YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Sommet des Dieux (Le) (T3)
J. Taniguchi & B. Yumemakura
Kana

Fukamachi Makoto est tenace. Fort des informations obtenues au Japon lors des deux épisodes précédents, le journaliste retourne au Népal, à Katmandou, bien décidé à faire toute la lumière sur le mystérieux appareil photo.
La jeune Kishi ne tardera pas à le rejoindre dans cette aventure, souhaitant elle-aussi retrouver Habu.
La région est pauvre et rude, et de nombreux obstacles risquent de compromettre les ambitions de ces jeunes japonais.



Voici le très attendu troisième opus de la série. Celui du milieu en fait, la série se décomposant en 5 volumes.
Sachez cependant que les 5 tomes sont disponibles en français depuis 2004. Cette réédition, dans la collection Made In Japan de KANA, permet de (re)découvrir la saga et offre quelques bonus sympathiques.

Cette nouvelle publication est remarquable. Elle reprend toutes les bonnes idées de la précédente (grand format, qualité du papier, postface des auteurs…) et l’agrémente de bonus sympathiques (couverture rigide, sur-couverture papier, et marque-page en tissu). Le sens de lecture nippon a été conservé.
Comme dans les livres précédents, la postface des auteurs présente leur attachement particulier à la Montagne et informe sur les origines de la série.

L’adaptation graphique de Jiro Taniguchi reste sublime. Les décors montagneux sont impressionnants et les villes telles que Katmandou ou Namche Bazar, la capitale du pays sherpa, sont frappant de réalisme. Une véritable invitation au voyage.

Pour ceux qui n’auraient pas connu les éditions précédentes, voici l’histoire :
Selon les faits historiques, le 8 juin 1924, les britanniques George Mallory et Andrew Irvine sont disparus en essayant d’atteindre, pour la première fois, le sommet de l’Everest par la voie passant par le col Nord.
Finalement, le sommet de l’Everest sera officiellement atteint par le Sud, côté népalais, en 1953, 29 ans après l’ascension des britanniques !
Aujourd’hui encore, le mystère demeure sur le fait que Mallory et Irvine ont, ou non, réellement atteint le sommet.
En 1975, un alpiniste chinois a rapporté avoir aperçu le corps d’Irvine près du sommet, mais il n’a pu être localisé précisément. Par la suite, la découverte en 1999 du corps de Mallory à 8 290 mètres d’altitude sur la face Nord de l’Everest a relancé le débat : ont-ils succombé avant ou après avoir atteint le sommet ?
L’appareil photographique qu’ils avaient emporté pourrait apporter la preuve de leur succès. Il n’a jamais été retrouvé.

Le manga à suspens joue avec cette vérité historique.
Dans les deux précédents volumes, Fukamachi Makoto, un photojournaliste japonais féru d’alpinisme, découvre au Népal, en 1993, un vieil appareil photo qui pourrait être celui des alpinistes. Il se fait malheureusement voler l’appareil avant d’avoir pu développer les photos qu’il contenait. Le mystère demeure…
La recherche des origines de cet appareil va l’emmener sur les traces d’un plus grand grimpeur japonais : Habu Jôji. Après plusieurs mois de recherches au Japon et de nombreuses rencontres, Fukamachi décide de retourner au Népal.
C’est ainsi que l’on retrouve notre héros à Katmandou, pour ce troisième tome, bien décidé à retrouver Habu Jôji et le fameux appareil photo.

JPEG - 45 ko

Ce livre présente les épisodes 19 à 27 de la série. Celui-ci semble être un tournant dans la narration. Ou plutôt une pause. Même si on en apprend un peu plus sur l’expédition de 1924, il n’est plus question de compétition pionnière ou d’exploit en altitude. L’action fait place à la narration. L’auteur du scénario, le romancier Baku Yumemakura, profite de ces chapitres pour nous présenter l’histoire et la situation géopolitique du Népal et de ses voisins, comme le Bhoutan. On abandonne un peu les souvenirs d’ascensions pour se focaliser sur l’environnement et la difficulté du journaliste japonais à mener son enquête. Et malgré cette baisse de rythme évidente, l’histoire reste captivante, riche en suspens et en enseignement.
Comme le dit un des protagonistes de cette aventure : « Pensez à vous accorder un peu de repos. Même sur un champs de bataille, les soldats ont le droit de se reposer un peu ». C’est exactement ce que font nos héros ici. Et on comprend mieux la nécessité de ce repos lorsque l’on apprend leur prochain périple : l’ascension de l’Everest par le versant Sud-Ouest, en solitaire, en hivernal et sans oxygène. Vivement la suite !
Le tome 4, en version cartonnée, est prévu en mai 2011.


A lire sur la Yozone :
Le Sommet des Dieux (T1 et 2)


Le Sommet des Dieux (T3)
- Scénario : Baku Yumemakura
- Dessin : Jirô Taniguchi
- Editeur : Mangakana
- Collection : MadeIn
- Dépôt légal : 07 janvier 2011
- Format : 163 x 232 mm
- Pagination : 338 pages noir et blanc
- ISBN : 978-2-505-00770-8
- Prix Public TTC France : 18,00 €


Illustrations © Taniguchi et Mangakana (2011)


Allison & Julien
15 mars 2011






JPEG - 32.2 ko



JPEG - 27.8 ko



JPEG - 49.6 ko



JPEG - 34 ko



JPEG - 42.1 ko



WebAnalytics