Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Walking Dead (The) – Days gone bye
Une création de Frank Darabont (2010)
31 octobre 2010

Autant attendue que crainte par les fans de la BD, la série télévisée « The Walking Dead » a donc fait ses débuts hier soir aux Etats-Unis soir sur l’antenne d’AMC et c’est une totale réussite.



Le Pitch

Après une apocalypse ayant transformé la quasi-totalité de la population en zombies, un groupe de d’hommes et de femmes mené par l’officier Rick Grimes tente de survivre...

Ce que l’on en a pensé

Des séries mettant en scène des morts-vivants ne sont pas choses communes. Les anglais avaient d’entrée placés la barre très haute en inaugurant le genre en 2008 avec « Dead Set », la mini-série zombie-réalité. On ne voyait d’ailleurs guère à l’époque qui pourrait leur répliquer.

C’était sans compter sur le succès planétaire de la bande dessinée de Robert Kirkman, Tony Moore & Charlie Adlard, sur la volonté d’AMC (coupable entre autres de la brillante et politiquement incorrecte « Breaking Bad ») de rivaliser avec H.B.O. et sur la prise en main du projet par Frank Darabont.

Si bien évidemment les fans du comic-book craignaient forcément que cette adaptation pour le petit écran n’en dénature le fond comme la forme, qu’ils se rassurent, il n’en est rien.

JPEG - 39.7 ko

Exception faite d’une courte séquence onirique de mise en condition, qui confronte dès la toute première minute le héros et le spectateur à une très jeune zombie, le pilote de « Walking Dead » reprend à l’identique le déroulement des événements narrés dans la première partie du premier tome de l’œuvre de papier.

A cette première bonne nouvelle, il faut ajouter le savoir faire imparable de Frank Darabont pour donner corps à ses personnages (cf : « La ligne verte ») et installer des ambiances crépusculaires (cf : « The Mist »). Surtout que la production n’a pas lésiné sur les moyens.

Les maquillages de Greg Nicotero sont tout simplement bluffant, les scènes d’actions crédibles, les cascades percutantes et ce pilote est traversé de quelques tableaux post-apocalyptiques saisissants.

JPEG - 33.3 ko

Reste maintenant à découvrir si le reste de la série sera du même acabit, car pour l’instant c’est un sans faute.


Distribution : Andrew Lincoln (Rick Grimes), Emma Bell (Amy), Jon Bernthal (Shane Walsh), Jeffrey DeMunn (Dale), Linds Edwards(Leon Basset), Laurie Holden (Andrea), Lennie James (Morgan Jones), Madison Lintz (Sophia), Adam Minarovich (Ed), Chandler Riggs (Carl Grimes), Michael Rooker (Merle Dixon), Keisha Tillis (la femme de Morgan), Adrian Kali Turner (Duane), ...

Réalisation : Frank Darabont
Scénario : Frank Darabont d’après le comic-book de Robert Kirkman, Tony Moore & Charlie Adlard

Producteurs : Denise M. Huth, Tom Luse
Producteurs exécutifs : David Alpert, Frank Darabont, Charles H. Eglee, Gale Anne Hurd, Robert Kirkman
Coproducteur exécutif : Jack LoGiudice
Consultants de production : Adam Fierro, Gregory Nicotero

Musique originale : Bear McCreary
Image : David Tattersall
Montage : Hunter M. Via
Distribution des rôles : Sharon Bialy
Création des décors : Gregory Melton
Direction artistique : Alex Hajdu
Création des costumes : Peggy Stamper
Effets Visuels : Sam Nicholson, Jason Sperling
Cascades : Steve Ritzi

Production : Darkwoods Productions


LIEN(S) YOZONE

=> La bande dessinée



Dr. Yo
1er novembre 2010



JPEG - 25.9 ko



JPEG - 8.2 ko



JPEG - 11 ko



JPEG - 6.6 ko



JPEG - 12.3 ko



JPEG - 11.9 ko



JPEG - 13.4 ko



JPEG - 12.7 ko



JPEG - 20.1 ko



WebAnalytics