YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Chronicle
Film américano-britannique de Josh Trank (2011)
22 février 2012

****



Genre : fantastique
Durée : 1h24

Avec Dane DeHaan (Andrew Detmer), Alex Russell (Matt Garetty), Michael B. Jordan (Steve Montgomery), Michael Kelly (Richard Detmer), Ashley Hinshaw (Casey Letter), Bo Peterson (Karen Detmer), Anna Wood (Monica), Rudi Malcom (Wayne),...

Andrew est un jeune homme mal dans sa peau. Il subit les crises de violence d’un père alcoolique et les brimades de ses camarades de collège. Son seul ami est Matt, ami d’enfance qui a tout ce que n’a pas Andrew. Mais c’était avant d’avoir sa caméra et de filmer sa propre vie. Un soir, Matt, Steve et Andrew découvre dans une cavité un étrange artefact. Le contact de cet objet va leur accorder des pouvoirs télékynétiques. Andrew décide de filmer l’évolution de leurs capacités. Mais ce qui n’était qu’un jeu va les dépasser et Andrew perd peu à peu la maîtrise de ses dons.

JPEG - 43.8 ko

Les gens normaux devenant des super-héros sont à la mode dans le cinéma américain, que ce soit avec des films comme « Super » ou « Kick-Ass ». Mais leur point commun, jusqu’ici, était de prendre le parti de tourner en ridicule les héros en herbes. Ici, Josh Trank a choisi de traiter ce sujet de la plus sérieuse des façons et il réussit là où les deux titres précédents ont ou totalement raté leur coup ou n’ont obtenu qu’un semi bon résultat.

Partir avec une caméra subjective n’était pas le plus simple des paris car cela pouvait paraître du réchauffé après « Rec » mais surtout « Cloverfield ». Et le début de « Chronicle » est assez mou, le héros, Andrew, n’étant pas un foudre de guerre. Mais c’était surtout pour mieux nous surprendre par l’apprentissage de leur pouvoir de nos trois super-héros amateurs. C’est certainement là où Josh Trank montre son talent de jeune réalisateur. Il va rendre hyper-réaliste les réactions des trois jeunes gens, devenant de plus en plus puissants, et perdant peu à peu le contrôle.

Très vite, les références qui viennent à l’esprit ne sont pas américaines mais japonaises. Car la relation entre Andrew et Matt n’est pas sans rappeler celle entre Tetsuo et Kaneda dans le « Akira » de Katsuhiro Otomo. Josh Trank avoue lui-même que deux oeuvres l’ont fortement influencé pour écrire « Chronicle » : « Akira », qui est pour lui, et on ne peut être que de son avis, un des meilleurs films de science fiction et « La Couleur tombée du Ciel » de H.P. Lovecraft. Cette seconde référence peut paraître plus surprenante mais Josh Trank explique qu’il voulait montrer des personnes qui perdraient la raison avec l’arrivée de leur pouvoir, et c’est ce qu’il arrive au pauvre Andrew.

Le personnage d’Andrew est central mais aussi assez frustrant car se retrouvant une bonne partie du temps derrière la caméra. Toutefois, c’est aussi un personnage proche de Josh Trank qui avoue avoir subi lui aussi des brimades étant jeune et avoir exorcisé ses démons par la vengeance d’Andrew. Ce qui est aussi frappant, c’est l’incroyable connivence à l’écran des trois acteurs qui ne se connaissaient pas avant le film. Ils parviennent à nous faire partager leur joie de gamins en s’exerçant avec leur pouvoir, avec une scène incroyable dans les nuages. Mais aussi leur descente aux enfers avec Andrew découvrant ce que pouvait ressentir un personnage comme Magnéto en tant qu’homo superior.

Oui, « Chronicle » fourmille de références et même un petit clin d’oeil pour Spider-man, qui inventa le fameux axiome du super-héros : à grands pouvoirs, grandes responsabilités. Mais ce clin d’oeil aura une fin sombre comme celle de ce film qui se termine en véritable feu d’artifice mais pas sur une happy-end.

« Chronicle » est le premier film de Josh Trank et pour reprendre une référence de football américain (allez voir le film pour comprendre cette allusion), c’est un véritable touchdown ! Certes, un film à petit budget, mais ce sont souvent les meilleurs.


FICHE TECHNIQUE

Réalisateur : Josh Trank
Scénariste : Max Landis, Josh Trank
Scripte : Colleen Lorna Bennet

Producteur : John Davis, Adam Schroeder
Producteur exécutif : James Dodson
Administrateur de Production : James Dodson
Producteur associé : Katie Shapiro
Producteur délégué : Greig Buckle
Coordinatrice de production : Kat Rogers, Simon Rhodes (III)

Superviseur musical : Andrea von Foerster
Décoratrice : Vivienne Gray
Directeur de production : Marisa Sonemann
Superviseur des effets visuels : Simon Hansen
Ingénieur du son : Conrad Kuhne
Réalisateur/Concepteur de story-board : Troy Morgan
Cadreur : Peter Belcher
Opérateur : Dale Rodkin
Superviseur post-production : Joan Kelley Bierman
Chef maquilleur : Megan Tanner
Chef coiffeur : Megan Tanner
Chef électricien : J.S. McKay
Chef machiniste : Jean-Pierre Ridgway
Superviseur des effets spéciaux : Mickey Kirsten
Maquilleur : Robert Carlisle
Régisseur général : Robert Bentley
Chef costumier : Dianna Cilliers
Directeur de la photographie : Matthew Jensen
Chef monteur : Elliot Greenberg
Directrice du casting : Ronna Kress
Chef décorateur : Stephen Altman
Directeur artistique : Patrick O’Connor (II)
Coordinateur des cascades : Franz Spilhaus

Production : Davis Entertainment, Dune Entertainment
Distributeur : Twentieth Century Fox France

Attaché de presse : Alexis Rubinowicz, Emilie Gruyelle

LIEN(S) YOZONE

=> La bande annonce (vost)
=> Le clip remix vost HD
=> Les extraits (vost)

INTERNET

Facebook : http://www.facebook.com/chroniclelefilm


© 20th Century Fox - Tous droits réservés



Frédéric Leray
18 février 2012






JPEG - 15.9 ko



JPEG - 9.3 ko



JPEG - 7.3 ko



JPEG - 6.4 ko



JPEG - 8 ko



JPEG - 15.2 ko



JPEG - 8.4 ko



JPEG - 11.5 ko



JPEG - 12 ko



JPEG - 11.1 ko



JPEG - 17.2 ko



WebAnalytics