YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




AOC n°22
Spécial concours Visions du Futur 2011
Fanzine, n°22, SF, nouvelles, octobre 2011, 54 pages, 3€

Visions du Futur est un concours de nouvelles organisé chaque année par le club Présences d’Esprits.
L’édition 2011 proposait de choisir entre trois thèmes :
- « Le monde a fait de moi une putain ; je veux faire du monde un bordel » (Friedrich Dürrenmatt)
- Cache-cache
- « La réalité s’est étendue et ramifiée au cours des dernières années » (Bioy Casares)



La sélection du jury a porté sur un total de 54 nouvelles. Trois ont été primées et figurent au sommaire de ce numéro spécial de « AOC » (Aventures Oniriques et Compagnie). “Renoncements sur le chemin de l’infini” de Nicholas Eustache, sans être publiée, a obtenu un accessit pour encourager son auteur, dont le choix s’était porté sur le troisième thème.

Grand vainqueur : “La reine des crocs” de Phil Becker qui s’est parfaitement approprié la phrase de Dürrenmatt. Anna a débarqué sur la planète Iraania à l’âge de 8 ans. Entouré d’une jungle humide et inhospitalière, l’institut militaro éducatif de Saint-Lamant s’embarrasse comme d’une guigne des orphelins envoyés. Les éducateurs leur mènent la vie dure, les faisant régulièrement patrouiller à l’extérieur, même si chaque mission est lourde en pertes, car les menaces sont nombreuses. Contre toute attente, les Crocs vont s’enticher d’Anna. Lorsque l’orphelinat perdra son statut militaire, les choses vont déraper…
Même s’il débute par une brève présentation de la fin, le lecteur est bien en peine de deviner comment on va en arriver là. D’une situation initiale peu réjouissante, les pensionnaires parviennent à un résultat guère plus enthousiasmant. Seule Anna, animée par la vengeance, tire son épingle du jeu. L’histoire est grave, elle fait réfléchir en donnant froid dans le dos.
Un texte très bien maîtrisé, Phil Becker a mérité sa première place.

Les deux lauréats suivants se sont inspirés du jeu de cache-cache, peut-être le thème le plus abordable.

En seconde place se trouve “Cache-cache martien” de Jacques Païonni. Le lieutenant Quid est enrôlé bien malgré lui dans un vol vers Mars. Toutes les missions précédentes se sont soldées par autant d’échecs cinglants. Filou sur les bords, Quid semble le seul à même de parvenir vivant sur la planète rouge.
Le ton est beaucoup plus léger qu’auparavant, l’auteur use d’humour avec des personnages plutôt improbables : un robot trafiqué surnommé « Ducon », un rat... La conclusion est tout aussi farfelue pourrait-on dire. Ça se lit tout seul, ne se prend pas au sérieux et ce space opéra relève du plus pur divertissement. Un très bon moment de lecture, même si l’ensemble apparait beaucoup plus facile que pour la première place et fait un peu vieille SF.

Olivier Caruso avec “La fée” affiche une plus grande ambition. La construction est aussi plus complexe avec des extraits du passé obtenus par une espèce de sonde mentale, alternant avec le présent et une histoire de complot. Ce n’est pas toujours facile de suivre, c’est même un peu confus par moments, ce qui explique cette troisième place.
Olivier Caruso possède une imagination certaine et le bizarro ne l’effraie pas au vu des animaux plus ou moins familiers ramenés de la masure d’un vieil homme : cela va du lapin au gorille en passant par une girafe. Et puis la dernière trouvaille, une fée, va ouvrir de nouveaux horizons à son possesseur.
C’est un peu fou, illustre brillamment le thème du cache-cache et l’auteur affiche une belle patte personnelle. Comme il nous l’avait déjà montré dans le Borderline 19, Olivier Caruso est vraiment un nom à retenir.

Dans les dernières pages, on trouvera le règlement de l’édition 2012 du concours Visions du Futur et quelques conseils pleins de bon sens sur lesquels méditer avant de vouloir soumettre un texte.

Si le contenu est de très bonne qualité, le contenant l’est tout autant. Le fanzine s’avère de toute beauté. La présentation est impeccable et chaque nouvelle est illustrée. Certaines revues semi-professionnelles devraient en prendre de la graine.
Il est vivement conseillé de s’approprier ce numéro, d’autant que pour 3 euros, ce n’est vraiment pas cher !


Titre : AOC
Numéro : 22
Directeur de publication : Jocelyn Talureau
Couverture : Mira
Type : fanzine
Genre : Science-fiction
Site Internet : le club Présences d’Esprits
Période : octobre 2011
Périodicité : trimestriel
ISSN : 1772-3442
Dimensions (en cm) : 14,9 x 21
Pages : 54
Prix : 3 €



François Schnebelen
11 décembre 2011






JPEG - 24.5 ko



WebAnalytics