YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Dernier jardin (Le)
Lionel Bénard
Midgard, roman (France), Fantastique, 270 pages, novembre 2012, 14€

Michel Guévenin se réveille sur un lit d’hôpital. Ses souvenirs le fuient, la faute à un coup sur la tête le laissant pour partie amnésique. Sa femme et son fils ont disparu ; il ne se rappelle plus des circonstances, pourtant ses blessures prouvent qu’il a tenté de les défendre.
Ce militaire va trouver de l’aide en la personne de la femme médecin qui le soigne et qui l’a connu lors d’une opération en Afrique. Ils étaient d’ailleurs très proches.
De retour dans sa maison de Bretagne, le passé de Michel va doucement remonter à la surface.



Si Lionel Bénard a publié quelques textes dans des revues ou anthologies, il est surtout connu pour avoir lancé « Borderline » dédié au fantastique et à l’horreur. En parallèle, il a créé l’association Catharsis pour la promotion du fantastique, l’éditrice du fanzine et notamment du recueil « Les Allées de Cocagne » de Gary A. Braunbeck, avant que Bragelonne ne s’intéresse à cet auteur majeur du genre.
Voilà de nombreux mois que « Borderline 19 », le dernier numéro en date, est paru, Lionel Bénard se consacrant à l’écriture. Il est né en 1975 en Bretagne, on ne s’étonnera donc pas du choix de cette région comme théâtre de son premier roman. De même, quant au choix du fantastique glissant au fil du récit dans l’horreur.

Michel est devenu soldat pour fuir son passé et ses traumatismes. De par la construction du roman avec l’amnésie de Michel tendant à se résorber, le lecteur les découvre en même temps que lui, avance donc dans ses traces, ce qui augmente l’empathie avec cet être torturé par la vie et pour qui son fils est tout.
Le début du « Dernier Jardin » alterne entre le présent (son réveil à l’hôpital) et son enfance dans une famille que l’on ne recommanderait à personne. Seul son voisin, un ancien docteur, s’intéresse à lui, ainsi qu’à une de ses voisines, les laissant fouiller dans sa bibliothèque afin de parfaire leur éducation. C’est ainsi qu’ils découvrent la magie et ouvrent des portes interdites…
Petit à petit, toute l’horreur de la situation nous apparaît. Entre thriller et fantastique horrifique, le récit s’avère passionnant. Qu’est-il arrivé aux proches de Michel ? Quel est le lien entre le passé et le présent ? Même si une personne nous semblera très vite louche, l’auteur parvient tout de même à nous surprendre.
« Le Dernier Jardin » nous offre un bon moment de lecture. On ne s’y ennuie jamais, plongés que nous sommes d’une part dans le quotidien et d’autre part dans le folklore local. Pour un premier roman, Lionel Bénard s’en est très bien sorti, réussissant à garder à son récit tout son intérêt jusqu’au bout, avec une tension montant crescendo.

Amateurs de fantastique ou de thriller, « Le Dernier Jardin » est pour vous. Il vous emmènera en terre de Bretagne, où les légendes et la magie affleurent à la surface.


Titre : Le Dernier Jardin
Auteur : Lionel Bénard
Couverture : Sébastien Perger
Éditeur : Midgard
Directeur de collection : Rémy Guyard
Pages : 270
Format (en cm) : 13 x 21
Dépôt légal : novembre 2012
ISBN : 978-2-36599-025-7
Prix : 14 €



François Schnebelen
28 décembre 2012






JPEG - 23.2 ko



WebAnalytics