YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Kill me please
Film franco-belge d’Olias Barco (2010)
3 novembre 2010

****



Genre : Comédie d’anticipation noire
Durée : 1h35

Avec Aurélien Recoing (Le docteur Kruger), Virgile Bramly (Virgile), Daniel Cohen (Jean-Marc), Virginie Efira (Inspectrice Evrard), Bouli Lanners (M.Vidale), Benoit Poelvoorde (M. Demanet), Saul Rubinek (M.Markus), Zazie de Paris (Mme Zaza), Clara Cleymans (Julia), Philipee Nahon (M.Antoine), Vincent Tavier (M. Plouvier), Olga Gumberg (Ingrid), ….

On n’imagine pas ce que coûte un suicide. Déjà, ça fait déjà désordre, puis une mort incontrôlée provoque forcément des effets de bords incontrôlables. Il n’est donc pas étonnant, dans nos sociétés qui cherchent à tout maitriser, mort comprise en la reléguant aux confins des services de soins palliatifs, qu’un médecin comme le docteur Kruger est ouvert, avec l’aval de son gouvernement, une clinique spécialisée dans le suicide assisté médicalement. Chaque jour, il reçoit de riches candidats au suicide dans son établissement perdu dans les bois. Il les écoute et examine avec eux les motifs qui justifient – ou non- leur décision.
Avant le passage à l’acte, la clinique offre la possibilité aux candidats dont le dossier a été accepté de réaliser un dernier souhait : déjeuner gastronomique, les services d’une call-girl, ou toute autre lubie.
Mais alentour, la « spécialité » de la clinique et ses riches patients suicidaires agacent la population…

Plus très grata comme persona dans le PCF (Paysage Cinématographique Français) depuis l’échec cuisant de « Snowboarder » (un premier long métrage au budget conséquent), Olias Barco est parti se ressourcer en Belgique wallonne où il s’est trouvé une nouvelle famille : La Parti Production. Son créneau, les films à petit budget aux tons radicaux (« C’est arrivé près de chez vous », « Aaltra »). Sa devise : « Fuck the system ». C’est de cette rencontre qu’est né « Kill me please » (cf : notre interview exclusive d’Olias Barco). Une farce d’anticipation macabre tournée à la punk, sans un kopek, en noir et blanc, avec les potes de La Parti. Le casting est d’ailleurs très révélateur de l’environnement créatif de « Kill me please ».
On y trouve aussi bien des acteurs confirmés, que des artistes venus de la peinture, du cabaret, de la chanson, un galeriste, ainsi que le producteur, le coscénariste, le monteur et le cuisinier du film. Tous on mit en veille leurs affaires courantes pour faire un film sans enjeu ni pression financière entre copains. Ils sont venus pour se faire plaisir et cela se voit. Cela se voit d’autant plus qu’Olias Barco les pousse à l’improvisation et provoque de belle rencontre. A l’image, entre autres, des séquences surréalistes entre l’acteur américain Saul Rubinek et le peintre acteur réalisateur belge Bouli Lanners. Je dis « entre autres » parce qu’il faudrait aussi parler de la courte prestation de Benoit Poelvoorde, de la performance d’Aurélien Recoing (formidable Dr Kruger), des apparitions fil rouge de Virginie Efira en inspecteur de la brigade financière, de Virgile Bramly (également coscénariste), Daniel Cohen, Stéphanie Crayencour, et tous les autres ….

Un film chorale décalé peuplé de personnages (très) haut en couleur (ils sont pour beaucoup venus se suicider) dont la présence dans la région n’est plus souhaité par les autochtones. Alors forcément, à un moment, ça dérape… dans l’absurde et le sang.

Puis, rien que pour le plan final, Zazie de Paris chantant la marseillaise devant la façade de la clinique dévastée, « Kill me please » est à voir absolument.


FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Olias Barco
Scénario : Olias Barco, Virgile Bramly et Stéphane Malandrin

Producteurs : Olias Barco, Didier Brunner, Philippe Kauffmann, Guillaume Malandrin, Stéphane Malandrin, Vincent Tavier
Producteurs associés : Tomas Leyers, Wilfried van Baelen, Arlette Zylberberg

Image : Frédéric Noirhomme
Montage : Ewin Ryckaert
Maquillage : Elodie Liénard, Michèle Van Brussel, Beatrice Cormann
Son : Thomas Berliner, Philippe Fontaine, Renaud Guillaumin

Production : Les Armateurs, OXB Productions, Parti Production, La
Distribution : Le Pacte (2010)

Relation presse : Pascal Launay


LIEN(S) YOZONE

- La bande annonce
- L’interview exclusive d’Olias Barco

INTERNET

Le site du distributeur : http://www.le-pacte.com


© Images Le Pacte - Tous droits réservés



Bruno Paul
5 novembre 2010






JPEG - 21.7 ko



JPEG - 8.6 ko



JPEG - 9 ko



JPEG - 6.8 ko



JPEG - 7.3 ko



JPEG - 11.6 ko



JPEG - 9.2 ko



JPEG - 11.6 ko



JPEG - 13.3 ko



WebAnalytics