Chargement...
YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




2001, l’odyssée de l’espace
Film anglo-américain de Stanley Kubrick (1968)
27 septembre 1968

*****



Genre : Science-fiction
Durée : 2h21

Avec Keir Dullea (David Bowman), Gary Lockwood (Frank Poole), William Sylvester (Dr. Heywood R. Floyd), Douglas Rain (La voix de HAL 9000), Richard Richter (L’homme primitif ), Leonard Rossiter (Smyslov), Margaret Tyzack (Elena), Robert Beatty (Halvorsen)

Si l’idée originale se base sur une nouvelle d’Arthur C.Clarke, « la sentinelle » de 1948, « 2001 : the space odyssee » est avant tout le résultat d’une étroite collaboration entre Clark et Stanley Kubrick, virtuose de la mise en scène.
Leur objectif : mettre en image un récit de science-fiction, se déroulant dans l’espace, visuel mais réaliste.

Ils retravaillent le script suivant une optique cinématographique et suivent de très près les avancements des sondes de la NASA qui, parallèlement effectuent leur propre odyssée.

Clark se retrouve à la texture technique et scientifique du récit, Kubrick à sa mise en image de cette fresque sur l’aventure humaine..

L’AUBE DE L’HUMANITÉ

L’arrivée soudaine d’un monolithe mystérieux, dote la pré-humanité d’un début de conscience.
L’utilisation d’outils pour survivre ...... et pour tuer.

BALLADE EN APESANTEUR

Ballet visuel orchestré par Stanley Kubrick au réalisme déconcertant.
La photo est superbe et les circonvolutions de la station spatiale sur la musique du « beau Danube bleu » restent gravées dans la mémoire collective.

RENCONTRE LUNAIRE AVEC AMT-1

Ce n’est qu’à l’aube du troisième millénaire qu’un second monolithe est découvert enfoui, sans être caché, sous la surface lunaire.

Déterré, AMT-1 l’objet inanimé se réveille au contact du soleil lunaire et transmet un signal en direction de l’espace .....

EXPLORATEUR 1 EN ROUTE VERS JUPITER

Le vaisseau Explorateur 1 est envoyé sur les traces du signal émis par AMT-1. Le vaisseau comporte 6 membres d’équipage :
Bowman, Poole, 3 savants en sommeil cryogénique et HAL 9000.

LE COMBAT ENTRE L’HOMME ET SA MACHINE

HAL 9000 est un super-calculateur (dont les lettres ne sont pas sans rappeler IBM, si, si je vous assure, juste la lettre qui précède dans l’ordre alphabétique) d’une génération qui ne connaît pas l’erreur.
L’omniprésence de HAL dans le vaisseau est judicieusement soulignée par la mise en scène de Kubrick qui nous fait suivre les opérations depuis le point de vue subjectif de son œil électronique.
La scène de l’affrontement avec Bowman reste d’anthologie.
Une représentation du combat entre l’homme et la machine.

AU-DELÀ DE LA PORTE DES ÉTOILES

FICHE TECHNIQUE

Titre original : 2001, a space odyssee

Réalisation : Stanley Kubrick
Scénario : Arthur C. Clarke et Stanley Kubrick d’après la nouvelle « La sentinelle » de Arthur C. Clarke

Producteur : Stanley Kubrick

Musique : Aram Khachaturyan, György Ligeti, Richard Strauss, Johann Strauss
Photographie : John Alcott, Geoffrey Unsworth
Montage : Ray Lovejoy
Design : Ernest Archer, Harry Lange, Anthony Masters
Direction artistique : John Hoesli
Costumes : Hardy Amies
Maquillages : Colin Arthur, Stuart Freeborn

Production : MGM (Metro-Goldwyn-Mayer), Polaris
Distribution : Warner Bros.
Effet spéciaux : MGM

INTERNET

http://greatsci-fimovies.hypermart.net/2001/


Bruno Paul
1er janvier 2001



JPEG - 10.7 ko



JPEG - 4.2 ko



JPEG - 3.2 ko



JPEG - 3.4 ko



JPEG - 7.4 ko



JPEG - 5.6 ko



JPEG - 7.2 ko



JPEG - 4.2 ko



JPEG - 3 ko



Chargement...
WebAnalytics