YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Vie Extraordinaire des Gens Ordinaires (La)
Fabrice Colin
Flammarion, nouvelles (France), 328 pages, octobre 2010, 13€

Lors d’une visite dans un hôpital, un auteur en quête d’une sorte de Rédemption se retrouve face à un homme bien étrange qu’il appelle le poète.
Cet homme lui remet un manuscrit qui n’en est pas vraiment un.
Un manuscrit réunissant une vingtaine de récits sur des hommes et des femmes du monde entier qu’il aurait rencontrés au fil de ses pérégrinations voulues, puisqu’il avait décidé de chercher des gens apparemment ordinaires qui avaient quelque chose d’extraordinaire à raconter. Comme le dit l’auteur, ces histoires sont probablement vraies.
Et vous, qu’en pensez-vous ?



Il est impossible de résumer ce nouveau roman/recueil de nouvelles de Fabrice Colin. D’ailleurs, est-ce vraiment Colin qui l’a écrit ou lui aussi s’est-il « contenté » de retoucher le manuscrit et de le faire publier par son aimable éditeur ?

Le procédé de départ ressemble à celui utilisé pour la saga des Mendelson. Le lecteur est mis devant une histoire vraie. Mais si, si on vous le dit ! C’est écrit dessus. Enfin, à ce qu’il paraît.

Ici, le lecteur a en plus la possibilité d’utiliser l’ouvrage à sa manière. Prenez une histoire au hasard, vivez-la et refermez le bouquin pour savourer ce qu’elle vous aura apporté. Ou alors reprenez une autre histoire tout de suite. Ou plus tard. Ou…

Ce livre est un OLNI comme on les nomme si bien.
De par cette composition de témoignages déjà. Mais surtout de par le contenu de ces témoignages.
Des récits de vie. Des histoires au départ si banales qui, plus on avance, se transforment en folie douce, en délire doux-dingue, en leçon de vie, en mystère non résolu…
Entre le royaume d’un SDF, le restaurant le plus réputé situé au bout du monde, une utopie réalisée dans une cité pourrie ou une vieille femme qui a vu chaque recoin de la Lune, on peut dire que vous allez voyagez, voir du beau monde, des gens heureux, d’autres tristes, des coups du sort, des bizarreries...

Il faut l’avouer, c’est là que j’aime Fabrice Colin. Lorsqu’il laisse son talent immense se dévoiler. Cette manière de raconter les histoires sans fioritures et pourtant pleine de force. Il efface sa maestria au profit de ses personnages et de ses histoires, et lorsqu’on referme le livre, on ne peut s’empêcher de se dire « Ah, le gredin ! Il m’a eu ! ».
Pas de surplus inutile, juste ce qu’il faut pour rendre tout cet univers crédible, charmeur, vivant, bluffant.

Car tout ça c’est du bluff, hein monsieur Colin ? C’est pas de vraies histoires ? Si ?

Je vais y retourner un petit peu pour vérifier, tiens !


Titre : La vie extraordinaire des gens ordinaires
Auteur : Fabrice Colin
Couverture : Jean-François Martin
Éditeur : Flammarion]
Collection : Grands Formats
Pages : 328
Format (en cm) : 13,5 x 21 x 2,4
Dépôt légal : octobre 2010
ISBN : 978-2081229822
Prix : 13 €



Michael Espinosa
16 décembre 2010






JPEG - 29.3 ko



WebAnalytics