YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Llorona on the Rocks
Charlotte Bousquet
Argemmios, roman (France), polar-fantastique-baston, 249 pages, novembre 2010, 18€

La dure de dure Eva Vargas a l’habitude de la bagarre… mais elle a l’avantage d’être également une spirite à son corps défendant. Lorsque des femmes sont assassinées d’une façon qui rappelle la mythique Llorona, un spectre vengeur, c’est vers elle que se tournent les narcotrafiquants. Mais entre deux fusillades, Eva comprendra vite que la Llorona a une cible précise : elle-même…



On ne peut reprocher à la jeune maison d’édition Argemmios de ne pas se diversifier : loin des nouvelles et de la fantasy mythologique, ce livre recommandable tant aux amateurs de polar qui déménage que de fantastique est avant tout un roman populaire (au sens noble du terme) qui eut certainement fait le bonheur d’une des collections du Fleuve Noir de la grande époque (ce n’est pas une critique, loin de là, faut-il le préciser…). On pense également à cette frange trop oubliée du western-spaghetti version mexicaine, qui utilisait à merveille le chaos révolutionnaire pour tisser ses intrigues. Et du point de départ au décor suintant la sueur et la tequila, il plane parfois l’ombre de Leone, Sollima ou Corbucci sur ces pages…

Par contre, malgré les annexes un peu déplacées, le thème des meurtres bien réels de Juarez (évoqués dans l’excellent « Orphelins de sang » de Patrick Bard, plus ambitieux il est vrai) ou le personnage de Frida Kalho sont à peine évoqués. Ici, seule compte l’action au terme de fusillades dignes d’un jeu vidéo riche en chair à canon (inutile de dire que tous les personnages masculins appartiennent à une espèce légèrement inférieure au cloporte, ce qui justifie qu’on les tronçonne par dizaines sans l’ombre d’un état d’âme, puisque de toute façon, ils sont violents, mais c’est devenu tellement banal qu’on ne le remarque même plus.) L’intrigue liée à la Llorona, personnage de légende, s’intercale sans trop de heurts dans une narration sèche jusqu’à un finale qui évite heureusement le syndrome « Scooby-Doo » qui gâche trop souvent ce genre de scènes.

Rien à redire, c’est vivant, teigneux, rentre-dedans, et pour peu qu’on puisse accepter le principal personnage (une tueuse sans scrupules avec un cœur de midinette…), cela se lit d’une traite avec une tequila à portée de la main pour être dans l’ambiance. Par moments, ça fait du bien…


Titre : Llorona on the rocks
Auteur : Charlotte Bousquet
Couverture : Fabien Fernandez
Éditeur : Argemmios
Site internet : page roman (site éditeur / boutique)
Format (en cm) : 14 x 20
Pages : 249
Dépôt légal : novembre 2010
ISBN : 978-2-919-049-01-1
Prix : 18 €



Thomas Bauduret
22 décembre 2010






JPEG - 83.3 ko



WebAnalytics