YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Sept Clones (T10)
Stephane Louis, Stephane De Caneva, Véronique Daviet
Delcourt

2093. Entrés en contact avec les Intelligences Artificielles, les hommes sont à la veille d’un nouveau pas vers l’infini. Ils pourront enfin accéder aux portes du savoir et du cosmos... à la seule condition, fixée par les Frères des Étoiles, d’être unis et en paix derrière un seul Président. L’utopie semble à portée de main. C’est compter sans l’éveil de sept clones, programmés pour abattre ce premier leader de l’humanité.



Ce troisième opus de la seconde saison de la série « Sept » met la barre très haute. Il s’agit effectivement d’un des meilleurs scenarii depuis le début de la collection. Parfaitement construite, excellemment orchestrée et très riche en effets, cette histoire signée Stéphane Louis marquera les esprits.

En premier lieu, le fond du récit est une base solide au développement de l’intrigue. Sept personnalités différentes et pourtant toutes liées, réparties sur sept mondes peuplés d’humains, qui souhaitent (ou plus précisément à qui l’on impose de) se rassembler derrière un seul et unique président, qui de ce fait pourra s’unir à une sorte d’alliance pour l’instant constituée de sept peuples alien.

Une alliance qui serait alors composée de huit dirigeants. Huit ? Ça sent le bug !!!
En effet, Stéphane Louis ne cesse de faire allusion à ce chiffre sept, symbole de la série, on devine donc assez rapidement que huit n’est pas une option et que derrière tout cela se cache un complot. Bon, en disant « rapidement », je m’envoie un peu des fleurs, car il m’aura fallu attendre les dernières planches pour comprendre.

JPEG - 41.6 ko

L’auteur maîtrise parfaitement les révélations et explications pour maintenir le suspens jusqu’aux dernières pages, qui ne manqueront pas de vous surprendre. Un développement bien fourni et aux multiples facettes, il faudra rester attentif pour ne pas se perdre.

Notamment sur le début avec la présentation des sept personnages, ensuite avec les sept voix off dont les bulles sont affublées d’un smiley repris du T-shirt de chacun des sept enfants sans visage, plus celle de la main... Ça y est je vous ai perdu.

JPEG - 35.5 ko

« Sept clones » est typiquement le genre de BD qu’il ne faut surtout pas essayer d’expliquer, elle doit être vécue par chaque lecteur, ce sera aussi une raison de son futur succès.

Sans oublier l’excellent travail de Stephane de Caneva. Sa mise en images associée à une originale découpe des planches colle et appuie parfaitement le scénario. Le trait reste juste et franc tout du long. Les paysages et décors ne sont pas sans rappeler les grands classiques du cinéma fantastique et permettent à notre mémoire d’établir des références. La couleur sombre et fortement contrastée de Véra Daviet apporte un sentiment de puissance à l’ensemble.

JPEG - 37.8 ko

« Sept clones » remplit à merveille le cahier des charges de la série (sept personnages - une mission) auquel il rajoute une envergure psychologique, mystique, galactique etc.
Un des meilleurs opus de la série.


(T10) Sept clones
- Série : Sept
- Scénario : Stephane Louis
- Dessin : Stephane De Caneva
- Couleur : Véronique Daviet
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Conquistador
- Dépôt légal : 5 octobre 2011
- Pagination : 64 pages couleurs
- ISBN : 978-2-7560-2199-7
- Prix public : 14,95 €


Illustrations © Stephane De Caneva et Delcourt (2011).



Bison 13
18 janvier 2012






JPEG - 51.7 ko



JPEG - 39.6 ko



JPEG - 76.1 ko



JPEG - 75.6 ko



JPEG - 99.3 ko



WebAnalytics