YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Licorne (La) (T3) Les eaux noires de Venise
Mathieu Gabella et Anthony Jean
Delcourt

À Milan, Ambroise Paré et ses alliés ont découvert le laboratoire d’où tout est parti. Surtout, ils savent comment cet incroyable chantier a été mis en œuvre, qui est à l’origine de la mutation du corps humain et comment il a procédé. Mais les découvertes s’arrêtent là ! L’Ennemi engage une lutte sans merci, emportant Ambroise. Désemparé, le groupe doit néanmoins poursuivre sa quête... à Venise.



Depuis le début, cette série n’a jamais cessé de me scotcher de part son véritable travail d’orfèvre. Faire de la qualité en mélangeant histoire et fantastique n’est pas chose aisée. Mathieu Gabella a su réussir ce tour de maître. Et pour cela il n’a pas hésité à créer un monde totalement nouveau.

JPEG - 60.1 ko

Il donne une interprétation magistrale du développement de la médecine opposée aux restrictions de l’Église. Tous ses personnages ont existé et il les associe à des créatures tout droit sorties des bestiaires mythologiques. Au prix d’un énorme travail très méticuleux, il nous offre sur un plateau, une aventure atypique et d’une époustouflante qualité.

JPEG - 59.6 ko

Ce troisième opus qui devait être le dernier (mais heureusement non), nous dévoile plus de réponses que de questions. Le scénario reste riche en rebondissements et l’on découvre enfin une grande partie de l’énigme.

JPEG - 59 ko

Sur le plan graphique, Anthony Jean n’est pas en reste. Sa mise en image des « Primordiaux » est un véritable émerveillement pour les yeux. Cette idée de représenter ces créatures mythologiques, comme de véritables planches d’anatomies vivantes, reste un des points forts du travail graphique. Le trait hyper dynamique, associé à des couleurs sombres, donnant des jeux d’ombres parfaitement contrastés, emplit nos pupilles d’images plus merveilleuses les unes que les autres. La mise en page et les cadrages frôlent la perfection et rendent parfaitement le ressenti souhaité par l’écrit.

JPEG - 82.3 ko

Un duo de très très grand talent, qui nous fait pénétrer dans un univers totalement nouveau, mais terriblement proche de la réalité. Une série à ne surtout pas rater et qui se dirige à grands pas vers le firmament des « Best of » de la BD moderne.


Les eaux noires de Venise
- Série : La licorne
- Scénario : Mathieu Gabella
- Dessin : Anthony Jean
- Couleur : Anthony Jean
- Éditeur : Delcourt
- Collection : Machination
- Dépôt légal : Novembre 2009
- Format : 23 x 32 cm
- Pagination : 64 pages couleur
- ISBN : 978-2-7560-1270-4
- Prix public : 13,95€


© Illustrations : Anthony Jean - Delcourt.



Bison 13
30 mai 2010






JPEG - 57.6 ko



JPEG - 52.1 ko



JPEG - 48.9 ko



JPEG - 51.6 ko



JPEG - 49.8 ko



JPEG - 53.6 ko



JPEG - 46.5 ko



WebAnalytics