YOZONE
Le Cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Yozone
Yonautes
Liens
Mailing-List
Partenaires

Contact
RSS - XML
RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

95 visiteurs en ce moment



YozoneTélévisionSéries

Mystères de Haven (Les), saison 1
Une production Universal Network Television et E1 Entertainment
Une série diffusée sur NT1 du 5 novembre au 10 décembre 2011

L’agente spéciale du FBI Audrey Parker débarque à Haven, une petite ville du Maine, à la poursuite d’un évadé de prison. Le corps de ce dernier est retrouvé sur la plage. Il présente les symptômes d’une grande chute, alors que la falaise est éloignée de plusieurs centaines de mètres.
Étrange, tout comme l’apparition soudaine de lézardes en travers de la route, juste avant que Audrey ne rencontre Nathan Wuornos, policier de Haven.
L’enquête entourant ce décès révèle des faits surprenants. De plus, Audrey est une orpheline ne connaissant rien de ses parents. Un ancien article de journal lui révèle une photo avec une femme lui ressemblant beaucoup. La folle possibilité que ce soit sa mère la pousse à rester à Haven…



JPEG - 17.1 ko

« Les Mystères de Haven » est inspiré du court roman « Colorado Kid » de Stephen King. Le lien entre les deux est plutôt maigre, mais bien réel. Il tient dans les deux journalistes omniprésents au cours des treize épisodes et l’article sur le Colorado Kid qui donne à Audrey l’espoir de découvrir ses origines. D’ailleurs la photo revient régulièrement au fil de la saison.

Cette série n’est pas sans rappeler « X-Files » ou « Fringe » avec les phénomènes étranges sévissant à Haven, ainsi que la théorie du complot. En effet, ce n’est pas par hasard qu’Audrey Parker est envoyée là-bas, puis poussée à prolonger son séjour. La véritable raison demeure cachée, mais notre curiosité est aiguisée.

Voilà bien des années que des évènements surnaturels ne sévissaient plus dans la ville et l’arrivée d’Audrey Parker signe leur retour. Dans chaque épisode, un meurtre ou quelque chose d’extraordinaire s’est passé, obligeant Nathan et Audrey à mener l’enquête, dont la conclusion débouche inévitablement sur la révélation d’un pouvoir personnel, parfois insoupçonné par son possesseur.
Entre la météo soumise aux caprices d’une femme, des animaux empaillés revenant à la vie, la musique aux drôles de propriétés, la nourriture se gâtant prématurément… les exemples abondent et se déclinent au fil d’épisodes au canevas répétitif.
L’impression de répétition d’un schéma directeur, voilà une faiblesse que l’on pourrait reprocher aux « Mystères de Haven ».

Heureusement, la série a d’autres atouts à faire valoir, comme la beauté des paysages et des acteurs attachants, qu’ils soient du côté des bons ou en marge.
Audrey Parker est une blonde que l’on ne peut que trouver sympathique comme tous les habitants de Haven. Mais elle n’est pas du coin, alors elle est obligée de gagner la confiance des gens du cru. La plupart savent des choses sur cet article de journal, mais semblent avoir la plus grande réticence à lui en parler, ce qui ne peut que titiller davantage notre imagination sur cette affaire.

Nathan Wuornos est le fils du chef de la police avec qui il n’est pas du tout en bon terme. La douleur lui est inconnue. Il rencontre une femme, mais son contact ne lui fait aucun effet. Par contre, Audrey s’avère la seule à lui faire ressentir des sensations.

Un troisième personnage marque la série par son empreinte : Duke Crocker, contrebandier sur les bords. Nathan ne le supporte pas. D’une, parce qu’ils ne sont pas du même côté de la loi, et de deux, pour une histoire bien plus ancienne remontant à leur scolarité. Pourtant, les deux s’apprécient et lorsque Duke manquera de mourir de vieillissement, Nathan l’assistera dans cette épreuve. De plus, Duke aide souvent le duo d’enquêteurs à résoudre les énigmes se posant à eux.

JPEG - 26.9 ko

Les trois sont indissociables de « Les Mystères de Haven », tout comme le passé inconnu d’Audrey Parker servant de fil rouge à cette saison. Qui est la femme de la photo ? Est-ce vraiment la mère d’Audrey ? Les informations à son sujet sont distillées au compte goutte, mais chacune a son importance et contribue à la résolution de cette énigme.

Les évènements s’accélèrent particulièrement dans les deux derniers épisodes reléguant la trame habituelle au second plan, ils sont haletants et soulèvent de nouvelles questions : quelle est la signification du labyrinthe ornant les tombes ? Comment réagira Nathan aux derniers évènements ? Comment Duke compte régler la menace pesant sur sa vie ?
Et finalement, si la seule d’importance était : qui est Audrey Parker ?
Les scénaristes se sont surpassés pour ménager un bon suspense final et nous donner envie de lever le voile en regardant la suite.

Malgré un début répétitif, même si différents par les cas soulevés et malgré tout bien trouvés, « Les Mystères de Haven » ne peut que susciter notre intérêt. L’envie d’explorer l’étrange, ainsi que ses personnages attachants, nous incitent à la regarder.
De plus, « Les Mystères de Haven » est suffisamment bien tourné pour aiguiser notre curiosité et nous faire échafauder des théories sur le cas Audrey Parker.
En cela, elle rejoint « Colorado Kid » de Stephen King qui conserve son entier mystère, mais a titillé notre imagination.

Vous l’aurez compris, « Les Mystères de Haven » dispose de bien des atouts pour trouver son public. Elle mérite d’être découverte.

Une seconde saison existe d’ores et déjà et une troisième est prévue. Gageons que les questions ne sont pas prêtes de trouver réponses…


Distribution : Emily Rose (Audrey Parker), Lucas Bryant (Nathan Wuornos), Eric Balfour (Duke Crocker), Nicholas Campbell (le chef de la police et le père de Nathan), Michelle Monteith (Julia Carr), Anne Caillon (Jess Minion), Richard Donat et John Dunsworth (Vince et Dave, les deux journalistes)

Création : Scott Shepherd
Production : Universal Network Television, E1 Entertainment

Série : américaine (2010)
Genre : policier, fantastique
Titre original : Haven
Première diffusion française : 26 octobre 2010 sur Syfy universal et du 5 novembre au 10 décembre 2011 sur NT1
Durée des épisodes : 42 mn
Nombre d’épisodes de la saison : 13


Les épisodes de la saison 1 :
-  1. Bienvenue à Haven
-  2. Papillon
-  3. Harmonie
-  4. L’épidémie
-  5. La chaîne et le boulet
-  6. Fourrures
-  7. Portait d’un assassin
-  8. L’ombre qui tue
-  9. Le caméléon
-  10. La main qui tue
-  11. Le procès de Audrey Parker
-  12. Bis repetita
-  13. Spirale


Liens Internet :
- La série sur Syfy US
- La série sur Syfy france
- La série sur NT1
- La chronique du court roman « Colorado Kid » de Stephen King


© Images : Universal Network Television et E1 Entertainment - Tous droits réservés


François Schnebelen





JPEG - 16 ko



JPEG - 10 ko
Emily Rose (Audrey Parker)



JPEG - 11.1 ko
Lucas Bryant (Nathan Wuornos)



JPEG - 21.6 ko
Eric Balfour (Duke Crocker)



JPEG - 5.2 ko



JPEG - 7 ko



JPEG - 8.8 ko



JPEG - 5.8 ko



JPEG - 5 ko



JPEG - 6.8 ko




WebAnalytics