YOZONE
Le cyberespace de l'imaginaire




Rebelles de la Forêt (Les)
Film d’animation américain de Jill Culton, Anthony Stacchi et Roger Allers (2005)
18 octobre 2006


Genre : Animation (3D & 2D)
Durée : 1h30

Avec les voix de Pascal Légitimus (Boog, le grizzly, VF), Julien Courbey (Elliott, le cerf, VF) et en VO, Martin Lawrence (Boog, le grizzly), Ashton Kutcher (Elliott, le cerf), Gary Sinise (Shaw), Debra Messing (Beth), Georgia Engel (Bobbie), Billy Connolly (McSquizzy), etc.

Boog est un ours apprivoisé qui n’échangerait pour rien au monde sa vie paisible contre un coin de nature sauvage. Beth, sa sympathique patronne pense d’ailleurs qu’elle peut filer le parfait amour avec son gros nounours rien qu’à elle.
C’est sans compter sur Elliott, un cerf déjanté bien décidé à dérider le Grizzly. Il y a aussi l’ouverture de la chasse qui met toute la forêt en émoi et va produire l’effet d’un électrochoc salutaire sur la vie bien rangée de Boog.

Histoire classique et bons sentiments au programme, « Les Rebelles de la Forêt » ne révolutionne pas le genre de l’animation pour (jeunes) enfants mais ne dénaturent pas non plus une machine qui ronronne correctement.
Situations forcément caricaturales (toi méchant chassseur, nous gentils animaux sauvages -en gros) et film aimablement réalisé (2D et 3D correcte) aux fortes tendances Disney.
Je prends un petit peu de tout un paquet de choses (« La Ferme se Rebelle », « Spirit », « Madagascar », « The Wild » and so on), je mixe avec un esprit cartoonesque revisité par les productions TV contemporaines sous influences Tex Avery new school et j’obtiens un aimable divertissement que l’on réservera prioritairement aux 4-10 ans.

Points forts de la production, le premier quart d’heure et les dernières trente minutes s’avèrent plutôt enlevées. Malheureusement, une bonne moitié du film, trop bavarde et molle du genou, distille une certaine somnolescence pour un public adulte. Clairement, les dialogues jouent la carte explicative (dans les détails) et sont surtout utiles aux plus petits.
Pas de prouesses techniques ou technologiques à l’horizon non plus. Le graphisme est simple, stylisé, mais reste efficace (quelques très beaux paysages). L’animation joue la fluidité et évite de s’attaquer aux sujets complexes (poils, fourrures et textures aquatiques) mais un bel effort créatif est à noter dans l’utilisation des nombreux personnages de la forêt.

Reste l’impression mitigée que les pro-ours de nos vertes montagnes du Sud-Ouest, que les anti-chasses de nos grises cités et que les végétariens consciencieux s’y retrouveront beaucoup plus que ceux que les discours manichéens effraient un brin.
Bon, pas grave. Entre 4 et 10 ans, on a bien raison de croire qu’un grizzly est une grosse peluche sympathique. Il reste pas mal d’années pour découvrir qu’il pourrait vous dévorer en deux coups de machoires (cf. à ce sujet l’étonnant film documentaire « Grizzly Man »).
On a aussi pas mal de temps avant de se demander si les millions d’euros dépensés pour transférer quelques plantigrades dans les Pyrénées n’auraient pas mieux servis la communauté en allant s’investir dans nos riants quartiers, légèrement agités...
Bref, on peut aimer « Les Rebelles de la Forêt » et repenser avec un souvenir ému aux perdreaux que l’on a savourés la veille grâce aux tirs bienvenues d’un chasseur adroit (c’est mon cas, je le confesse). Sont pas tous stupides et bourrés, faut pas croire, les adeptes du fusil rendent parfois service aux estomacs des petits (les miens adorent le sanglier, que voulez-vous !) et grands.
Mais je digresse, je digresse, sur le dos d’une histoire qui évite consciensieusement de trop en faire sur ces différents sujets.

À vous de voir mais à réserver prioritairement aux jeunes enfants. Pour le coup, pas de cauchemar en prévision, c’est rien que de la gentillesse, de la douceur et du gros calin.

FICHE TECHNIQUE

Titre original : Open Season (L’Ouverture -de la chasse)
Réalisation : Jill Culton, Anthony Stacchi et Roger Allers
Scénario : Steve Bencich, Ron Friedman

Producteur : Michelle Murdocca
Coproducteur : Amy Jupiter

Musique : Ramin Djawadi
Montage : Pam Ziegenhagen, Ken Solomon
Décors : Luc Desmarchelier et Andrew Edward Harkness
Animateurs : Bill Haller, Kenn McDonald, Jeff Vacanti
Effets visuels : Kyudon Choi, Doug Ikeler, Andres Martinez
Son : Kenneth Karman
Casting : Ruth Lambert, Mary Hidalgo

Production : Sony Pictures Animation (U.S.A)
Distribution : Sony Pictures Entertainment (U.S.A), Gaumont Columbia Tristar Films (France)
Presse : Anne Lara, Nicolas Weiss, Laure Royant (Paris, France)

SITE INTERNET

Les Rebelles de la Forêt (site officiel en français)


Stéphane Pons
15 octobre 2006






JPEG - 24.3 ko



JPEG - 12.1 ko



JPEG - 10.4 ko



JPEG - 9.6 ko



JPEG - 11.5 ko



JPEG - 9.8 ko



JPEG - 10.1 ko



JPEG - 11.2 ko



JPEG - 18.8 ko



WebAnalytics