Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Black Butler (T10)
Yana Toboso
Dark Kana

C’est l’hécatombe dans le manoir Phantomhive. Déjà trois morts sont allongés dans la cave et parmi eux, pas moins que Sebastian, ce diable de majordome. Mais qui peut donc avoir le pouvoir de tuer un tel homme ? Ciel est très vite accusé, mais en l’obligeant à dormir en compagnie de ce cher écrivain, les autres invités lui ont, par la même, créé un alibi inébranlable. Arthur se sent obligé de jouer les détectives et les marques trouvées sur le corps de Phelps sont assez inquiétantes : un vampire pourrait être le coupable, surtout que la pièce était parfaitement close. Si Ciel se sent soulagé de n’être plus accusé, un nouveau coupable potentiel semble se dessiner : le roi de l’import-export, Woodley.



L’enquête s’accélère. Maintenant qu’il fait jour, même si la tempête ne semble pas vouloir se calmer, la fouille des chambres s’impose afin de retrouver la clé de Sebastian qui ouvrait la chambre de Phelps. Les affaires de tous les invités sont passées au peigne fin. Et cette fois, les domestiques se mettent de la partie. L’assassinat de Sebastian est un acte qu’ils ne peuvent accepter. Le coupable doit payer et ils feront tout pour aider le pauvre Arthur pour trouver celui qui les a séparé de leur sauveur. Car s’ils sont tous maintenant chez la famille Phantomhive, c’est uniquement grâce aux interventions de Sebastian. Si personne ne parvient à trouver la clé, une étrange fiole est découverte dans la valise de Miss Irene... Serait-elle le vampire ? Surtout qu’elle est bien plus agée qu’elle ne parait...

JPEG - 43.8 ko

Yana Toboso aime explorer tous les styles dans son « Black Butler » et il adore faire référence aux oeuvres de l’époque victorienne. Et cette fois, il nous offre un petit hommage au héros de Sir Conan Doyle, ce cher Sherlock Holmes. En tout cas, c’est la référence évidente que le mangaka nous donne mais ces différents enquêteurs seront influencés par bien d’autres illustres prédécesseurs, avec chacun des méthodes différentes d’investigation. En tout cas, Hercule Poirot peut aussi transparaître dans les méthodes utilisées par Arthur. Celle de Jérémy est plus étrange, mais le personnage l’est tout autant.

Jérémy est le nouvel arrivant de ce tome et son rôle est des plus simples. Mandé par Sebastian, il doit découvrir qui est le coupable et son mode de déduction est vraiment surprenant. Toutefois, l’identité réelle de ce personnage nous expliquera vite comment il a pu avoir un tel pouvoir de déduction. Ce tome est vraiment difficile à résumer comme pour toute histoire policière où trop en dire tue le suspense et l’intérêt de la lecture. L’histoire de vampire qui va mettre un brin de fantastique dans cette enquête classique est symbolique de la série, qui ne pouvait laisser croire que tout était explicable rationnellement. Toutefois, Yana Toboso ne va pas nous décevoir et sa conclusion sera des plus logiques.

Ce tome ressemble beaucoup à une petite pause dans l’histoire principale et même l’envoyé de la reine se fait oublier hormis pour son côté de véritable glouton. Que nous réserve le tome 11 ? A suivre.


Black Butler (T10)
- Auteur : Yana Toboso
- Traducteur  : Pascal Simon
- Éditeur français : Kana
- Collection : Dark
- Format : 127 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 178 pages
- Date de parution : 1er juin 2012
- Numéro ISBN : 9782505014683
- Prix : 6,85 €


A lire sur la Yozone :
Black Butler (T1 et 2)
Black Butler (T3 et 4)
Black Butler (T5)
Black Butler (T6)
Black Butler (T7)
Black Butler (T8)
Black Butler (T9)


© Edition Kana - Tous droits réservés


Frédéric Leray
21 juillet 2012






JPEG - 21.2 ko



JPEG - 28.2 ko



JPEG - 17.2 ko



JPEG - 31.2 ko



WebAnalytics