YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Moi, Moche et Méchant 2
Film d’Animation américain de Chris Renaud et Pierre Coffin (2013)
26 juin 2013

****



Genre  : Animation, comédie, espionnage, science fiction
Durée  : 1h38

Avec les voix de Steve Carell / Gad Elmaleh (Gru), Kristen Wiig / Audrey Lamy (Lucy Wilde), Benjamin Bratt / Eric Cantona (Eduardo / El Macho) Miranda Cosgrave (Margo), Ken Jeong (Floyd), Russell Brand (Dr. Nefario), Elsie Kate Fisher (Agnès), Moises Arias (Antonio), Dana Gaier (Edith), Steve Coogan (Silas), Nasim Pedrad (Jillian), …

Fort du succès d’un premier volet désopilant, qui en engrangeant 540 Millions de dollars de recette se classe à la 10ème place des films d’animation les plus lucratifs de l’histoire aux Etats-Unis, le duo franco-américain Pierre Coffin et Chris Renaud remet le couvert avec une suite encore plus désopilante qui, en terme de ton, d’humour, de rythme, d’originalité et même d’utilisation de la 3D, colle un méchant boulevard à ses concurrents de l’été, comme le très attendu et très convenu « Monstres Academy » d’un studio Pixar en totale perte d’imagination.

Mais revenons à ce « Moi, moche et méchant 2 » qui reprend exactement là où le premier film nous avait laissé.
Très attaché à Margot, Edith et Agnès, Gru a donc décidé de remiser ses ambitions de super-vilain pour se consacrer à la paternité, et reconverti son labo secret, le Professeur Néfario et ses Mignons à la production de confitures.
Mais alors qu’il commence à s’adapter à sa nouvelle vie, l’AVL, l’Agence Vigilance de Lynx, une organisation ultra secrète luttant contre le Mal, frappe à sa porte, sous les traits de Lucy, une jolie et redoutable espionne qui enquête sur une série de méfaits particulièrement spectaculaires….. Tout d’abord réfractaire, Gru, charmé comme les filles par Lucy, accepte finalement de collaborer comme consultant, puis comme agent de terrain lorsque le machiavélique El Macho met en péril la quiétude de sa petite famille.

Une réussite totale, pour peu qu’on accepte l’univers gothique banlieusard du film (inspiré du travail des dessinateurs Charles Addams et Edward Gorey ), qui tient à un savant mélange de valeurs familiales, d’action, de romance, d’humour, dont les incessants gags des imprévisibles et drolatiques mignons sont parties de choix, et d’une 3D qui met en relief un scénario fou fou fou, à l’image de la séquence de l’assaut de la forteresse d’El Macho où Gru doit affronter une armée de Mignons transformés en monstres poilus qui dévorent tout sur leur passage.
Chapeau donc à l’équipe du studio d’animation parisien Illumination Mac Guff , car, Cocorico, en plus d’être une réussite, « Moi, Moche et Méchant  » est un produit américain fabriqué en France. Ce qui nous amène à la question fatidique : A quand des budgets franco-français conséquents pour faire rayonner, sans les américains, le talent de nos animateurs par delà le monde.

PS  : Ne ratez pas le générique final qui vaut son pesant de Mignons.

JPEG - 30.8 ko

FICHE TECHNIQUE

Titre original : Despicable me 2
Réalisation  : Pierre Coffin & Chris Renaud
Scénario  : Ken Daurio & Cinco Paul
Producteurs  : Janet Healy & Christopher Meledandri
Musique originale : Heitor Pereira & Pharrell Williams
Montage  : Gregory Perler
Casting  : Carla Hool
Création des décors  : Yarrow Cheney
Direction artistique : Eric Guillon
Production  : Illumination Entertainment
Distribution  : Universal Pictures International (UPI) (2013) (France)

INTERNET

Facebook : https://www.facebook.com/moimocheet...


© Images : Universal Pictures



Bruno Paul
26 juin 2013






JPEG - 15.4 ko



JPEG - 7.9 ko



JPEG - 10 ko



JPEG - 6.4 ko



JPEG - 8.7 ko



JPEG - 8.3 ko



JPEG - 8.4 ko



JPEG - 11.1 ko



WebAnalytics