YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Black Butler (T7)
Yana Toboso
Dark Kana

Ciel est parvenu à pénétrer dans les tentes des artistes du cirque et sa découverte est assez surprenante. Malheureusement, des serpents de Snake surveillaient encore les environs. Il faudra l’intervention de Doll pour sauver la mise au petit Lord. Mais pris par une crise d’asthme, la santé de Ciel décline dangereusement, obligeant Sebastian à ramener son maître d’urgence dans leur appartement de Londres. Et notre diable de majordome va recevoir une véritable leçon de fidélité d’Aghni : pour lui, un véritable majordome se doit de prendre soin de son maître, même malgré lui, et tant pis si Ciel désire tant continuer son enquête, il se doit de se reposer ou mourir.



Le petit jeu mené par Ciel a semé le trouble dans la troupe. Surtout que Doll les a trahis et Beast doute de plus en plus de leur mission. Car voler des enfants est-il vraiment une façon de vivre ? Toutefois, la fidélité à leur père semble plus forte que tout chez les pensionnaires du cirque, à commencer par Joker qui est bien incapable de prendre la moindre décision seul. Et avec l’espionnage de Ciel, il se doit d’avoir l’avis de Père... ou plutôt du baron Kelvin. Cet homme est obsédé par son apparence, se transformant peu à peu en créature pseudo parfaite. Mais il est surtout obsédé par un enfant, un garçon qui le fascine depuis toujours et qu’il n’a pu posséder quand ce dernier fut kidnappé. Oui, depuis leur première rencontre, Kelvin rêve de posséder Ciel Phantomhive.

JPEG - 36.2 ko

Le mystère planant autour du cirque et de ses étranges pensionnaires est peu à peu résolu. Mais c’est surtout un Ciel fulnérable qui nous est montré et un Sebastian qui, pour une fois, va recevoir une leçon de savoir vivre. Un diable ne peut voir dans un contractant qu’un être avec lequel il peut jouer, tant qu’il reste en vie, mais devant un homme aussi dévoué qu’Aghni, son comportement parait inacceptable. Et notre diable de majordome va, à son tour, dévoiler quelques nouvelles faiblesses. La relation entre Sebastian et Ciel est remplie d’ambiguïtés, de réactions à la fois malsaines et affectueuses. Cette première partie du manga donnera un exemple pour chaque et difficile de savoir celle qui plait le plus à notre diable de majordome.

La seconde partie du manga nous dévoile la personnalité très perturbée de l’homme derrière les vols d’enfants, et un lien direct avec Ciel va se faire jour. Nous allons en savoir encore un peu plus sur la période très obscure durant laquelle Ciel a disparu. Mais Yana Toboso n’en a pas encore fini avec cette histoire, loin de là, et nous fermerons ce tome avec encore bien des questions en suspens. Nous sommes surtout en digression totale avec la fin exposée dans l’anime. Ce qui n’est pas plus mal car le lecteur ne s’attend pas à ce que lui a préparé le mangaka et passe de surprise en surprise pour son plus grand plaisir.

« Black Butler » est une valeur sure des éditions Kana et le prochain tome s’annonce riche en baston, avec les serviteurs de la famille Phantomhive en action.


Black Butler (T7)
- Auteur : Yana Toboso
- Traducteur  : Pascal Simon
- Éditeur français : Kana
- Collection : Dark
- Format : 127 x 180, noir et blanc - sens de lecture original
- Pagination  : 178 pages
- Date de parution : 1er juillet 2011
- Prix : 6,75 €
- Numéro ISBN : 9782505011705


A lire sur la Yozone :
Black Butler (T1 et 2)
Black Butler (T3 et 4)
Black Butler (T5)
Black Butler (T6)


© Edition Kana - Tous droits réservés


Frédéric Leray
9 août 2011






JPEG - 39.5 ko



JPEG - 27.8 ko



JPEG - 21.5 ko



JPEG - 25.5 ko



WebAnalytics