YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Moi, je la trouve belle
Carina Rozenfeld
Syros, Mini-Soon, roman français, SF, 40 pages, août 2012, 3 €.

Alex ne sait plus comment réagir. Aujourd’hui, il va présenter Myrlwen, sa correspondante de la planète Slibutha, à toute la classe. Ce ne serait pas un problème s’il n’avait comme une sorte de béguin pour elle.
Mais que vont penser les autres ?
Est-ce bien normal d’aimer une extraterrestre qui ressemble à un chat ?



Le nouveau titre de Carina Rozenfeld dans la collection de SF pour les plus jeunes, Mini-Soon, joue sur les cordes qui sont chères à l’auteure : l’autre et l’amour.

Une simple rencontre entre élèves, moment qui devrait mettre en exergue la tolérance, devient une épreuve de force quand on doute de la bonté des autres. Car même si on croit être bon, tout le monde l’est-il ? Pense-t-on la bonne chose au bon moment ? Qu’est-ce qui est mal ou bien ?

C’est à une rencontre de l’autre, l’étranger, que nous convoque Carina Rozenfeld.
Alex décrit tout ce qui lui plaît chez Myrlwen. Ce qui est d’un commun à faire peur si l’on parlait simplement d’humain. Mais ici, Alex décrit une extraterrestre. Alors comment réagir ?

Finalement, Alex ira jusqu’au bout de ses principes et découvrira qu’il n’est pas seul au monde.

Voilà un texte (un peu trop) court, sympathique, qui peut mener à des questions sur la problématique de la tolérance et du respect.


Titre : Moi, je la trouve belle.
Auteur : Carina Rozenfeld
Couverture : Stéphanie Hans
Éditeur : Syros
Collection : Mini-Soon
Pages : 40
Format (en cm) : 11 x 16,5 x 0,4
Dépôt légal : août 2012
ISBN : 978-2748512915
Prix : 3 €



Michael Espinosa
23 août 2012






JPEG - 27.9 ko



WebAnalytics