17)
Ippo : La rage de vaincre (T18)
Ippo : La rage de vaincre (T19 à 21)
Ippo : La rage de vaincre (T22)
Ippo : La rage de vaincre (T27 à 29)
Ippo : La rage de vaincre (T30)
Ippo, Destins de boxeurs (saison 2, T1 et 2)
Ippo, Destins de boxeurs (saison 2, T3 et 4)
Ippo, Destins de boxeurs (saison 2, T5 et 6)
Ippo, Destins de boxeurs (saison 2, T7 et 8)
Ippo, Destins de boxeurs (saison 2, T9 et 10)
Ippo, Destins de boxeurs (saison 2, T11 et 12)
Ippo, Destins de boxeurs (saison 2, T13 et 14)
Ippo, Destins de boxeurs (saison 2, T15 et 16)
Ippo, La défense suprême (saison 3, T1)
Ippo, La défense suprême (saison 3, T2 et 3)
Ippo, La défense suprême (saison 3, T4 et 5)
Ippo, La défense suprême (saison 3, T6 et 7)
Ippo, La défense suprême (saison 3, T8 et 9)
Ippo, La défense suprême (saison 3, T10 et 11)


Illustrations © Kurokawa, Jyoji « Georges » Morikawa (2009)


Frédéric Leray
2 juillet 2013






JPEG - 26.4 ko



JPEG - 40.2 ko



JPEG - 39.8 ko



JPEG - 28.3 ko



JPEG - 41.4 ko



JPEG - 39.8 ko



WebAnalytics