YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire


BD
Brèves
Albums
Comic-books
Mangas
Intégrales
Dossiers
Agenda
Archives
Cinéma
Annonces
Brèves
Critiques
Dossiers
Extraits
Interviews
Making of
Imagin'Arts
Brêves
Chronic'Arts
Archives
Littérature
Brèves
D&D
Critiques
Jeunesse
Dossiers
Télévision
Brèves
Séries TV
Dossiers
DVD
Cinéma
Séries TV
Japanimation
Game Zone
Brèves
Jeu vidéo
Jeu de Rôles
Figurines
Kiosque
Divers
Yo-Sphère
Rédaction
Liens
Partenaires

Contact
RSS - XML
Suivre yozoneFR sur Twitter



RSS XML
Add to Netvibes Add Google Add to Yahoo
Visiteurs

50 visiteurs en ce moment


YozoneCinéma Sorties en salle

Star Trek V, l’ultime frontière
Film américain de William Shatner (1989)


****


Genre : Space-opéra
Durée : 1h42

Avec William Shatner (Capitaine James T. Kirk), Leonard Nimoy (Capitaine Spock), DeForest Kelley (Cmdr. Leonard « Bones » McCoy), James Doohan (Capitaine Montgomery « Scotty » Scott), Walter Koenig (Commandeur Pavel Chekov), Nichelle Nichols (Commandeur Nyota Uhura), George Takei (Commandeur Hikaru Sulu), David Warner (John Talbot), Laurence Luckinbill (Sybok), Charles Cooper (Korrd), Cynthia Gouw (Caithlin Dar), Todd Bryant (Klaa), Spice Williams (Vixis), Rex Holman (Y’onn), George Murdock (Dieu), Harve Bennett (Haut commandement de Starfleet)

Sur la planète de la paix galactique, Nimbus III, située dans la zone neutre, un personnage à l’étrange pourvoir de persuasion commence à rallier des hommes pour accomplir sa quête : atteindre la connaissance ultime. Mais pour ce faire, ce Vulcain du nom de Sybok a impérativement besoin d’un astronef.

Alors que Kirk et une partie de son équipage profitent d’une permission sur la Terre, dans le parc du Yosemite, Sybok attaque, avec son armée de manants, Paradise City, la capitale de Nimbus III et capture les 3 ambassadeurs présents, humain, klingon et romulien, avec l’espoir non dissimulé qu’un vaisseau spatial de l’un des gouvernements concernés vienne pour libérer ces otages.

Alerte rouge ! C’est l’occasion idéale pour enfin tester ce que ce nouvel Enterprise, NCC 1701-A, a dans le ventre. Kirk et son équipage voient leurs permissions annulées avec ordre de libérer les otages et mater cette incompréhensible rébellion.
Mais voilà, rien ne se passe comme prévu. L’équipage d’un oiseau de proie klingon, qui ne désire que la perte du célèbre Kirk, s’est lancé à la poursuite de l’Enterprise sur lequel rien ne fonctionne correctement, alors qu’au sol, Sybok, qui a même reconvertit les otages, fait prisonnier le détachement de Starfleet emmené par Kirk.

Continuant à user de son incroyable faculté de persuasion, Sybok, qui n’est autre que le demi-frère de Spock, prend les commandes de l’Enterprise avec pour but, de rejoindre Shakaari, une planète mythique située au-delà de la grande barrière, au centre de la galaxie.

Cette fois-ci, c’est William Shatner qui prend en charge la réalisation. Il impose, tout d’abord, à ce cinquième volet des aventures du plus célèbre équipage spatial de l’univers audiovisuel, un souffle épique, qui n’est pas sans évoquer par endroit Star Wars, pour ensuite plonger dans des climats d’introspections surréalistes qui, soulignés par la quête du savoir ultime, lorgnent vers une autre « Odyssée de l’espace ».

On reproche souvent à « L’ultime frontière », après avoir rappelé plein écran l’essence de la création de Gene Roddenberry, « To boldy go where no man has gone before... » (« Aller hardiment où nul homme n’est allé ... »), de s’enliser en une fin trop démonstrative et quelque peu décevante, alors que ce film ne fait que reprendre ses accents Star Trek pour s’offrir en hommage à son créateur.

A mon sens, « Ultime Frontière » rejoint « Star Trek, The motion picture » et « Terre inconnue » dans le tiercé de tête des transpositions cinématographiques de la saga mettant en scène l’équipage de la série originale.

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : William Shatner
Scénario : David Lougheryd’après une histoire de William Shatner, Harve Bennett David Loughery,d’après la série télévisée de Gene Roddenberry

Producteur : Harve Bennett
Producteur associé : Brooke Breton
Coproducteur : Mel Efros
Producteur exécutif : Ralph Winter

Musique : Jerry Goldsmith et Dan Kuramotopour la chanson « The Moon is a Window to Heaven »
Photographie : Andrew Laszlo
Montage : Peter E. Berger
Casting : Bill Shepard
Design : Herman F. Zimmerman
Direction artistique : Nilo Rodis-Jamero
Décorateur : John M. Dwyer
Costumes : Nilo Rodis-Jamero

Production : Paramount Pictures [us]
Distribution : Paramount Pictures [us]
Effets spéciaux : Associates Ferren, Makeup Effects Laboratories (MEL) Inc.

LIEN(S) YOZONE

Les films :
=> Star Trek Le film
=> Star Trek II - La Colère de Khan
=> Star Trek III - A la recherche de Spock
=> Star Trek IV - Retour sur Terre
=> Star Trek V - L’ultime frontière
=> Star Trek V - Terre Inconnue
=> Star Trek : Generation
=> Star Trek : Premier Contact
=> Star Trek : Insurrection
=> Star Trek : Nemesis
=> Star Trek, Sans Limites

Les séries
=> Star Trek : La série classique
=> Star Trek : La nouvelle génération
=> Star Trek : Deep Space Nine
=> Star Trek : Voyager
=> Star Trek : Enterprise

INTERNET

http://www.startrek.com/
http://www.unification-online.org/



Bruno Paul







JPEG - 13.4 ko



JPEG - 5.3 ko



JPEG - 3.8 ko



JPEG - 7.5 ko