YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Sinister
Film américain de Scott Derrickson (2012)
7 novembre 2012

****



Genre  : Epouvante-Horreur
Durée  : 1h50

Avec Ethan Hawke (Ellison), Vincent D’Onofrio (Jonas), James Ransone (Shérif adjoint), Fred Thompson (Shérif), Cameron Ocasio (Le fils de BBQ), Clare Foley (Ashley), Rachel Konstantin (Mme Stevenson), Ethan Haberfield (Le garçon à la piscine),...

Ellison est un écrivain à la recherche du second souffle. Son premier roman fut un best seller, dans un style loin d’être évident. Car Ellison enquête sur des séries de meurtres non élucidés. S’il avait vu juste dans son premier roman, il se fourvoya dans les deux suivants au point d’avoir permis de remettre en liberté un tueur. Son nouveau roman est celui de la dernière chance. Sans en avertir sa famille, il les fait emménager dans une maison où quatre des cinq habitants ont été retrouvés pendus, et la petite fille portée disparue. En montant des cartons dans le grenier, il y découvre une vieille caméra et des films super 8 dans une caisse notée « vidéo de famille ». Mais en les regardant, le soir seul dans son nouveau bureau, Ellison découvre que c’est non seulement la vidéo du meurtre des anciens habitants de la maison mais aussi celles d’autres assassinats... Des phénomènes étranges commencent alors dans la maison...

Scott Derrickson commença comme scénariste sur « Urban legend 2 », qui ne restera pas dans les annales, puis s’attaqua au métier de réalisateur sur « L’Exorcisme d’Emily Rose » et « Le jour où la terre s’arrêta », deux films qui ne nous avaient pas totalement convaincus.

Avec « Sinister », Scott Derrickson allait se lancer un sacré défi : faire un film d’atmosphère plus que d’horreur et le faire porter quasiment exclusivement par son acteur principal : Ethan Hawke.
Le film va d’ailleurs nous mettre très rapidement dans cette ambiance qui va l’imprégner de la première à la dernière minute et qui sera d’ailleurs sa très grande réussite. Contrairement à ce que l’on aurait pu penser au départ, ce ne sera pas véritablement un film d’investigation où le héros va vagabonder dans la pampa à la poursuite de l’assassin. Ce sera, pour une grande partie, un huis clos dans cette maison et même principalement dans ce bureau où Ellison se projette ce qui ressemble à des « snuff movies ».
Le fantastique prendra peu à peu le pas avec la découverte de ce même personnage dans tous les films, caché dans un coin de la pellicule. Certes, les agrandissements en haute définition de films super 8 pourront paraître totalement aberrants, mais un contexte de film d’horreur basé sur le fantastique permet pas mal de libertés.

Si l’ambiance passe si bien chez le spectateur, c’est surtout grâce à la performance d’acteur d’Ethan Hawke. A 41 ans, l’acteur a alterné le bon (« Training Days ») et le moins bon (« Taking Lives »), mais ici il nous entraîne avec une facilité déconcertante dans la descente aux enfers de son personnage. Il est à la fois hypnotisé par ces images qu’il découvre et qu’il décortique, tout autant qu’il en est dégoûté.
A noter que Scott Derrickson aura l’intelligence d’éviter des scènes gore en jouant sur les premiers et seconds plans, laissant plus la part à la suggestion des massacres. Ethan Hawke est quasiment omniprésent, mais les deux enfants (Clare Foley et Michael Hall D’Addario) participent largement à l’élaboration de l’atmosphère malsaine qui imprègne le film. Il faut vraiment tirer son chapeau surtout au garçon qui aurait pu être tenté de surjouer ses scènes, vraiment casse-gueule car tendant à l’exagération.

Impossible de vous en dire plus sur l’histoire sans gâcher le suspense, mais dite vous qu’il s’agit d’un vrai film d’horreur, sans happy end téléphoné, qui vous fera sursauter même si vous savez pourtant quel sera le prochain plan.
Oui, comme « Insidious » (du même producteur), c’est un genre « Bouh !!! fais-moi peur », mais très efficace.

« Sinister » est peut-être bien le film référence pour Scott Derrickson, en tout cas, le film de la semaine à ne pas manquer.

JPEG - 15.8 ko

FICHE TECHNIQUE

Titre original  : Sinister
Réalisation  : Scott Derrickson
Scénario  : C. Robert Cargill, Scott Derrickson
Producteurs  : Jason Blum, Brian Kavanaugh-Jones
Producteurs associés : Jeanette Brill, Bailey Conway, Jessica L. Hall, Rick Osako
Producteurs exécutifs : Gerard DiNardi, Charles Layton
Musique originale  : Christopher Young
Image  : Chris Norr
Montage  : Frédéric Thoraval
Distribution des rôles : Sheila Jaffe
Création des décors : David Brisbin
Direction artistique  :: John El Manahi
Décorateur de plateau : Sarah Dennis
Création des costumes : Abby O’Sullivan
Maquillage  : Satoko Ichinose, Arielle Toelke
Son  : Marc Aramian, Dane A. Davis
Effets Visuels : Diane Macke, Jason Piccioni
Cascades  : Rob King, Manny Siverio, Trampas Thompson
Production  : Alliance Films, Automatik Entertainment, Blumhouse Productions, IM Global, Possessed Pictures
Distribution  : Wild Bunch Distribution

LIEN(S) YOZONE

=> La bande annonce (vost)
=> Les extraits (vost)

=> L’interview exclusive yozone de Scott Derrickson


Images © Wild Bunch Distribution - Tous droits réservés



Frédéric Leray
7 novembre 2012






JPEG - 21.8 ko



JPEG - 9.5 ko



JPEG - 8.7 ko



JPEG - 7.9 ko



JPEG - 11.1 ko



JPEG - 8.8 ko



JPEG - 5.8 ko



JPEG - 10.5 ko



JPEG - 8.6 ko



JPEG - 4.5 ko



WebAnalytics