Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




John Carter
Film américain d’Andrew Stanton (2012)
7 mars 2012

****



Genre  : Science fiction aventure
Durée  : 2h20

Avec Taylor Kitsch (John Carter), Lynn Collins (Dejah Thoris), Samantha Morton (Sola), Willem Dafoe (Tars Tarkas), Thomas Haden Church (Tal Hajus), Mark Strong (Matai Shang), Ciarán Hinds (Tardos Mors), Dominic West (Sab Than), James Purefoy (Kantos Kan), Bryan Cranston (Powell), Polly Walker (Sarkoja), Daryl Sabara (Edgar Rice Burroughs), …

Ancien capitaine de l’armée confédérée, John Carter se retrouve mystérieusement téléporté sur la planète Barsoom où il se laisse entrainer malgré lui dans le conflit qui oppose Tars Tarkas (Willem Dafoe) à la princesse Dejah Thoris (Lynn Ccollins). Dans ce monde au bord du gouffre, John Carter redécouvre son humanité en prenant conscience que la survie de cette planète et de ses habitants est entre ses mains.

Il aura donc fallut attendre un siècle pour que les aventures du personnage emblématique d’Edgar Rice Burroughs, considéré à juste titre comme le premier héros de l’espace, soient enfin adaptées au cinéma. Il est vrai que John McTiernan s’était laissé tenté il y a quelques années, mais les effets spéciaux ne permettaient pas encore à l’époque permis de matérialiser sur l’écran l’univers martien imaginé par le père de Tarzan.

Du coup, c’est Andrew Stanton qui s’y colle. Novice en cinéma « live », mais doublement oscarisé pour « Le monde de Némo » et « Wall-E », le réalisateur natif de Boston mêle avec goût et pertinence prises de vue en images réelles et techniques d’animation pour donner vie à John Carter et à sa « Princess of Mars ».
Certes, le scénario prend quelques libertés avec le récit original, en incluant par exemple des éléments qui n’apparaissaient que dans le second roman (« Les Dieux de Mars »), en donnant des explications cartésiennes, bien que complètement science-fictives, au voyage de John Carter, ou en injectant une bonne dose d’humour à une histoire au ton originel nettement plus sérieux.

JPEG - 21.5 ko

Mais ne boudons pas, pour autant, notre plaisir, ce John Carter de cinéma est une incontestable réussite. Un grand film d’aventure pour petits et grands peuplés de grands hommes verts (Les Tharsks, des géants de 3 mètres de haut et dotés de 4 bras interprétés par de vrais acteurs, comme Willem Dafoe, recouverts de capteurs), de fascinantes machines volantes (même si dans les bouquins il s’agissait principalement de dirigeables), de terrifiants grands singes blancs et de marchiens très affectueux et très très fidèles.

JPEG - 21.1 ko

On rit (beaucoup), on rêve, on s’émerveille sur un rythme effréné. Un peu trop même, tant scénaristes et réalisateur désiraient nous en mettre plein la vue. D’ailleurs, avec le relief, qui une fois de plus se limite principalement à la profondeur de champs (pas beaucoup d’effets de jaillissement, dommage), et la couleur un peu trop jaune de l’image (probablement l’effet Mars), le rythme, un peu trop haletant (là où Edgar Rice Burroughs s‘attardait en description et commentaires sur la civilisation martienne), est une des rares critiques que l’on puisse faire à cette entreprise au combien épique.

Et si, paradoxalement, beaucoup penseront à « La guerre des étoiles »en sortant de la salle, sachez qu’il n’y a finalement rien d’étonnant à ça puisque « John Carter » est en quelque sorte l’ancêtre de « Buck Rogers », de « Flash Gordon », et par voix de conséquences de « La guerre des étoiles ».

A voir et à revoir !

FICHE TECHNIQUE

Réalisation  : Andrew Stanton
Scénario  : Andrew Stanton, Mark Andrews, Michael Chabon d’après le roman d’Edgar Rice Burroughs « A Princess of Mars »)

Producteurs  : Lindsey Collins, Jim Morris, Colin Wilson
Producteur associé : Bob Roath

Musique originale : Michael Giacchino
Image  : Daniel Mindel
Montage  ; Eric Zumbrunnen
Distribution des rôles : Marcia Ross
Création des décors : Nathan Crowley
Direction artistique  : David Allday, James Hambidge, Naaman Marshall
_ Décorateur de plateau : Paki Smith
Création des costumes  : Mayes C. Rubeo
Maquillage  : Kevin Alexander, Bill Corso
Son  : Timothy Nielsen
Effets spéciaux : Chris Corbould
Cascades :Mark Ginther

Production  : Walt Disney Pictures
Distribution  : The Walt Disney Company France

LIEN(S) YOZONE

=> La fiche du film
=> Une autre bande annonce
=> John Carter : influences
=> John Carter ; Les origines
=> John Carter : Making of
=> John Carter : Les extraits (vost)

INTERNET

Facebook : http://www.facebook.com/JohnCarterFR
Chez Disney : http://www.disney.fr/john-carter/


© Images : The Walt Disney Company France - Tous droits réservés



Bruno Paul
3 mars 2012



JPEG - 21.2 ko



JPEG - 9.3 ko



JPEG - 7.1 ko



JPEG - 6.6 ko



JPEG - 10.4 ko



JPEG - 6.8 ko



JPEG - 9 ko



JPEG - 12.1 ko



Chargement...
WebAnalytics