YOZONE
Le Cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

84 visiteurs en ce moment



YozoneImagin'ArtsLivres

Peintre et modèle
Manara
Drugstore

Ayant amorcé son aventure graphique avec un album de haut niveau ("Giuseppe Bergman", 1978) où n’étaient pas tout à fait absents le trait de Moebius et un sens de l’aventure à la Pratt, Milo Manara s’est très vite délivré d’éventuelles influences pour faire cavalier seul. Il s’est ainsi affirmé comme un des plus brillants dessinateurs réalistes, tout en faisant du corps de la femme le motif principal et, pour tout dire, la raison d’être de ses histoires en images et de ses illustrations.


En fait, c’est à partir de la série "Le Déclic" (quatre albums parues entre 1984 et 2001), avec des albums où l’intrigue n’est souvent qu’un prétexte pour présenter la femme dans tous les états de sa beauté et de ses extases, que Milo Manara passe, selon un jugement un peu réducteur, comme un des maîtres de la BD érotique, son érotisme étant en l’occurrence aussi chic que sa précision graphique, même s’il ne dévoile souvent rien de l’intimité des belles...

Une réputation comme une autre, doublée d’un autre appréciation tout aussi partielle, qui fait couramment de lui un spécialiste du réalisme photographique, avec ce que cela impliquerait de désincarnation. Partager ce jugement à l’emporte-pièce reviendrait à oublier ou refuser de voir la maîtrise de la couleur et des techniques picturales dont Manara fait montre dans la plupart de ses albums SF et historiques (voir par exemple la série "Borgia" sur scénarios de Jodorowski, publiée par les mêmes éditions Drugstore) ainsi que ses multiples illustrations travaillées comme autant de tableautins.

JPEG - 51 ko

Peut-être est-ce d’ailleurs dans le but de contredire les idées reçues que ce livre fait la part belle à la femme comme inspiratrice des peintres... Tout en rendant hommage à ces artistes fort dissemblables, mais que Manara rassemble en raison de leur attrait commun et clairement affiché pour la plastique féminine... Ainsi sont évoqués, en des images qui les mettent en présence de la personnification de leur désir, accompagnées de notices qui sont autant de tranches de vie, des artistes de la trempe de Balthus, de Picasso et de Dali, de Matisse et de Modigliani, de Dante Gabriel Rossetti, de Courbet, de Goya, de Fragonard et de Watteau, ou encore d’Aubrey Beardsley... Liste non limitative et dont Hugo Pratt, l’ami de toujours, fait également partie. Une vaste rétrospective qui se clôt par une série de superbes variations personnelles sur les femmes comme modèles, grandes filles modèles en vérité...


Peintre et modèle
- Scénario et dessins : Milo Manara
- Editeur : Drugstore
- Collection : Adulte
- Dépôt légal : 19 octobre 2011
- Pagination : 128 pages couleurs
- Format : 24 x 32 cm
- Numéro ISBN : 978-2-3562-6115-1
- Prix public : 30 €


Illustrations © Drugstore et l’auteur (2011)


Alain Dartevelle  




JPEG - 13.3 ko



JPEG - 23.2 ko



JPEG - 18.8 ko



JPEG - 21.2 ko




WebAnalytics