YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




World War Z
Film américain de Marc Forster (2013)
3 juillet 2013

****



Genre : fantastique
Durée : 1h56

Avec Brad Pitt (Gerry Lane), Mireille Enos (Karen Lane), Elyes Gabel (Dr. Andrew Fassbach), James Badge Dale (Captain Speke), Fana Mokoena (Thierry), Daniella Kertesz (Segen), David Morse (Ex-CIA Agent), Matthew Fox (Parachutiste),...

Gerry Lane s’était promis une chose : arrêter de mettre sa vie en danger et passer le plus de temps possible avec sa famille, sa femme et ses deux enfants. Et cette journée aurait dû être comme toutes les autres. Seulement, l’embouteillage monstre dans lequel ils se retrouvent tous bloqués n’est que le prémisse à une gigantesque catastrophe. Des explosions surviennent dans toute la ville et les gens semblent être devenus fous, pris sous l’influence d’un virus, et poussés qu’à une seule chose : transmettre le virus au reste de la population. Pour Gerry et sa famille, il n’y a qu’une solution : fuir cette folie. Au même moment, un coup de fil de Thierry, un ancien collègue, lui annonce que Washington et les grandes villes partout dans le monde tombent sous l’attaque des contaminés : Thierry a besoin de son aide.

JPEG - 34.1 ko

« World War Z » est l’adaptation cinématographique du roman éponyme de Max Brooks. Mais, même si les lecteurs du roman connaissent déjà le fin fond de l’histoire, je vais tenter de réaliser cet article, comme demandé par la Paramount, sans prononcer le mot mystère. Un secret de polichinelle, mais ils y tenaient. Nous appellerons donc les contaminés par le surnom qui leur est donné dans le film : les Zéké. Alors que le roman se déroule après la guerre et l’éradication des Zékés, le film nous raconte au contraire l’origine de celle-ci et le déclenchement de l’épidémie. Et le moins que l’on puisse dire est que le spectateur n’aura pas le temps de se préparer. Marc Forster nous offre à peine quelques minutes d’observation avant de nous entraîner dans la course poursuite dans laquelle se lance Gerry et sa famille. L’action se déroulera alors au quatre coins du monde : des Etats-Unis en Corée, puis Israël sans oublier l’Europe.

Marc Forster ne nous avait pas habitué à des films se déroulant à un tel rythme. Reconnu grâce au drame « A l’Ombre de la Haine », il fut le réalisateur d’un James Bond, loin d’être considéré comme le meilleur : « Quantum of Solace » (NdReC : il a aussi réalisé « Neverland » et « Stay »). Et il avait besoin de se relancer avec un film coup de poing comme « A l’Ombre de la Haine » et il l’a vraiment trouvé avec ce « World War Z ».

JPEG - 29.8 ko

Finalement le choix de Brad Pitt en père aimant risquant sa vie pour sauver l’humanité s’avère gagnant. Mais ce qui impressionne réellement, ce sont les assauts massifs de Zékés. Très vite, le spectateur a l’impression d’être embarqué dans un jeu vidéo, avec un côté frustrant : l’absence de manettes pour diriger ces imbéciles qui se laissent bouffer bêtement. Certes, ce côté vidéo-ludique risque de déplaire à certains, mais soyons franc : nous on adore ça ! La pile de Zékés pour franchir un mur restera comme une scène marquante de ce film qui décape.

La fin paraît peut-être trop proche d’un autre film dont je ne peux dire le titre sous peine de rater mon pari, mais dont les initiales sont R.E. Là encore, l’impression de jeu vidéo est forte mais surtout augmente la tension et le suspense de cette scène. Les acteurs paraissent alors avoir des rôles secondaires à côté des impressionnants Zékés et j’avoue que ce sont eux que l’on attend à chaque coin de rue et de couloir. Le spectateur est bluffé par les effets spéciaux réellement impressionnants et submergé par les vagues de Zékés d’une redoutable efficacité, dans tous les sens du terme.

« World War Z » est le film immanquable de la semaine, un bijou d’action, une pincée d’horreur sans la moindre dose de gore. Que vous ayez ou non lu le roman, « World War Z » est une adaptation intelligente et surtout marquante.

PS : pari tenu, je n’ai pas dit le mot en Z...

JPEG - 31.7 ko

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Marc Forster
D’après l’oeuvre de : Max Brooks
Scénariste : Matthew Michael Carnahan, J. Michael Straczynski, Drew Goddard, Damon Lindelof, Max Brooks

Producteur : Brad Pitt, David Ellison, Dede Gardner, Jeremy Kleiner,
Ian Bryce
Producteur délégué : Dana Goldberg, Tim Headington, Graham King, Paul Schwake, Bradford Simpson
Producteur associé : Jillian Kugler

Chef décorateur : Nigel Phelps
Directeur de la photographie : Ben Seresin
Superviseur des effets visuels : Scott Farrar
Chef Cascadeur : Simon Crane
Chef costumier : Mayes C. Rubeo
Compositeur : Marco Beltrami
Monteur : Roger Barton, Matt Chesse

Production : Plan B Entertainment, Apparatus Productions, GK Films, Hemisphere Media Capital, Paramount Pictures, Skydance Productions

Distributeur France : Paramount Pictures France

Attachée de presse : Michèle Abitbol-Lasry, Séverine Lajarrige


LIEN(S) YOZONE

=> Un premier trailer (vost)
=> La bande annonce en version originale sous titrée
=> Le roman de Max Brooks

INTERNET

Le site officiel : http://www.worldwarz.fr
Facebook : http://www.facebook.com/WorldWarZ.FR


© Images Paramount Pictures France - Tous droits réservés



Frédéric Leray
3 juillet 2013






JPEG - 21.6 ko



JPEG - 10.6 ko



JPEG - 10.3 ko



JPEG - 9.5 ko



JPEG - 7.3 ko



JPEG - 13.5 ko



JPEG - 11.6 ko



JPEG - 11.9 ko



JPEG - 9.8 ko



JPEG - 12.4 ko



JPEG - 15.5 ko



WebAnalytics